VOILE : PAS DE TOUR DE l’ISLANDE POUR LES CONCURRENTS DE LA VENDEE ARCTIQUE !

Vendée Arctique Islande
Thomas Ruyant est déjà en mode tempête (photo TR Racing)

Les voiliers de la 2ème Vendée Arctique ne feront pas le tour de l’Islande. La décision est tombée ce midi, soit presque 4 jours après le départ donné des Sables d’Olonne. Les conditions météo défavorables ont conduit le comité de course à prendre cette décision, et à mettre en place un nouveau parcours.

Une dépression très active est arrivée sur l’Islande. Dans la partie nord-est de l’île, il y aura des vents moyens de 40 nœuds et vraisemblablement des rafales à plus de 50 nœuds, sur une mer formée et croisée.

Vidéo. Les explications de Françis Le Goff, directeur de course.

Il serait très délicat et dangereux de faire passer les bateaux à cet endroit », explique ainsi le directeur de course Françis Le Goff.«  . Concrètement, les marins franchiront la porte à l’est de l’Islande et se dirigeront directement vers le waypoint nord atlantique que nous avons décalé de 124 milles vers l’ouest. Le parcours aura une longueur de 3 300 milles. En repartant vers le sud, les concurrents affronteront quand même des conditions difficiles mais ils seront au portant et auront davantage de place pour choisir une route plus sécuritaire. »

Le choix de la raison et de la sécurité

Les organisateurs avaient préparé un plan B, comme le rappelle le président de la SAEM et du Département Alain Leboeuf. « Sur cette 2e édition de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne, nous voulions que les skippers puissent pour la première fois contourner l’Islande en coupant le cercle polaire arctique. Nous savions que ce parcours innovant et extrême était susceptible d’évoluer jusqu’au dernier moment en fonction des conditions météorologiques autour de l’Islande. » C’est pour l’organisation le choix de la raison, pour ne pas mettre les 24 marins encore en course en danger.

Le nouveau parcours de la Vendée Arctique.

Françis Le Goff définit ainsi le nouveau parcours de la course. « Concrètement, les marins franchiront la porte à l’est de l’Islande et se dirigeront directement vers le waypoint nord atlantique que nous avons décalé de 124 milles vers l’ouest. Le parcours aura une longueur de 3 300 milles. En repartant vers le sud, les concurrents affronteront quand même des conditions difficiles mais ils seront au portant et auront davantage de place pour choisir une route plus sécuritaire. »

Les concurrents comme Isabelle Joschke ou Kojiro Shiraishi étaient bien sûr soulagés par cette décision du jury. Mais ils savent qu’ils devront quand même affronter la dépression, ce qui leur promet des prochaines heures difficiles.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Vendée Arctique neutralisée à cause de la dépression

Les commentaires sont fermés.