AUTOMOBILE : KALLE ROVANPERA CHAMPION DU MONDE DES RALLYES A 22 ANS !

Rallye de Nouvelle-Zélande Rovanperä
Le sourire de Kalle Rovanperä après sa victoire en Nouvelle-Zélande (photo Jaanus Ree / Red Bull Content Pool)

Le prodige finlandais Kalle Rovanperä devient champion du Monde FIA ​​des rallyes après sa victoire au rallye de Nouvelle-Zélande. A 22 ans et un jour, le pilote Toyota Gazoo Racing devient le plus jeune pilote de l’histoire du rallye à soulever le trophée. Le précédent record était détenu par l’Ecossais Colin McRae, vainqueur en 1995 à 27 ans et 89 jours. Rovanperä, qui est copiloté par Jonne Halttunen, avait besoin de sept points de plus que son rival de la Hyundai i20 N, Ott Tänak, pour sceller l’affaire lors de cette 11e manche basée à Auckland.

Avec une solide avance déjà gagnée samedi (le jour de son 22è anniversaire), le jeune Finlandais est resté en tête lors des quatre dernières spéciales sur gravier ce dimanche. Il est aussi sorti vainqueur de la Power Stage de fin de rallye. Rovanperä précède ainsi de 34″6 secondes l’octuple champion du monde Sébastien Ogier, qui faisait une pige sur Toyota Yaris. L’Estonien Ott Tänak (Hyundai i20N termine troisième à près de 50 secondes derrière.

Avec 64 points d’avance sur Tänak à deux manches de la fin, le Finnois est mathématiquement assuré du titre mondial WRC.  » C’est un sacré soulagement après une si bonne saison et enfin nous sommes là », rayonnait le nouveau champion. « Ce fut une petite attente après quelques rallyes difficiles, mais le plus grand merci à l’équipe – ils ont fait cette fusée cette année. Même après tous les rallyes difficiles, ils croyaient en nous et nous apportaient tout leur soutien. »

Ce pilote aux allures d’adolescent est un champion précoce à l’image du coureur cycliste belge Remco Evenepoel. Rovanperä en Nouvelle-Zélande ne participait ainsi qu’au 30è rallye de sa carrière.

Nouvelle déroute pour Ford

Rappelons que Adrien Fourmaux ne participait pas à ce rallye de Finlande. Mais son écurie M-Sport Ford n’a pas fait mieux sans le pilote nordiste. L’Anglais Gus Greensmith a ainsi détruit sa Ford Puma lors d’une spectaculaire sortie de route dans l’ES 9. Craig Breen lui aussi est sorti vendredi. L’Irlandais perd 18 minutes et termine à une lointaine 19ème place. Seul l’étonnant Italien Lorenzo Bertelli, qui effectuait lui aussi une « pige », sauve l’honneur de Ford en terminant 7ème.

C’est donc une nouvelle déroute pour l’écurie M-Sport qui décidément, n’y arrive pas cette année. Le directeur sportif Richard Millener ne cachait d’ailleurs pas sa colère, en parlant ainsi de la bévue de Graig Breen, le leader du team britannique. « Il connaissait ce piège, rageait-il. C’est surprenant de le voir commettre un tel accident. Craig risque de ne pas l’oublier de sitôt. » Une phrase lourde de menace pour Breen qui avait avant remporté une spéciale.

Ces péripéties néo-zélandaises pourraient faire remonter les actions de Adrien Fourmaux. Mais le pilote de Seclin n’aura pas le droit à l’erreur lors de son retour au rallye de Catalogne (20-23 octobre). Pas plus que Breen et Greensmith qui connaissent aussi une saison galère.

Visiblement, les pilotes Ford subissent une énorme pression pas favorable à la performance…

Rallye de Nouvelle-Zélande Rovanperä
La Toyota Yaris de Rovanperä et Halttunen a été très performante en Nouvelle-Zélande (photo Janus Ree/Red Bull Pool Content)

On notera aussi la 4ème place du Belge Thierry Neuville (Yundai) qui n’a pas pu se mêler à la lutte pour la victoire. Le Wallon reste 4ème au classement du championnat WRC.

Classement du rallye de Nouvelle-Zélande

1. K Rovanperä / J Halttunen FIN Toyota GR Yaris 2hr 48min1″4sec
2. S Ogier / B Veillas FRA Toyota GR Yaris +34.6sec
3. O Tänak / M Järveoja EST Hyundai i20 N +48.5sec
4. T Neuville / M Wydaeghe BEL Hyundai i20 N +1min 58.8sec
5. O Solberg / E Edmondson SWE Hyundai i20N +3min 55.3sec
6. H Paddon / J Kennard NZL Hyundai i20 N Rally2 +10min 3.7sec

Classement général du WRC

Après 11 épreuves sur 13:

1. Kalle Rovanperä (Finlande) 237pts
2. Ott Tänak (Estonie) 173pts
3. Thierry Neuville (Belgique) 144pts

Prochaine épreuve (12): rallye d’Espagne-Catalogne (20-23 octobre)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.