CRASH SPECTACULAIRE DE ADRIEN FOURMAUX AU RALLYE D’YPRES

Adrien Fourmaux au départ à Ypres
La Ford Fiesta WRC de Adrien Fourmaux au départ à Ypres (photo JMD/Sports5962)

Le rallye d’Ypres est déjà terminé pour le jeune pilote nordiste. Adrien Fourmaux a été victime d’un crash spectaculaire lors de la 3ème épreuve spéciale, celle du Mont Kemmel. La Ford Fiesta RS WRC est sortie de route en fin de spéciale. La voiture a fait une série de tonneaux à grande vitesse. Heureusement, Adrien et son copilote belge Renaud Jamoul sortent indemnes de cet accident impressionnant. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux.

Ce choc violent (17G !) s’est terminé dans un pylône. Mais les deux hommes ont pu regagner le parc d’assistance à Ypres, où Adrien a raconté son accident aux reporters de l’Equipe (voir le tweet).

  » Dans un virage à gauche, un tracteur avait laissé des traces de terre sur la route en allant d’un champ à un autre, On l’avait remarqué hier (jeudi) soir dans les vidéos de nos reconnaissances et on l’avait indiqué dans nos notes mais quand on est arrivé sur place, je n’ai pas réalisé à quoi correspondait ce que Renaud m’annonçait et je suis resté à fond. C’était une erreur, j’étais trop optimiste. L’arrière de la voiture est parti en glisse en passant sur cette terre et a décroché subitement. On a tapé le talus et après c’est parti dans tous les sens. »

Adrien Fourmaux choqué après le crash, mais indemne

Choqué après ce crash, Adrien Fourmaux envisageait de passer des examens médicaux. Mais quelques heures après, il donnait des nouvelles rassurantes via twitter.

Adrien Fourmaux, comme il nous l’avait déclaré la veille, souhaitait briller dans ce rallye si proche de chez lui. Mais ce 4ème rallye WRC de la saison s’est mal terminé, alors qu’il était dans le coup. Il pointait à la 7ème place au classement général après les deux premières épreuves chronométrées. « La première spéciale était vraiment sale dans les virages, mais celle-ci était plus propre. J’étais peut-être en surconduite dans la première, donc je veux juste m’améliorer et être dans le rythme.”

Vu l’état de la Ford Fiesta, il était impossible de réparer et repartir samedi matin pour la 2ème étape.

Le Belge Thierry Neuville, sur Hyundai, a dominé cette première journée sur ces routes piégeuses qu’il connaît parfaitement bien. Il compte 7″6 secondes d’avance sur l’Irlandais Craig Breen, dernier lauréat du rallye d’Ypres en 2019, et déjà 31″2 sur l’Estonien Ott Tänak (Hyundai).

La 8ème et dernière spéciale a été annulée pour des questions de sécurité.

L’Irlandais Craig Breen, sur Hyundai, talonne son équipier Thierry Neuville à l’issue de la première journée @JMD/Sports5962

A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Neuville à Ypres remporte son premier rallye de la saison
  2. Adrien Fourmaux au rallye de l'Acropole

Les commentaires sont fermés.