AUTOMOBILE : UNE FIN DE SAISON MOTIVANTE POUR ADRIEN FOURMAUX

Rallye d'Ypres 2023 Adrien Fourmaux
Adrien Fourmaux vainqueur tranquille du rallye d'Ypres (photo JMD/Sports 5962)

La fin de saison en rallye s’annonce passionnante pour Adrien Fourmaux, chez M-Sport Ford. Après son titre national en Grande-Bretagne, le pilote Nordiste reviendra en effet au volant d’une Ford Puma Rally1 Hybride au Japon le mois prochain. Mais dès cette semaine, Fourmaux pilote une Fiesta Rally2 avec ses dernières évolutions au premier Rallye WRC d’Europe centrale.

La Fiesta de Fourmaux bénéficie en effet des dernières améliorations, notamment d’un nouveau pack de refroidissement amélioré et récemment homologué. Il a utilisé la nouvelle voiture pour la première fois et a terminé deuxième derrière son équipier M-Sport Ott Tänak (l’Estonien pilotait la Puma) lors du Herbst Rallye du week-end dernier en Autriche.

Le jeune Français a hâte de démontrer le rythme de la Fiesta dans l’une des catégories les plus compétitives du Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes. C’est lors de cette avant-dernière manche du championnat du Monde WRC2. Ce rallye d’Europe Centrale a lieu dans trois pays cette semaine. Il est ainsi parti de République Tchèque ce jeudi.

Adrien Fourmaux Europe Centrale
Adrien Fourmaux à Passau au départ du premier rallye d’Europe Centrale (photo Janus Ree/Red Bull Content Pool)

La confiance de M-Sport

Pour Adrien Fourmaux, c’est une grande première. « C’est une épreuve nouvelle pour tout le monde, donc c’est un peu un zéro pointé, ce qui est positif. Nous devons continuer à nous battre et à développer nos notes tout au long du week-end. C’est bien d’avoir une nouvelle épreuve, couvrant trois pays, et les routes semblent être très différentes chaque jour. »

« C’est agréable d’être de retour sur asphalte »

Adrien Fourmaux

« C’est agréable d’être de retour sur asphalte après tant d’épreuves sur terre. Le rallye de préparation en Autriche ce week-end nous a permis de nous préparer pour l’Europe centrale. Cela en peaufinant les réglages et en apprenant autant que possible, ce qui devrait nous aider ce week-end. »

Le directeur de l’écurie britannique, Richard Millener, s’est dit confiant dans le potentiel de Fourmaux. « Adrien a réalisé une bonne saison jusqu’à présent, a déclaré Millener, et nous avons été très impressionnés par lui. La catégorie WRC2 est très compétitive mais il tient bon à plusieurs reprises et il n’y a aucune raison pour qu’il ne puisse pas le faire cette semaine aussi. »

Avant cela, Adrien Fourmaux a conquis le titre de champion britannique des rallyes aux côtés de son équipier Alexandre Coria. Une première pour un pilote français. Il a survolé ce championnat avec 5 victoires en 5 courses, notamment une belle victoire cet été au rallye d’Ypres.

Sur ce rallye inédit en WRC, Adrien Fourmaux a de nouveau connu sa part de malchance, avec une crevaison dans la 3è spéciale vendredi matin. Mais il reste dans le coup au classement WRC2, marqué par la sortie de route de l’autre Français Yohann Rossel, qui perd tout espoir de titre mondial dans cette catégorie.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1629 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.