AUTOMOBILE : C’EST PARTI POUR LE RALLYE D’YPRES 2023 AVEC LE DUEL NORDISTE

Rallye d'Ypres 1ère journée
Le rallye d'Ypres retrouve son décor traditionnel (photo JMD/Sports 5962)

La 1ère journée du rallye d’Ypres 2023 a donné lieu comme attendu à un duel pour la victoire entre les deux pilotes Nordistes Stéphane Lefebvre, sur Citroën C3, et Adrien Fourmaux, sur Ford Fiesta Rally2. Les deux pilotes, qui se connaissent bien et s’apprécient, ont connu des péripéties inverses par rapport à l’an passé.

Si le départ réel du rallye d’Ypres 2023, c’est ce vendredi après-midi avec les premières spéciales, la course a déjà débuté jeudi soir, avec la phase de qualification. Le shakedown de Nieuwkerke ouvre traditionnellement le rallye, qui sort cette année du championnat du Monde WRC. Sans surprise, les favoris ont dominé cette phase chronométrée. C’est ainsi que les deux pilotes nordistes, Stéphane Lefebvre (Citroën C3), et Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2) ont réalisé les deux meilleurs temps. Le Noeuxois et le Seclinois partiront donc les premiers lors de cette première journée de compétition, revenue aux dates habituelles fin juin.

Stéphane Lefebvre et Adrien Fourmaux viennent ici en prétendants logiques à la victoire. Le premier est le champion de Belgique sortant. Le second est le leader du championnat britannique des rallyes (BRC), avec deux succès en deux courses. De plus, ils courent ici en voisins, sur des routes qu’ils connaissent bien maintenant.

En sortant du championnat du Monde, le rallye d’Ypres revient donc à ses dates d’avant covid, ainsi qu’à un format plus court. Deux jours de course avec quand même 18 spéciales. Lors de la conférence de presse avant le départ, les deux pilotes nordistes ont confirmé leurs ambitions.

Adrien Fourmaux veut assurer des gros points

Adrien Fourmaux a ainsi délaissé le rallye du Kenya pour courir à Ypres. Il n’a en effet plus de chance de gagner le titre mondial en WRC2, alors qu’il est en tête du championnat britannique. « L’objectif ici est de marquer de gros points car je ne pourrai pas disputer toutes les manches. Une 2ème place, et même un podium serait ainsi satisfaisant ».

« J’ai surmonté la frustration du rallye de Sardaigne »

Adrien Fourmaux

Le Seclinois a aujourd’hui surmonté sa frustration du récent rallye de Sardaigne. Il est sorti de route dans la dernière spéciale, alors que la course semblait gagnée. « Je suis passé à autre chose. C’est vrai que c’était frustrant sur le moment car on avait fait un très beau rallye jusque là. Mais avec la pluie qui arrive, des pneus morts et l’aquaplanning dans un virage… Je me suis fait surprendre. Mais c’est le rallye, c’est jusqu’au dernier virage. Il nous a manqué 5 kilomètres. »

Vidéo Dailymotion Sports 59/62. L’interview de Adrien Fourmaux à Ypres

Le pilote de M-Sport veut aussi oublier les deux précédentes éditions, où il est sorti de route sur les routes piégeuses du Westhoek. « Je conduirai de la même façon », assure-t’il, « car ça va déjà moins vite avec une R5 qu’avec une WRC. Je conduirai avec plus d’expérience acquise depuis un an. Et je ferai aussi plus attention à la lecture du grip. »

Moins de courses pour Lefebvre

Stéphane Lefebvre lui a une meilleure relation avec le rallye d’Ypres. Il l’a en effet gagné l’an passé en WRC2, terminant même 5ème au scratch avec tout le gratin mondial. Et le Noeuxois avait au passage assuré le titre de champion de Belgique.

Malheureusement, il n’a pas bénéficié des retombées espérées. Ainsi, Lefebvre a dû revoir son programme, faute de partenaires. « Cela coûte extrêmement cher de rouler en rally2. J’ai eu la chance de faire l’an dernier une saison exceptionnelle. Cette année, c’est différent. Je prends chaque opportunité qui se présente. »

« Cela coûte cher de rouler en Rally2 »

Stéphane Lefebvre

Résultat: Stéphane arrive à Ypres avec seulement trois rallyes disputés, contre 15 l’an passé. Néanmoins, il pense avoir les armes pour gagner une seconde fois. « On a le même team et la même voiture. La seule différence, c’est qu’on roule en pneus Michelin alors que c’était en Pirelli l’an passé. Mais avec les pluies de ces derniers jours, les routes risquent d’être plus piégeuses. Il va falloir être attentif. D’autant que j’ai le désavantage d’ouvrir la route. »

Rallye d'Ypres 1ère journée
Stéphane Lefebvre a peu couru avant Ypres (photo JMD/Sports 5962)

Lefebvre out, Fourmaux leader

Comme on l’espérait, cette 1ère journée du rallye d’Ypres 2023 a été dominée par les deux Nordistes. Mais elle ne s’est pas terminée de la même façon. Stéphane Lefebvre en effet a réussi un début canon, en remportant les deux premières spéciales. Le Noeuxois était aussi leader après l’ES6. Mais il sort de route dans l’ES7. Une sortie spectaculaire, mais heureusement sans gravité pour lui et son co-pilote Loris Pascaud.

Vainqueur de deux spéciales, Adrien Fourmaux prend donc la tête du rallye devant le vétéran belge Freddy Loix, vainqueur d’une spéciale. Au soir de cette première journée, le Nordiste compte plus de vingt secondes d’avance sur le Flamand, vainqueur 11 fois à Ypres.

“Je suis vraiment désolé pour Steph, surtout aussitôt dans le rallye. J’ai vu la voiture dans un virage lent. À mon avis, il a du se faire surprendre sur les freins. La voiture est sur le côté et ils essayaient de la remettre sur les roues. Je ne sais pas s’il y a des dégâts, mais en tout cas c’est dommage pour la bataille car il faisait du bon boulot.” a commenté Adrien à la fin de l’ES7.

La 2ème journée samedi permettra au Seclinois de gérer son avance. Car Adrien veut avant tout assurer des « gros points », même si la route vers la victoire semble grande ouverte.

Rallye d'Ypres 1ère journée
La Citroën C3 de Stéphane Lefebvre est sortie de route (photo JMD/Sports 59/62)

Classement provisoire du rallye d’Ypres après la 1ère journée

  1. Adrien Fourmaux (Fra) Ford Fiesta Rally2

2. Loix (Bel) Skoda Fabia RS Rally2+25.3

3. Cherain (Bel) Hyundai i20N Rally2+37.0

4. Renynvoet (Bel) Citroën C3 Rally2+47.6

5. Vanneste (Bel) VW Polo GTi R5+52.2

6. Verschueren (Bel) Skoda Fabia R5+1:07.7

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Rallye d'Ypres 2023 Fourmaux vainqueur

Les commentaires sont fermés.