RALLYE D’YPRES: THIERRY NEUVILLE S’IMPOSE SUR SES TERRES

Neuville vainqueur à Ypres
Thierry Neuville et Martin Wydaeghe sur le podium à Ypres (photo WRC Jaanus Ree/Red Bull Content Pool )

Thierry Neuville obtient la première victoire de sa saison du Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes à Ypres. Il s’impose sur ces routes qu’il connaît parfaitement bien aux côtés de son copilote Martijn Wydaeghe, sur ses routes nationales au Renties Ypres Rally Belgium dimanche après-midi.

Il a mené presque toute la course, à la lutte avec son son coéquipier Craig Breen, dernier vainqueur de ce rallye en 2019. Le duo Hyundai i20 s’est ensuite contenté d’une arrivée en formation. Cela, après trois jours et près de 300 km sur les routes étroite des Flandres et le circuit de Spa-Francorchamps. Le personnel du célèbre circuit belge est aujourd’hui endeuillé après le meurtre de sa directrice, survenu lors de cette dernière journée.

Neuville s’impose avec 30,7 secondes d’avance sur Breen. Ce succès relance le pilote belge dans le championnat du monde des rallyes. Il est à égalité pour la deuxième place au classement du championnat avec Elfyn Evans.

Après la fin du de la dernière épreuve chronométrée à Spa, Neuville a célébré la victoire lors de la première manche WRC de la Belgique avec une série de « donuts » avant de déclarer, sur le site du WRC: « ce fut un plaisir pour moi de donner cette première victoire à Martijn ici en Belgique. Il aurait dû arriver plus tôt, mais nous n’avons pas eu de chance. On se sent bien ici maintenant. »

Sébastien Ogier en retrait

Neuville, Breen et Ott Tänak ont ​​remporté 15 des 20 spéciales pour Hyundai Motorsport à Ypres. Le doublé a permis à l’équipe de réduire l’écart avec le leader des constructeurs Toyota Gazoo Racing à 41 points.

L’Irlandais Breen, pour qui il ne s’agissait que de sa deuxième apparition sur asphalte dans une i20 World Rally Car, s’est assuré pour la 2ème fois consécutive le 1è accessit après l’Estonie le mois dernier.

Sébastien Ogier, sur sa Toyota Yaris, sur le circuit de Spa-Francorchamps dimanche (photo WRC Jaanus Ree/Red Bull Content Pool )

Kalle Rovanperä a terminé troisième au volant d’une Toyota Yaris après avoir une lutte acharnée avec ses équipiers Evans et Sébastien Ogier. Les espoirs du Français de monter sur le podium ont été anéantis par une crevaison dimanche matin. Mais Ogier augmente quand même son avance au championnat des pilotes à 38 points à quatre manches de la fin. Il termine 5ème à 6,2 secondes d’Evans.

Un autre pilote français s’est distingué durant ce rallye de Belgique. Le vainqueur du WRC3 Yohan Rossel a obtenu une superbe septième place au scratch sur une Citroën C3 Rally 2 devant Pieter Jan Michiel Cracco, deuxième de la catégorie.

Un rallye impitoyable pour Adrien Fourmaux

Les routes exigeantes de la Belgique ont causé une multitude de problèmes. Takamoto Katsuta et le jeune Nordiste Adrien Fourmaux ont abandonné après des sorties de route spectaculaires, tandis que Gus Greensmith et Pierre-Louis Loubet ont terminé loin au classement après s’être retrouvés au fossé samedi matin.

Les pilotes se retrouveront en Grêce pour un rallye sur terre. L’Acropolis Rally Greece revient dans le championnat pour la première fois depuis 2013. Il se déroulera à Lamia du 9 au 12 septembre.

ENCADRE. ADRIEN FOURMAUX LANCE UNE CAGNOTTE POUR LES VICTIMES DES INONDATIONS

Adrien Fourmaux a quitté rapidement le rallye d’Ypres. Le pilote de Seclin avait à coeur de briller pour sa première participation à ce rallye si proche de chez lui. Mais sa Ford Fiesta a quitté la route à grande vitesse dans l’ES 3 dès vendredi après-midi.

Heureusement, lui et son copilote Renaud Jamoul sont sortis indemnes, mais bien sonnés de cet accident spectaculaire. Pas la voiture.

Quelques jours avant la manche belge du championnat du monde des rallyes, le pilote Nordiste avait lancé une cagnotte pour venir en aide aux sinistrés des inondations qui ont frappé violemment la Wallonie. Adrien Fourmaux nous a expliqué en interview l’origine de cette initiative bien accueillie en Belgique.

Vidéo. Adrien Fourmaux explique à Sports 59/62 l’origine de la cagnotte pour les sinistrés des inondations.

Renaud Jamoul, le copilote de Adrien, vit dans la province de Liège, qui a été violemment touchée par les intempéries. Ceci explique aussi cette initiative.

Rappelons aussi que les coureurs du Tour de Wallonie, qui avait lieu quelques jours après les inondations, ont aussi fait un geste remarqué, en donnant leurs primes au bénéfice des victimes. Plus de 70 000 euros ont ainsi été recueillis et confiés à la Croix Rouge pour l’aide d’urgence.

Adrien Fourmaux à Ypres avec son équipier belge Renaud Jamoul (photo JMD/Sports 5962)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Adrien Fourmaux au rallye de Grèce termine 7ème

Les commentaires sont fermés.