ATHLETISME: JACOB INGEBRITSEN ILLUMINE LE MEETING DE LIEVIN 2022

meeting Liévin 2022
Le Norvégien Jacob Ingebritsen a battu le record du monde du 1500m (photo JMD Sports5962)

Un an après une édition à huis clos, l’Arena de Liévin a retrouvé son public, et sa passion, pour le 29ème édition du premier meeting d’athlétisme indoor au Monde. Le meeting des Hauts-de-France Pas-de-Calais accueillait son lot de champions d’Europe, champions du Monde et champions Olympiques, venus à la chasse aux records et aux performances dans un début d’une année marquée par plusieurs rendez-vous. Le meeting de Liévin 2022 a tenu toutes ses promesses. grâce notamment à un fantastique Jacob Ingebritsen.

«  Vous nous avez manqué« , lance d’entrée Marc Maury, le speaker officiel de la Fédération française d’athlétisme, en ouvrant la soirée vers 19h40. 5500 spectateurs remplissaient la salle qui avait vendu tous ses billets depuis plusieurs semaines.

Un hommage est rendu avant le début du programme au Polonais Adam Kszczot, qui disputait sa dernière course au meeting de Liévin 2022 sur 800m. Une course qu’il terminera à la 6ème place, dans le temps modeste de 1’48″06. Mais l’émotion était là.

Adam Kszczot disputait sa dernière course à Liévin (photo JMD/Sports5962)

Marc Maury présente les têtes d’affiches : Grant Holloway, Marcell Jacobs, Pascal-Martinot Lagarde, Jacob Ingebritsen… Le décor est planté. Le spectacle va commencer.

Un 3000m féminin de haute volée

L’ambiance commence à monter avec la 2ème série du 60m masculin, courue par deux des vedettes de la soirée: le champion olympique du 100m Marcell Jacobs, et l’ex recordman d’Europe Jimmy Vicaut. 6″59 pour l’Italien, 6″51 pour le Français qui se qualifient sans souci pour la finale.

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire tomber un record sur le 3000m féminin. Plusieurs lièvres pour lancer la course sur des bases élevées. Pour la 1è fois, la webline est utilisée à Liévin. C’est un chemin lumineux en bord de piste indique aux coureurs la vitesse à respecter. A l’arrivée, l’Ethiopienne Seyaum Dawit s’impose en 8’23″24. C’est le record du meeting, et surtout, la 3ème performance mondiale de tous les temps ! La soirée commençait fort au meeting de Liévin 2022.

Meilleure performance mondiale de l’année pour Seyaum Dawit sur 3000m (photo JMD/Sports5962)

Le show Kevin Mayer

La première grande ovation survient lors de la présentation de la 2ème série du 60m haies masculin. Les deux Français Pascal Martinot-Lagarde et Kevin Mayer reçoivent une ovation méritée pour l’ensemble de leur oeuvre. Si le premier passe, le vice-champion olympique du décathlon, lui , est éliminé avec une 7è place en 7″72. Kevin Mayer se taille un joli succès en lançant: » ça fait plaisir de voir 5500 spectateurs dans une salle… Mais dommage, j’ai fait de la m… »

En zone mixte après la course, le recordman du monde du décathlon expliquera ainsi sa course ratée.

Vidéo Sports 59/62. Kevin Mayer déçu après son 60m haies.

Les courses s’enchaînent sur la piste aux étoiles. La Jamaïcaine Natoya Goule réalise la meilleure performance mondiale de l’année sur le 800m féminin en 1’58″46. C’est aussi le record du meeting.

Puis c’est le 60m masculin qui arrive. Triplé américain avec Marcell Jacobs 1è en 6″50, 5è meilleure performance de l’année devant Charleston 2è en 6″52 et Hall 3ème en 6″57. Jimmy Vicaut se contente de la 6ème place en 6″61. «  Mais je suis très content de mon temps en série. Maintenant, je vais aller à Düsseldorf. C’était super d’avoir du public, merci à vous », déclare le sprinter du Lille Métropole athlétisme au micro de Marc Maury.

