WATER-POLO : FIN DE L’AVENTURE EUROPEENNE DES JOUEUSES DU LUC FACE A PADOUE

Water-Polo LUC Padoue
Fin de parcours pour les Lilloises en Coupe d'Europe (photo JMD/Sports5962)

Les joueuses du LUC métropole Water-Polo sont éliminées de l’Eurocoupe féminine, après leur défaite (5-11) face aux Italiennes de Padoue en 1/4 de finale retour. Les Lilloises pourtant y croyaient après leur courte défaite (12-10) en Italie il y a deux semaines. Mais elles n’auront tenu qu’un quart-temps face à une équipe plus expérimentée, et tout simplement supérieure. Ainsi prend fin un parcours européen tout de même satisfaisant pour les championnes de France.

Ce 1/4 de finale retour de la Coupe d’Europe B avait lieu à un horaire inhabituel: 12h30 ce samedi 11 février. Le club italien avait demandé cet horaire précoce afin de pouvoir l’avion à Paris dans l’après-midi. Souhait exaucé par la Ligue Européenne de Natation (LEN).

De ce fait, le public était peu nombreux à la piscine Marx-Dormoy pour assister à cette affiche européenne. C’est la première fois qu’un club féminin français arrivait à ce niveau. Et tous les espoirs semblaient permis après la courte défaite (12-10) à Padoue au match aller.

Le LUC loupe le coche dans le 1è quart-temps

Malheureusement, le suspense n’aura pas duré très longtemps. Pourtant, le LUC prend l’avantage après 3’10 de jeu grâce à Orsolya Hertzka. Mais les Italiennes égalisent quelques secondes plus tard par Alessia Millo. Les Nordistes ont la baraka avec elles. Mia Rycraw, la gardienne américaine (et bientôt française) du LUC est aidée par ses poteaux et arrête plusieurs tirs de Padoue.

Mais elles ratent aussi plusieurs occasions. Elles sont ainsi menées 2-3 après le premier quart-temps. Elles résistent encore dans le suivant et atteignent le repos sur le score encore jouable de 3-5. Mais elles ont laissé passer leur chance durant cette mi-temps.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Myriam Ouchache, joueuse du LUC et ingénieure.

Maladroites durant la première période, les Italiennes vont faire preuve de plus d’efficacité après le repos. Les Lilloises ne craquent pas. Mais elles cèdent peu à peu sous les coups de boutoir des Italiennes, plus agressives dans ce match européen. « Il nous manquait de l’expérience. Et un niveau aussi dur en championnat français toute l’année. Un vrai championnat… » confiait la joueuse française Myriam Ouchache. Il est vrai que le LUC survole le water-polo français depuis presque dix ans. La marche est souvent trop haute quand on passe du championnat national Elite à la Coupe d’Europe.

Une campagne européenne réussie

Cette différence de niveau se constate durant la seconde période, qui voit Padoue creuser inexorablement l’écart face à des joueuses du LUC Water-Polo courageuses, mais maladroites. Et si Lille termine le match par un but de Veronica Kordonskaia, la défaite est lourde (5-11). C’est la fin de parcours européen pour le LUC qui avait débuté la saison en Ligue des Champions, avant de basculer en Euroligue.

En réalité, le match n’aura réellement duré que 4 minutes, avant que la machine italienne se mette en route. Pas question de prolongations. Les Italiennes avaient un avion à prendre…

Malgré tout, le LUC Water-Polo quitte l’Eurocoupe la tête haute, après cette défaite contre Padoue. Lucide, le président Thierry Landron constate quand même les progrès de son équipe. « On n’est pas loin derrière. Il nous manque la répétition de ces confrontations de haut-niveau. Il faut jouer des matches et des matches pour pouvoir les gagner. La Coupe d’Europe, c’est notre terrain de jeu. On arrive ici en 1/4 de finale. Nous sommes sur une spirale ascendante. On se reverra l’année prochaine pour la demi », lâche-t’il ainsi dans un sourire le patron du LUC Water-Polo.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Thierry Landron, le président du LUC Water-Polo après le match contre Padoue

La saison est en tous cas bien engagée pour ces Lilloises quasiment invincibles en France. Vainqueur de la Coupe de France il y a un mois, le LUC atteint le top 8 européen pour la première fois de son histoire. Reste maintenant le championnat, avec un 9ème titre consécutif en vue.

Pour cela, Lille livrera un test décisif dans deux semaines en Alsace. Le LUC affrontera Mulhouse, un club qui s’est fortement renforcé pour mettre fin à l’hégémonie lilloise sur le water-polo féminin dans l’Hexagone.

La feuille de match

LUC Water-Polo / Antenore Plebiscito Padova : 5-11 (2-3, 1-2, 2-4, 1-2)

1/4 de finale retour de l’Eurocoupe féminine. Piscine Marx-Dormoy à Lille. Environ 100 spectateurs.

Match aller 12-10. Padoue qualifiée pour les demi-finales (23-15)

Buts

LUC : Hertzska (2), Kordonskaia (2), Hardy (1) Equipe: Rycraw (cap); Ouchache; Fitaire, Bae; O’Reilley; Bovali; Meijer; Kochetova; Lefebvre Entraîneur: Anestis Pasmatzoglou

AP Padoue: Millo (1), Casson (2), Barzon (1), Valyi (1), Citino (2), Centanni (2), Querolo (1), Cassara (1) Entraîneur: Stefano Posterivo

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1578 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.