ATHLETISME : SIX PODIUMS POUR LE LMA AUX CHAMPIONNATS DE FRANCE A ALBI

Lille métropole athlétisme Albi
Cyrena Samba-Mayela championne de France avec un nouveau record personnel (photo MyCaptureSport/FFA)

Les championnats de France d’athlétisme Elite se tenaient ce week-end à Albi. Un rendez-vous incontournable à quelques semaines des championnats du Monde de Budapest. L’importante délégation nordiste a tenu son rang. Après le titre sur 5 000m de Jimmy Gressier vendredi, les licenciés du Lille Métropole Athlétisme (LMA) ont collectionné plusieurs podiums à Albi, dont 2 titres, dans des épreuves souvent très relevées. Intéressant avant de partir en Hongrie.

Les haies en particulier ont souri aux Lillois. Le public a ainsi assisté à deux courses de haut-niveau sur les haies hautes. C’est le cas du 100m haies où on s’attendait à un nouveau duel entre Cyrena Samba-Mayela (LMA) et Laeticia Bapté (US Robert). Leur duel devient un classique du rendez-vous national.

La Lilloise et la Martiniquaise ne se sont pas quittées pendant leur ligne droite, avalant les obstacles de manière synchronisée malgré des techniques très différentes. Samba-Mayela a finalement fait une légère différence sur le plat pour couper la ligne d’arrivée en 12’’68, avec un centième d’avance sur sa dauphine. Deux records personnels, qui leur permettent de grimper respectivement aux septième et huitième rangs des bilans tous temps. C’est aussi lè meilleur temps européen de la saison pour Cyrena.

Un superbe 100m haies sur la piste d’Albi

« J’attendais cette course depuis un moment. Je savais que Laeticia avait monté son niveau et j’aime beaucoup la concurrence, explique l’élève de Teddy TamghoJ’avais hâte de courir avec elle et d’enfin casser la barre des 12’’70. Je suis très contente d’avoir pu allier titre et record personnel. »

La revanche, ce sera maintenant aux Mondiaux de Budapest, où les deux jeunes femmes peuvent viser au moins la finale.

Bélocian 2è d’un 110m haies incroyable

La veille déjà, le 110m haies avait donné lieu à une formidable bataille de niveau mondial. Comme l’an passé à Caen, Sasha Zhoya a réglé le plateau royal de la finale du 110 m haies. Avec en prime un très gros chrono, 13’’01, malheureusement trop venté pour être validé (+2,3). A la lutte avec Wilhem Belocian (LMA) jusqu’au dernier obstacle, le hurlder du Clermont Auvergne Athlétisme se détache dans les vingt derniers mètres. Le jeune prodige obtient la couronne. Il sera aussi prioritaire pour la sélection aux Championnats du monde de Budapest.

Wilhem Belocian est lui aussi passé sous les 13’’10, en 13’’07, soit le même chrono qu’à La Chaux-de-Fonds il y a quelques semaines, l’altitude en moins, mais le vent en plus. « C’est la course attendue : on savait que ça allait aller vite, sur cette piste rapide, avec tous ces mecs. Ça fait des années qu’on se dit que la finale des France est une grosse course, mais cette année, on était vraiment tous là, c’est cool ! », savourait à Albi le Guadeloupéen du Lille Métropole Athlétisme. Avant de souffler, déjà projeté vers l’avenir : « C’est du niveau d’une finale mondiale : avec ces chronos-là, tu peux monter sur la boîte aux Mondiaux. »

Lille Métropole athlétisme Albi
Sasha Zhoya souffle le titre du 110m haies à Wilhem Bélocian (photo KMSP/FFA)

Dans ce contexte très relevé, l’inévitable Pascal Martinot-Lagarde termine seulement 4è, en 13″25. PML a peu de chances d’aller à Budapest, comme il l’a reconnu sportivement.

La revanche de Wilfried Happio

Troisième Lillois à briller sur les haies: Wilfried Happio. Pour la quatrième fois, le coureur du LMA devance Ludvy Vaillant en finale du 400 m haies lors de ces Championnats de France Elite. Il reste donc invaincu face au Martiniquais sur le rendez-vous national. Mais pour décrocher un cinquième titre consécutif, du jamais vu depuis 1941 et Prudent Joye, le hurdler du Lille Métropole Athlétisme a dû batailler à Albi. Il a d’abord fallu, comme tous les athlètes, composer avec un fort vent de face dans la ligne droite opposée. L’ennemi des spécialistes du ‘’4H’’, qui doivent mettre encore plus d’amplitude pour tenir leurs intervalles. 

