ATHLETISME : RECORD DE FRANCE DU 5000M POUR JIMMY GRESSIER A MONACO !

Jimmy Gressier Monaco
Jimmy Gressier brille à nouveau sur la piste de Monaco (photo archives Diamond League)

Jimmy Gressier bat le record de France du 5 000m lors du meeting Herculis de Monaco ! En courant en 12’56″09, le Boulonnais explose ce record national vieux de 23 ans, et passe la barre symbolique des 13 minutes. Cela dans une course très rapide qui a flirté un moment avec le record du monde de la distance. C’est donc de bon augure pour le Nordiste avant les prochains championnats du Monde à Budapest.

Monaco est décidément une ville qui réussit à Jimmy Gressier. Le fondeur nordiste a en effet battu deux fois le record d’Europe du 5 km sur route sur le rocher. Cette fois, c’est sur la piste aux étoiles du stade Louis II que Gressier bat un nouveau record. L’élite mondiale était largement présente lors de ce meeting comptant pour la Ligue de Diamant. Le Boulonnais se déclarait pourtant confiant avant la course, sur les réseaux sociaux.

Jimmy Gressier quelques heures avant le meeting Herculis à Monaco

Emmenée par les lièvres Mounir Akbache (France) et Justin Kipkoech (Kenya), la course part fort. Les coureurs des hauts plateaux suivent, ainsi que l’Espagnol Katir, sur les bases du record du monde. Les Français Gressier et Schrub évitent cependant de se brûler les ailes en évitant de suivre le groupe de tête.

Mais cette allure ralentit et à l’attaque du dernier kilomètre, on sait que le record du monde ne sera pas battu. Finalement, surprise: l’Ethiopien Hagos Gebrhiwet s’impose en 12’42″18, devant son compatriote Berihu Aregawi (12’42″58). L’Espagnol Mohamed Katir lui, porte le record d’Europe à 12’45 »01. Il efface des tablettes le Norvégien Jakob Ingebrigtsen (12’48″45).

Jimmy Gressier chez lui à Monaco

Jimmy Gressier sprinte dans le second peloton et franchit la ligne en 12’56″09. C’est le nouveau record de France du 5 000m. Un record que Ismaïl Sghyr détenait depuis… l’an 2000, en 12’58″83. « My God ! » dira le Nordiste devant les caméras de Canal +, avant de déclarer plus sérieusement: « je suis totalement content car cela s’est passé devant ma famille qui était présente ici. J’avais d’ailleurs envie de pleurer quand je les ai vu au départ de la course. Ce record, c’est le résultat du travail acharné fourni avec mes coaches, qui ne dorment pas beaucoup la nuit. »

Jimmy Gressier ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Il annonce viser maintenant les 12’50. Mais le Boulonnais peut d’ores et déjà penser aux Mondiaux de Budapest, où le podium sera quand même difficile à atteindre, comme on l’a vu sur ce meeting Herculis.

Deux autres athlètes de la région participaient à ce meeting de haut-vol. Wilfried Happio déçoit un peu dans le 400m haies. Le hurdler du Lille Métropole Athlétisme (LMA) termine 5è en 48″25, loin du champion olympique Karsten Warholm (46″55), qui établit la 4è meilleure performance mondiale de tous les temps. Le Norvégien que l’on avait vu à Liévin cet hiver, a largement dominé le champion du monde brésilien Alison Dos Santos (47″66). Happio est également battu par un autre Français, Ludwy Vaillant, 4è en 47″85. Le Lillois, 4è aux Mondiaux d’Eugene l’an passé, espère retrouver la suprématie nationale la semaine prochaine aux championnats de France à Albi.

Zango retrouve les sommets

Hugues-Fabrice Zango en revanche remporte brillamment le concours du triple saut. Malgré le forfait du Cubain Pedro Pichardo, le Burkinabé d’Artois Athlétisme n’était que 3è avant son dernier saut avec 17m15. Tancé devant la TV par son entraîneur Teddy Tamgho, le Béthunois a une réaction d’orgueil et s’envole à 17m70. Le médaillé olympique de Tokyo souffle ainsi la victoire au Jamaïcain Jaydon Hibbert, qui menait le concours avec 17m66. Zango montre qu’il sera candidat au titre mondial à Budapest.

Cette soirée sur le Rocher a été illuminée par Faith Kipyegon. La coureuse kenyane pulvérise en effet le record du monde du mile féminin en 4’07″64. C’est un nouveau record établi sur la piste magique de Monaco, à un mois des championnats du Monde à Budapest.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Championnats de France d'athlétisme Gressier

Les commentaires sont fermés.