BOXE : OLHAIN FIEF RÉGIONAL DE LA BOXE OLYMPIQUE

Boxe Olhain championnats de France
Olhain accueillait le 1è tour des championnats de France (photo JMD/Sports5962)

La Halle des Sports du Parc Départemental d’Olhain, près de Bruay-Labuissière, accueillait ce week-end les meilleurs boxeurs amateurs français. C’était à l’occasion du 1è tour des championnats de France, qui mêlaient hommes et femmes, en Elite A et B, dans des combats comptant pour les 1/16èmes de finale ou les 1/8èmes, selon la densité des catégories. L’évènement s’est passé dans une certaine discrétion médiatique. Année olympique oblige, les cadors étaient absents pour mieux préparer Paris 2024. Cependant, c’est une nouvelle organisation réussie à Olhain, dans ce qui devient un bastion de la boxe amateur en France. Un fief régional et peut-être même national.

Environ 120 combats de 3×3 minutes ont eu lieu ce week-end dans la salle de sports du parc d’Olhain; dans un nouveau gros gala de boxe, gratuit. C’est la conséquence de la convention signée en novembre 2008 entre la Fédération française de boxe, et le Parc de Nature départemental, pourtant orienté vers les activités physiques de plein air.  » Les conditions sont idéales ici« , explique ainsi la présidente du Comité régional de boxe Jacqueline Mairesse. « Il y a une belle salle, et le centre d’hébergement juste à côté. Nous organisons tous nos stages d’entraîneurs et de licenciés ici, ainsi que de nombreuses compétitions. » Avec plus de 6 000 licenciés, les Hauts-de-France représentent l’une des régions de pointe en France.

150 combats de boxe en deux jours à Olhain

C’est ainsi qu’Olhain accueillera les championnats de France des jeunes en février prochain. Mais là, il s’agit bien des « grands ». Des championnats Elite avec les meilleurs, à l’exception de ceux qui préparent les prochains Jeux Olympiques, même s’ils ne sont pas encore qualifiés. Donc pas de Sofiane Oumiha, ni des Nordistes Djamili Aboudou, Ibrahim Boukedim, Gaëtan Ntambwe ou Mathieu Bauderlique, sélectionnés lors des derniers championnats du monde. D’ailleurs, ce dernier s’est retiré de la course aux quotas olympiques. Pas de Estelle Mossely non plus chez les femmes. L’exception, c’est Soheb Bouafia. Mais le Roubaisien n’était pas non plus à Olhain car il est directement qualifié pour les demi-finales la semaine prochaine à Périgueux.

Boxe Olhain championnats de France
Les meilleurs amateurs français étaient à Olhain (photo JMD/Sports 5962)

Ces championnats sont donc très ouverts. Plus de 150 combats se sont enchaînés sur les deux rings installés dans la salle du Parc. Les trois principaux clubs de la région, Lille United, l’ABC Héninois et Une Boxe pour Tous de Wasquehal comptaient plusieurs engagés, même s’il manquait les têtes d’affiche.  » On espère aller le plus loin possible », rapporte ainsi l’un des entraîneurs lillois Pascal Eluecque.  » Avec l’absence des boxeurs de l’équipe de France, il y a des ouvertures. Nos meilleurs boxeurs bénéficient de stages réguliers avec l’équipe régionale, avec des tests-matchs. C’est pourquoi nous avons régulièrement des résultats dans le comité. »

A Olhain, 33 boxeurs des Hauts-de-France participaient à ce premier tour. 15, dont 10 Nordistes, restent en lice pour le prochain tour qui aura lieu le week-end prochain à Périgueux. La dernière étape, celle des finales, ce sera le 16 décembre au complexe sportif Alain Mimoun de Deuil-la-Barre, dans le Val d’Oise. Donc pas très loin de notre région. L’an passé, le Comité avait gagné 3 titres nationaux. On en espère encore plus en 2023. Avec des boxeurs qu’on aura ainsi vu passer à Olhain.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1629 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.