CANOË-KAYAK : LES NORDISTES AU TOP LORS DES TESTS DE SÉLECTION OLYMPIQUE

Maxime Beaumont à Gravelines
Maxime Beaumont à Gravelines (photo archives JMD/Sports5962)

Le bassin olympique de Vaires/Marne accueillait ce vendredi 29 mars les tests de sélection des équipes de France de canoë-kayak, en course en ligne. Test réussi pour les athlètes de l’ASL Grand-Arras. Quatre Immercuriens se sont qualifiés pour l’ Equipe de France senior et paracanoë à Szeged ( Hongrie) du 8 au 12 mai prochain. Mais surtout, le Boulonnais Maxime Beaumont se qualifie aussi pour le TQO en K2, s’offrant ainsi une dernière chance de disputer ses 4èmes Jeux Olympiques.

A 42 ans, Maxime Beaumont rêve de terminer sa riche carrière avec une médaille aux Jeux de Paris cet été. Il avait déjà obtenu l’argent en 2016 à Rio sur K1 200m. Mais il avait échoué l’an passé avec le K4 français sur 1 000m. Malgré de mauvaises conditions de préparation, le vétéran boulonnais est revenu en solo pour tenter la qualification sur un autre bateau: K1 1000m, ou K2 500m.

Il vient de faire le premier pas. Ce sera sur le kayak biplace, aux côtés de Guillaume Burger (35 ans), qu’il a largement devancé lors de ces Tests de sélection en canoë-kayak. Après l’échec du K4 aux Mondiaux de Duisbourg l’an passé, ces deux kayakistes expérimentés iront donc en Hongrie pour tenter de décrocher le dernier quota olympique mis en jeu sur la distance lors du tournoi de qualification olympique (TQO).

« Avec Guillaume, on a déjà des kilomètres au compteur ensemble, explique ainsi Maxime Beaumont, et vu le peu de temps qu’il reste pour se préparer, on va pouvoir s’appuyer sur cette expérience. » Rappelons en effet que les coureurs en ligne ne sont plus aidés par la Fédération française de canoë-kayak depuis l’an dernier. Le Boulonnais a donc dû payer lui-même ses stages de préparation.

La galère de Maxime Beaumont pour préparer les Jeux. Le reportage de Stade 2.

Six Immercuriens à Szeged

Ils seront aussi 6 membres de l’ASL canoë-kayak Grand Arras à courir à Szeged en mai prochain. Aux sélections déja validées de Combe Seck et Edmond Sanka pour l’équipe du Sénégal , 4 athlètes du Club seront en course pour l’ Equipe de France senior et paracanoë du 8 au 12 mai prochain. Ces 4 concurrents font partie de l’ Equipe Olympique Pas de Calais .

Les courses de la matinée ont notamment vu le duo Adrien Bart / Loïc Léonard confirmer sa sélection (déja acquise via les résultats 2023) pour Paris 2024. Un succès complété par les 2 victoires de Gabin Keirel en paracanoë qui le sélectionne pour les Championnats du Monde de la discipline. Ceux-ci auront lieu également à Szeged du 9 au 11 mai . Puis un 4è Immercurien s’est illustré sur le bassin venteux de Vaires/Marne. Il s’agit de Frantz Vasseur, sur C1 1000m.

Canoë-kayak tests de sélection olympiques Vasseur
Frantz Vasseur se qualifie pour le TQO de Szeged (photo DR FFCK)

Déjà sélectionné (officieusement) pour Paris 2024, Adrien Bart a remporté logiquement les deux manches du test national. La 2è place était donc sélective pour le Tournoi de Qualification Olympique Européen qui sera disputé sur la bassin hongrois de Szeged avant la Coupe du Monde .

Frantz Vasseur encore en course pour Paris

Dans la première manche, Frantz Vasseur termine en effet 2è devant ses équipiers de Saint-Laurent-Blangy Lucas Laroche et Tom Derrey . Le résultat reste le même dans la seconde manche. Vasseur valide donc sa sélection pour Szeged où il tentera de décrocher un des derniers tickets pour Paris 2024 .

Ce grand chelem nordiste est complété par Manon Hostens. La Roubaisienne licenciée à Périgueux se qualifie aussi pour la manche de Coupe du Monde, en kayak. Elle a déjà obtenu le quota pour Paris 2024 avec Vanina Paoletti dans le K2.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.