VOLLEY-BALL : CLAP DE FIN SUR UNE SAISON DECEVANTE POUR LE VC MARCQ-EN-BAROEUL

VCMB Le Cannet
Les Louves terminent la saison sur une victoire pour l'honneur (photo VCMB/LNV)

La saison a pris fin ce week-end pour les Louves. Le VCMB recevait Le Cannet, lors de la dernière journée de Ligue A féminine. Finalement 11èmes après leur victoire 3-2 contre les Azuréennes, les Marcquoises s’arrêtent là pour le championnat. Pas de play-offs, mais pas de relégation non plus. Marcq a vécu un championnat frustrant, sans relief, et avec le regret d’avoir perdu des matches parfaitement à sa portée.

C’est sans aucune pression que les Louves ont livré leur dernier combat samedi soir à la salle Saint-Exupéry, devant une belle chambrée de 600 spectateurs. Pas d’enjeu en effet dans cette rencontre pour aucun des deux clubs. Le Cannet était déjà qualifié pour les play-offs; et le VCMB assuré du maintien en Ligue A féminine (LAF).

Les deux équipes ont néanmoins bataillé durant presque deux heures. Marcq termine finalement sur une note positive en arrachant la victoire par 3 sets à 2: 25-23, 15-25, 14-25, 25-23, 15-13. Volero Le Cannet présente une équipe de haut-niveau avec notamment la formidable Vita Akimova, auteur de 30 points face à Marcq !

Un joli baroud d’honneur

Les joueuses de Thibault Gosselin, menées 1-2, ont su revenir dans le match et gagner avec les tripes la 4ème manche et le tie-break, pour la plus grande joie du public. Margarita Martinez (12 points) sera ainsi la meilleure joueuse du match. Bien aidée par Shaina Joseph (15 points) et Valerin Carabali (13 points), elle a permis cette victoire; la 9ème de la saison, qui permet au VCMB de terminer 11ème de la phase régulière. Un maintien relativement confortable à l’issue d’un parcours sans émotion, durant lequel on a compris assez vite que le VCMB n’atteindrait pas les play-offs, l’objectif d’avant-saison.

VCMB Le Cannet
Thibault Gosselin, à gauche (avec l’entraîneur du Cannet Danilo Pejovic) a vécu une saison frustrante (photo VCMB/LNV)

L’équipe n’a pas été épargnée par les aléas, comme la nouvelle blessure grave de Manon Moreels, qui revenait pourtant bien après une rupture des ligaments. On craint que cette nouvelle blessure compromette les chances de la Lensoise de disputer les Jeux Olympiques l’année prochaine avec l’équipe de France.

La saison a ainsi été marquée par un parcours en dents de scie, avec notamment des difficultés à conclure victorieusement des parties où les Marcquoises rivalisaient avec les candidats aux play-offs. Des résultats frustrants pour le coach Thibault Gosselin, qui composait avec un effectif fortement renouvelé, mais compétitif.

L’Europe, ce ne sera donc pas pour la saison prochaine. Les joueuses sont maintenant en vacances pour plusieurs mois. Les dirigeants avec le président Vincent Joly, et le staff vont tout de suite préparer la nouvelle équipe. En tirant les leçons de cette saison 2022-2023 tout de même décevante.

La feuille de match

VC Marcq-en-Baroeul/Volero Le Cannet: 3-2 (25/23 15/25 14/25 25/23 15/13)

26ème journée de Ligue A Féminine. Salle Saint-Exupéry de Marcq-en-Baroeul. 643 spectateurs.

Arbitres: Hepp Carole – Quentin Jean-Philippe

VCMB: Mosquera (8), Martinez (12), Palacios (libéro), Carabali (13), Marin (3), Ganah, Yllescas (1), Joseph (15), Dascalu (10) Entraîneur: Thibault Gosselin

Le Cannet: Medeiros (6), Schalk, Wang, Kotikova (12), Yaneva (17), Tisma, Kochurina (9), Popova (3), Savic, Mayer (12), Jaksic (4), Akimova (30) Entraîneur: Danilo Pejovic

LE TLM EGALISE A NARBONNE

Après avoir perdu le premier match des play-offs samedi à Narbonne, le Tourcoing LM Volley (5e) a égalisé dans sa série à Narbonne (4e) en s’imposant sèchement 3-0 (25-15, 25-20, 25-23), avec 18 points de Renan Buiatti. Tourcoing est la seule équipe jusqu’ici à s’imposer à l’extérieur après les huit premiers matches dans cette phase finale. Ce qui laisse peut-être augurer une série longue car les Centurions de Narbonne, qui se déplacent deux fois, vendredi et dimanche, à Roubaix, ont le meilleur bilan de Ligue A en déplacement (dix victoires en treize matches). Cela promet de l’ambiance au Stab car la route des demi-finales reste ouverte pour les Nordistes.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.