Ingebritsen, la grande classe

Le temps fort de la soirée, ce sera, comme on s’y attendait, le 1500m masculin. Le champion olympique de Tokyo, Jacob Ingebritsen avait annoncé vouloir battre le record du monde en salle à Liévin. Le prodige norvégien tiendra parole. Dans une course lancée idéalement par ses deux lièvres, porté par le public, Ingebritsen gère parfaitement ses temps de passage avec la waveline. Il attaque à 500m de l’arrivée et suit les diodes jaunes pour terminer tout en puissance, seul en 3’30″60. Il pulvérise le record du monde (3’31 »04) de Samuel Tefera qui termine 2è en 3’33″70 ! Le jeune viking était trop fort. La 29ème édition du meeting de Liévin obtient son super exploit. Le public exulte.

Vidéo Sports5962. Le finish record de Jacob Ingebritsen.

«  Franchement j’adore Liévin », confie sur la Chaîne L’Equipe le nouveau recordman du Monde. » Cela fait plusieurs fois que je viens. C’est toujours une super course. Et aujourd’hui le public était merveilleux. C’est donc un sentiment extra. » Et sur la waveline: » c’est super ce marquage au sol. Cela nous aide à trouver notre rythme, et moi ça m’a aidé à courir si vite. C’est donc un super moment à partager avec le public. »

Les haies du plaisir lors du meeting de Liévin 2022

Parmi les autres temps forts de la soirée, on retiendra le 60m haies masculin. Sans surprise, le vice-champion olympique Grant Holloway gagne en 7″35 . C’est 4ème meilleur chrono de tous les temps sur la distance, et aussi la meilleure performance mondiale de l’année.

Le hurdler américain s’impose devant Pascal Martinot-Lagarde, 2è en 7″46. Le champion d’Europe, chouchou du public, mettra une demi-heure à sortir de la salle en se prêtant aux dédicaces et aux selfies.

Le néo-lillois Wilhem Belocian effectuera avec le sourire la même « tournée » de selfies même s’il se contente de la 8ème place en 7″72. Il nous a raconté sa course manquée.

Vidéo Sports 59/62. Wilhem Belocian après le 60m haies.

On espérait aussi un record de France pour Jimmy Gressier sur 2000m. Le Boulonnais sera exact au rendez-vous, puisqu’il bat l’ancien record national dans l’excellent temps de 4’57″97 à l’issue d’une très belle course où il a été constamment poussé par le public… et la waveline. Mais surprise, le Nordiste est précédé par lun autre Français, l’inattendu Azeddine Habz, 3e et un peu plus rapide que lui (4’57’’22). Malgré tout, Jimmy Gressier, qui arrête là sa saison en salle, se satisfaisait de cette performance.

Vidéo Sports 59/62. Jimmy Gressier après son 2000m.

Plusieurs autres épreuves ont été marquées par une meilleure performance mondiale de la saison, comme le triple saut avec le Cubain Lazaro Martinez avec 17,21 m, le saut à la perche féminin par la Russe Anzhelika Sidorova avec 4,85 m, ou encore le 800 m par la Jamaïcaine Natoya Goule en 1’58’’46.

Laeticia Bapté, révélation du meeting de Liévin

On notera aussi la seule victoire française dans ce meeting international de très haut-niveau. La jeune Laeticia Bapté (22 ans) a gagné le 60m haies féminin en 8″00 devant la Finlandaise Reetta Hurschke (8″06) et la Bahaméenne Devynne Charlton (8″11). Un bel espoir à suivre dès cette saison.

Laeticia Bapté a gagné le 60m haies et ravi le public de Liévin (photo JMD/Sports5962)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Meeting de Paris indoor 2022 avec des Lillois à l'affiche
  2. Les Nordistes à Miramas aux championnats de France d'athlétisme indoor
  3. Les Nordistes à Miramas obtiennent 8 médailles
  4. Liévin Jimmy Gressier prépare sa saison

Les commentaires sont fermés.