TENNIS : STAN WAVRINKA ET RICHARD GASQUET LANCENT LE TOURNOI ATP D’ANVERS

Tennis Anvers
Le Liégeois David Goffin est très attendu par son public (photo Fred VdB)

A deux pas de chez nous débute ce lundi 17 octobre le tournoi de tennis ATP 250 d’Anvers. Les têtes d’affiche sont nombreuses pour ce tournoi réputé avec notamment deux anciens vainqueurs en grand chelem: l’Autrichien Dominic Thiem, et le Suisse Stanislas Wavrinka. Ce dernier ouvrait d’ailleurs le tableau final par un match très attendu contre Richard Gasquet. Un moment annoncé à cet European Open, l’Ecossais Andy Murray a finalement déclaré forfait. Plusieurs Français sont en lice, dont l’Amiénois Constant Lestienne.

L’European Open d’Anvers réunit cette année un fort beau plateau, avec comme têtes de série le Polonais Pol Hurkacz (n°1, 10è mondial), le jeune Canadien Félix Auger-Aliassime (n°2, 13è mondial), l’Argentin Diego Schwartzman (n°3, 17è mondial) et le Russe Karen Kachanov (n°4, 18è mondial).

Mais le public pourra aussi voir au Palais des Sports d’Anvers quelques grands noms comme ceux du Suisse Stanislas Wavrinka, ancien vainqueur de Roland-Garros. De l’Autrichien Dominic Thiem, ex-lauréat de l’US Open. Mais aussi du Français Richard Gasquet ou encore du Belge David Goffin, qui aura à coeur de briller devant son public. Il débutera le tournoi en affrontant au premier tour son compatriote, l’espoir flamand Gilles-Arnaud Bailly. Ce joueur de 17 ans était finaliste de Roland-Garros junior cette année. C’est le grand espoir du tennis belge, et il bénéficie d’une invitation pour jouer à Anvers.

Anvers et le gratin du tennis

L’European Open d’Anvers en sera à sa 7ème édition. Il a succédé à l’ancienne « Raquette de Diamants », qui rassemblait les meilleurs joueurs mondiaux indoor. Le tournoi débutait ce lundi avec la fin des qualifications. Mais aussi trois matches du tableau final avec en vedette, le choc des anciens entre Wavrinka et Gasquet, deux des meilleurs revers du circuit, même s’ils sont tous les deux sur la pente descendante.

Malgré le forfait de dernière minute d’Andy Murray, le directeur du tournoi Dick Norman se félicitait du plateau réuni cette année. « Avec cette septième édition, nous faisons à nouveau de grands progrès en tant qu’organisation : non seulement avec des valeurs établies et du sang neuf de haut niveau comme avec Auger-Aliassime et Bailly. »

Hormis Richard Gasquet, d’autres joueurs Français figurent dans le tableau final d’Anvers. C’est le cas de Arthur Rinderknech, récent finaliste du tournoi de Metz;. Et aussi du jeune Luca Van Assche, qui a sorti lors des qualifications son compatriote Geoffrey Biancaneaux après un match de 3 heures (7-6, 4-6, 6-2).

La balle de match victorieuse de Luca Van Assche

Van Aasche comme Blancaneaux jouaient en mars dernier au Play In Challenger à Lille. Le premier a été sorti au 1è tour. Le second au tour suivant.

Parmi les autres joueurs fidèles du tournoi lillois, Yannick Mertens disputait aussi les qualifications. L’ancien vainqueur de l’Open du Nord (n°840 à l’ATP) a été sorti dès le 1è tour de qualification de  l’European Open par le jeune néerlandais Jesper De Jong (ATP-225), âgé de 22  ans.

Constant Lestienne chez les grands

Le quatrième mousquetaire français à Anvers vient des Hauts-de-France. C’est l’Amiénois Constant Lestienne. Le Picard est entré dans le top 100 après un été sensationnel. Son nouveau classement (76è) lui permettra notamment d’entrer directement dans le tableau final de l’Open d’Australie en janvier prochain.

Constant Lestienne Lille
Constant Lestienne en 1/4 de finale à Lille (photo Laurent Sanson/Play In Challenger)

Constant Lestienne affrontera au premier tour un lucky loser, un joueur repêché du tournoi de qualification. Tout comme Arthur Rinderknech. S’il se qualifie, l’Amiénois tombera ensuite sur un os: le Britannique Daniel Evans, tête de série n°5 du tournoi d’Anvers.

On notera aussi la présence en double de la paire française composée de Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin. Têtes de série n°4, les Bleus débuteront au 1è tour contre les Américains Lammons et Withrow. Avec l’objectif de gagner le double de ce tournoi de tennis d’Anvers.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.