« Malgré ça, j’ai réussi à tenir ma stratégie de 13 foulées jusqu’à la huitième haie, se félicitait l’élève d’Olivier VallaeysDans la dernière ligne droite, le stade s’est enflammé et ça m’a poussé. » Légèrement derrière Vaillant à l’entrée des cent derniers mètres, il a recollé avant le dernier obstacle et a fait la différence sur le plat pour l’emporter en 48’’72, avec douze centièmes d’avance sur son dauphin. Beau joueur, Ludvy Vaillant (48’’84) saluait « une belle course » et se disait « satisfait », même s’il n’avait sans doute pas les mêmes jambes qu’à Monaco il y a une semaine, où il avait devancé son compatriote en descendant pour la première fois de sa carrière sous les 48’’ (47’’85).

Lille Métropole athlétisme Albi
Wilfried Happio remporte pour la 5è fois le titre du 400m haies (photo KMSP/FFA)

Le retour de David Sombé

Le directeur de la haute performance, le Calaisien Romain Barras, souligne cette qualité sur les haies. « Ça a été des Championnats de France avec de belles épreuves, notamment sur le 400 m haies messieurs, les 110 m et 100 m haies, où des performances de niveau mondial ont été réalisées. Les athlètes éligibles pour les Mondiaux, qu’on avait dans le viseur, ont assumé leur statut. Il n’y a pas eu de réelles surprises. J’avais dit avant ce rendez-vous qu’on espérait emmener autour de 70 athlètes aux Mondiaux, relais compris. On devrait être dans ces eaux-là. »

Un 4è mousquetaire décroche une belle 2è place pour le LMA. C’est David Sombé sur le 400m masculin. Le Lillois passe la barrière des 46 secondes (45″68) et s’incline seulement devant le Monégasque Téo Andant (45″60). Il assure ainsi sa participation sur le relais 4x400m qui ira certainement à Budapest.

Autre médaille d’argent pour le LMA; Mohamed-Ali Benlahbib se classe 2è du saut en hauteur masculin avec un saut à 2m13. Il est seulement battu au nombre d’essais par le Montpelliérain Dorian Lairi dans un concours de faible niveau.

Une 6è athlète du LMA monte sur la 2è marche du podium à Albi. C’est Ilionis Guillaume sur le triple saut féminin. Avec 13m63, la Lilloise termine pas très loin de la championne de France Anne-Suzanne Fosther-Katta (ES Montgeron) qui réussit 13m80.

D’autres Nordistes sur le podium

D’autres Nordistes sont montés sur le podium durant ce week-end albigeois. C’est le cas de Léa Théry (VAFA). La Villeneuvoise termine 3è du 400m en 53″46, dans une finale dominée par l’Angevine Amandine Brossier (52″53).

Médaille de bronze aussi pour son équipier de club Arthur Gervais. Le Nordiste termine 3è en 3’40″56 d’une finale gagnée par le grand favori Azzedine Habz (Val d’Europe Montrevain Athlé) en 3’40″20.

championnats de France athlétisme Albi
Arthur Gervais (à gauche) termine 3è du 1500m (photo MyCaptureSport/FFA)

Pour être complet, on notera aussi les bons résultats dans les épreuves combinées de deux anciens athlètes nordistes. Le Lommois de l’US Talence Arthur Prévost se classe 2è du décathlon (7 609 pts). Il profite sans le vouloir de la blessure de l’Arrageois Téo Bastien, et de l’absence du champion du Monde Kevin Mayer.

Et surtout, l’ex-arrageoise Esther Condé-Turpin remporte son premier titre Elite sur l’heptathlon avec 6182 points, en s’arrachant dans le 800m final.

Une partie de ces athlètes se retrouvera aux championnats du Monde à Budapest. Ceux du Lille Métropole Athlétisme attendront avec impatience la sélection après leurs performances à Albi.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Mondiaux Budapest les Nordistes

Les commentaires sont fermés.