ATHLETISME : UN CONCOURS HAUT PERCHE AU STAB DE ROUBAIX

Perche en Or Roubaix
Le podium de Perche en Or au Stab de Roubaix (photo JMD/Sports 5962)

Le Philippin Ernest Obiena et la Slovène Tina Sutej remportent le concours « Perche en Or » disputé samedi soir au vélodrome couvert de Roubaix, le Stab. Les grandes stars du saut à la perche mondial ne participaient pas à cette 3è édition de ce circuit français. Mais le public a assisté à un vrai spectacle sportif, avec des performances d’un bon niveau.

Pour sa 3è édition, Perche en Or (en Nord ?) changeait de lieu. Les deux premières se tenaient à Tourcoing. Mais le complexe sportif Léo-Lagrange est en plein travaux. Comme le TLM volley, ce circuit national s’est rabattu sur le vélodrome couvert de Roubaix, le Stab, qui aimerait pérenniser l’évènement. A l’image de Mathieu Collet, les athlètes ont bien accueilli ce changement.

« Comme c’est un vélodrome, on avait un peur qu’il fasse un peu froid, que le public soit loin, qu’on n’entende pas trop les gens », confiait ainsi le Grenoblois. « Mais c’est incroyable. La ferveur ici est phénoménale. En plus Il faisait super bon. »

Un concours ouvert sans les stars

Effectivement, le public a bien chauffé la salle, même si on espérait plus de monde. Cette 3è édition il est vrai manquait de grands noms. Les trois derniers champions olympiques ainsi, Renaud Lavillenie (Londres 2012), Thiago Braz (Rio 2016) et Armand Duplantis (Toyo 2020) n’étaient pas là. Pas plus que l’Américain Chris Nilsen, vainqueur l’an dernier, ni son compatriote Sam Kendricks ou encore le Polonais Piotr Lisek.

Cela a donc donné lieu à un concours ouvert, avec le Philippin Ernest Obiena comme favori. 3è lors du dernier Mondial à Eugene, Obiena a justifié son rang. Il remporte le concours en passant 5m82 au premier essai. Avant d’échouer trois fois à 5m90. Le surprenant Chinois Yao Jie a tenté en vain de battre son record national à 5m82. Mais il prend néanmoins la 2è place du concours avec 5m75.

Le Philippin Ernest Obiena vainqueur du concours masculin (photo JMD/Sports 5962)

La présence française à Roubaix

Les deux Asiatiques précèdent le clan français qui réussit un tir groupé, malgré l’absence de Renaud Lavillenie, qui ne fait pas la saison en salle. Et la méforme sur ce concours de son frère Valentin, ainsi que de Thibaut Collet.

Robin Emig (Gap Hautes Alpes Athlétisme) termine 4è avec un saut réussi à 5m65, tout comme Mathieu Collet 5è (ASPTT Grenoble), et le jeune Ethan Cormont (ASA Maisons-Alfort) 3è. Les tricolores ont fait vibrer leur public, même si la saison ne fait que débuter pour eux. Une saison pré-olympique importante à un an de Paris 2024.

Vidéo SPORTS 59/62. La réaction de Ethan Cormont après son concours au Stab de Roubaix.

Si la domination était asiatique chez les hommes, les Européennes ont dominé le concours féminin. Les spectateurs ont ainsi assisté à une belle lutte à trois pour la victoire finale.

Le duel Murto-Sutej chez les femmes

La jeune Finlandaise Elina Lampela cède la première à 4m65 et termine 3ème avec un saut à 4m55. Sa compatriote Wilma Murto, championne d’Europe en titre, et la Slovène Tina Sutej passent 4m70 au 3ème essai. La Finlandaise fait l’impasse à 5m75 où Sutej échoue par trois fois.

Ce sera également un triple échec pour Murto à 4m80. Les deux jeunes femmes sont départagées au nombre d’essais et finalement, la Slovène s’impose avec 9 sauts contre 11 à la Finnoise.

La Slovène Tina Sutej en discussion avec son entraîneur (photo JMD/Sports 5962)

Juste derrière arrive Marie-Julie Bonnin (Stade Bordelais Athlétisme), 4ème avec un 2ème essai réussi à 4m55. La jeune Bordelaise est la meilleure française. Les deux « anciennes » Ninon Chapelle, de retour de maternité, et Margot Chevrier se classent en effet 7èmes ex-aequo avec 4m30. Une hauteur réussie aussi par la Marseillaise Ellina Giallurasis (9è), et la Lilloise Alix Dehaynin (10è), qui concourrait à domicile.

Dans ce concours féminin, la Britannique Sophie Cook a brisé sa perche en sautant à 4m45. Heureusement, elle est bien retombée et ne s’est pas blessée. Mais choquée, elle a préféré abandonner. Cet incident rappelle que la perche est une discipline à risque.

La Bordelaise Marie-Julie Bonnin est la meilleure Française avec un saut à 4m55 (photo KMSP/FFA)

Rendez-vous à Liévin avec Duplantis

Après Roubaix, la 3ème étape du circuit Perche en Or aura lieu le 28 février à Clermont-Ferrand, le fief des frères Lavillenie. Renaud n’y participera pas.

Certains des athlètes présents au Stab de Roubaix se retrouveront certainement le 15 février au meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais à l’Arena de Liévin. C’est ce qu’espèrent notamment Mathieu Collet et les autres perchistes français. Ils pourront y retrouver les meilleurs spécialistes mondiaux dont le phénomène « Mondo » Duplantis.

Vidéo Sports 59/62. Mathieu Collet évoque son concours et la suite de la saison.

Le Stab de Roubaix accueillera la 4ème édition de Perche en Or en 2024 également. Le complexe Léo Lagrange sera en effet toujours en travaux. Mais l’équipe du vélodrome couvert régional espère bien maintenir l’évènement dans sa salle, plus adaptée au concours de saut à la perche que la salle Pierre Dumortier un peu exigüe.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Meeting de Paris indoor 2023 Zango vainqueur

Les commentaires sont fermés.