BASKET-BALL : L’ESBVA BAT MONTPELLIER ET VA EN FINALE DE LIGUE FEMININE

ESBVA Montpellier
Janelle Salaun dirige le clapping de la victoire au Palacium (photo JMD/Sports5962)

L’ESBVA-Lille Métropole se qualifie pour la finale de la Ligue féminine de basket en battant Lattes-Montpellier 73-70, lors du match retour des demi-finales, au Palacium de Villeneuve-d’Ascq. Déjà vainqueures au match aller (60-75), les Villeneuvoises affronteront Lyon-ASVEL, leur bête noire, contre laquelle elles ont perdu en championnat, en Coupe de France et en Eurocoupe. Mais les pendulessont remises à zéro et l’espoir de titre reste possible pour conclure en beauté cette saison.

Pour se rendre un match facile, rien ne vaut une entame féroce. C’est ce qu’ont fait les Guerrières en plaçant un 9-0 d’entrée. Sous l’impulsion d’une Kariata Diaby intraitable, l’ESBVA pourtant privée de Hind Ben Abdelkader, toujours blessée, assomme Lattes Montpellier dans le premier quart-temps. Tout réussit aux Villeneuvoises face à des Héraultaises essorées dans la machine à laver made in Nord. Comme elles l’avaient déjà été au match aller à Lattes (60-75).

Mais ce début euphorique est suivi d’un relâchement un peu compréhensible, à défaut d’être excusable. Sur le banc de Montpellier, le Nordiste Valéry Demory a resserré les boulons d’une machine grippée. Si bien que Montpellier limite la casse 24-17 , après avoir été mené de … 17 points !

Les visiteuses profitent de cette reprise en mains pour revenir dans le 2è quart-temps, grâce à l’efficacité de Mamignan Touré (11 pts). Elles profitent même des maladresses villeneuvoises pour revenir à deux points. C’est un suspense relatif auquel Janelle Salaun et Kamiah Smalls mettent fin en retrouvant leur précision dans les tirs. Si bien qu’au repos, l’ESBVA mène 42-30 face à Montpellier. Dès lors, on ne voit pas comment la qualification pourrait échapper aux Nordistes, supérieures partout.

Les Guerrières déroulent ensuite

C’et pourquoi les Guerrières, avec Kennedy Burke en demi-teinte, donnent l’impression de dérouler tranquillement, délivrées de toute pression face à des Montpelliéraines qui n’y croient plus vraiment. L’écart varie peu dans un match qui perd en intensité et en qualité. Les spectateurs du Palacium aussi ont du mal à s’enflammer. Montpellier parvient ainsi à grignoter son retard, qui revient à 9 points après la 3è période (57-48).

ESBVA Montpellier basket
Kariata Diaby a réussi son meilleur match à Villeneuve d’Ascq (photo JMD/Sports5962)

Même physionomie dans le dernier quart-temps, où Kariata Diaby (20 pts, 8 rebonds, 2 passes) retrouve son efficacité du début de match. Les Héraultaises se livrent quand même à un baroud d’honneur qui leur permet d’espérer la victoire. Mais l’ESBVA, poussée par un public qui chante comme à Lens « on les a chicoté », s’impose quand même par une courte marge, 73-70. Une victoire certes tirée par les cheveux. Mais l’essentiel était fait.

« On est en finale » chantent de concert les joueuses et les supporters qui communient ensemble sur le parquet. Une finale très attendue, au meilleur des trois matches avec le premier dès mercredi. Mais ce sera contre Lyon-ASVEL, pour une finale totalement inédite. Les Lyonnaises auront l’avantage de jouer la belle dans leur salle, en cas de 3ème match. Le match aller aura lieu mercredi soir au Palacium.

La feuille de match

ESBVA LM – Lattes Montpellier: 73-70 (24-17; 18-13; 15-18; 16-22)

Demi-finale retour des play-offs de Ligue Féminine de basket

Palacium de Villeneuve-d’Ascq. 2 150 spectateurs.

Arbitres: F.Vansteene, B.Carimentrand, Y.Alouahabi

ESBVA: Smalls (15 pts), Hériaud (cap, 2), Djekoundade (4), Hirsch (8), Cissé, Diaby (20), Burke (6), Diallo, Salaun (18). Entraîneur: Rachid Méziane

Lattes-Montpellier: Peters (11), Naigre (5), Niang, Badiane (6), Rabot (4), Touré (21), Linskens (11), Vanloo, Berniès (cap, 12). Entraîneur: Valéry Demory

ESBVA LM qualifiée sur l’ensemble des deux matches (148-130)

Les réactions

Ahmed Mbombo Njoya, entraîneur adjoint de Lattes-Montpellier. « Il faut d’abord féliciter les Villeneuvoises car ce qu’elles ont fait sur deux matches, c’est fort, avec beaucoup d’intensité. Et nous, nous avons laissé beaucoup de gaz sur le 1/4 de finale. Villeneuve avait plus de fraîcheur que nous. »

Kariata Diaby, intérieure de l’ESBVA. « On n’a pas paniqué. On savait qu’il fallait rester calmes sur ce match là. Et au final, même si on ne gagne pas de beaucoup, on se dit que l’essentiel est fait… Maintenant, pour la finale, on va aller à la guerre. » »

Vidéo SPORTS 59/62. Kariata Diaby après la victoire contre Lattes-Montpellier

Rachid Méziane, entraîneur de l’ESBVA. « Ce soir, il y a eu du relâchement à la fin. Mais ce n’est pas le reflet du match. Et aussi, Montpellier a joué le coup jusqu’au bout. On est devenu spectateurs sur les 3 dernières minutes du match. Mais ce que je retiens, c’est notre entame de match. Il fallait la réussir pour leur mettre encore plus de pression. »

Demi-finales retour de Ligue féminine

  • ESBVA LM – Lattes Montpellier: 73-70
  • Lyon ASVEL – Tango Bourges: 93-73

Le programme de la finale

Matchs aller le mercredi 17 mai

Villeneuve d’Ascq – Lyon à 20h45 en direct sur Sport en France*

Matchs retour le samedi 20 mai

Lyon – Villeneuve d’Ascq à 15h15 en direct sur Sport en France* et France 3 Régions

Belle éventuelle le lundi 22 mai

Lyon – Villeneuve d’Ascq à 20h45 en direct sur Sport en France*

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Finale ESBVA Lyon , 64-57 au match aller en Elite féminine

Les commentaires sont fermés.