BASKET-BALL : L’ESBVA S’EFFONDRE DANS LE DERNIER QUART-TEMPS A GERONE

Gérone ESBVA
Les Villeneuvoises avant leur match à Gérone (photo FIBA)

L’ESBVA Lille Métropole est éliminée dès le premier tour préliminaire de l’Euroligue féminine après sa défaite (66-43) au match retour à Gérone. Les Villeneuvoises ont longtemps tenu leur avance du match aller, avant de craquer dans le dernier quart-temps, victimes d’une maladresse incroyable à ce niveau. Les joueuses de Rachid Méziane devront se contenter d’une campagne européenne en Eurocoupe, nettement plus à leur portée. Mais que de regrets…

L’ESBVA se déplaçait à Gérone, en Catalogne avec 12 points d’avance pour ce match retour du tour préliminaire d’Euroligue. Un matelas pas vraiment confortable. Ce qui faisait dire à Rachid Méziane après la victoire au Palacium: » nous devons jouer comme si nous commencions à 0-0. » En résumé, jouer pour la victoire et ne surtout pas gérer cette avance.

Sans Burke, mais avec Diaby

Pour cette rencontre couperet, les Guerrières étaient privées de leur meilleure joueuse, Kennedy Burke, victime d’une grosse entorse au match aller à Villeneuve-d’Ascq. Kariata Diaby en revanche était présente. Touchée également à la cheville au match aller, elle commençait même la partie dans le cinq majeur.

Gérone ESBVA
Kariata Diaby a essayé de sauver les meubles, ici face à Marianna Tolo (photo FIBA)

D’entrée, on assiste à une féroce bataille avec deux grosses défenses. Il faut ainsi attendre 3 minutes pour voir le premier panier. Hind Ben Abdelkader réussit un 3 points et donne l’avantage à l’ESBVA. Mais la pression défensive reste énorme des deux côtés, d’où de multiples tirs ratés; même aux lancers francs.

A ce jeu, le Spar Gérone s’en sort malgré tout un peu mieux en monopolisant le ballon. Après le 1è quart-temps, les Espagnoles mènent 13-8, un peu comme au match aller. Elles ont remonté 40% de leur retard. Inquiétant…

Le cauchemar après le repos

Heureusement, les Villeneuvoises marquent deux paniers d’entrée et recollent au score. Grâce à Janelle Salaun, elles vont même égaliser, avant de prendre pour la 1è fois l’avantage 19-21. Mais la fin est moins satisfaisante. Bien que revenue à 25-26, l’ESBVA encaisse un panier à trois points de Laura Cornelius au buzzer. Au repos, Gérone mène ainsi 29-25. Frustrant…

Les Espagnoles vont dominer au rebond défensif en 2ème mi-temps. Sous l’impulsion de l’Américaine Rebekha Gardner, et de la Suédoise Binta Drammeh, Gérone va peu à peu creuser le score face à des Villeneuvoises incroyablement maladroites, notamment dans les tirs à trois points (10% de réussite !). Après le 3ème quart-temps, elles sont à 9 points (46-37) des Catalanes. Donc toujours qualifiées. Mais le pire est à venir.

Gérone remonte en effet son retard à 5 minutes de la fin. A 55-41, Rachid Méziane demande un temps mort.  » Il faut se remettre dans la défense. Peu importe ce qui se passe en attaque« , lâche le coach villeneuvois à ses joueuses. Mais la défense va aussi craquer. Et les tirs ne rentrent toujours pas. au point même de rater le cercle !

L’entraîneur villeneuvois Rachid Méziane n’a pas trouvé la formule gagnante à Gérone (photo FIBA)

Les Espagnoles continuent à creuser l’écart, et à le consolider aux lancers francs. Une dernière tentative de tir à 3 points de Janelle Salaun dans le money time échoue. Les Nordistes prennent 14 points de retard dans un dernier quart-temps à oublier.

La suite en Eurocoupe

Gérone s’impose dans sa salle pourtant loin d’être pleine sur le score sans appel de 66-43. Seule Kariata Diaby a surnagé. Mais l’absence de Burke a fortement pesé. Les points perdus à la fin du match aller aussi. L’ESBVA quitte déjà l’Euroligue, face à une équipe de Gérone plus habituée à cette compétition.

Le club espagnol décroche ainsi la dernière place pour la phase régulière de l’Euroligue, qui réunira 16 équipes. Gérone sera dans le groupe B avec notamment Basket Landes et les Kangourous belges de Malines. L’ESBVA elle bascule en Eurocoupe. Elle jouera dans le groupe J avec Roche Vendée, les London Lions et Sassari. Une compétition moins relevée qui lui a souri dans le passé.

Mais il faudra aux guerrières digérer cette élimination. Et redresser la tête dès le début du championnat, le 30 octobre, en recevant Lyon. Et avant, en attaquant l’Eurocoupe face à Londres le 26 octobre au Palacium.

La feuille de match

Spar Gérone – ESBVA LM: 66-43 (13-8, 29-25, 46-37)

Match retour du tour préliminaire de l’Euroligue féminine, au Pavello Fontajau de Gérone

Arbitres: M.Attard (Italie) assisté de Mme Teixeira et M.Martins (Portugal)

Spar Gérone: L.Cornélius (3 points), B.Drammeh (14), M.Araujo (7), L.Florés (4), E.Murphy (6), M.Tolo (7), I.Etxarri (4), R.Gardner (12), C.Bradford (5), G.Labukiene (4). Entraîneur: Police Bernat Canut

ESBVA LM: K.Petits (5), C.Hériaud (4), M.Hirsch (5), K.Diaby (12), H.Ben Abdelkader (7), C.Diallo (4), J.Salaun(6). Entraîneur: Rachid Méziane

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. ESBVA Londres 80-59 en Eurocoupe féminine

Les commentaires sont fermés.