CYCLISME : ADRIEN PETIT VICTIME D’UNE GROSSE CHUTE SUR LE TOUR DE FRANCE

Chute Adrien Petit Tour de France
Adrien Petit s'est accroché pour terminer l'étape (photo Pauline Ballet/ASO)

La 14ème étape du Tour de France, entre Annemasse et Morzine-Les Portes du Soleil s’annonçait très dure. Elle a en plus était marquée par une grosse chute collective en début de course. Quelques kilomètres après le départ réel survient une chute dans laquelle sont impliqués une quarantaine de coureurs, dont l’Arrageois Adrien Petit, à la peine sur ce Tour de France. Cela se passe dans une courbe en montée, sur la route glissante. Immédiatement, la direction arrête la course après cette première grosse chute depuis le Grand Départ à Bilbao.

Sont notamment victimes de cette chute Bryan Coquard (Cofidis), qui mettra un peu de temps à se relever. Adrien Petit (Intermarché-Circus-Wanty) lui se relève rapidement avec la jambe droite en sang. L’Arrageois se fait poser un gros pansement avant de repartir. En revanche, son équipier sud-africain Louis Meintjes abandonne, tout comme l’Espagnol Antonio Pedrero (Movistar), évacué sur une civière. Mauvaise journée donc pour l’équipe de Tournai qui perd son leader alors que la course n’avait pas encore démarré.

La direction du Tour donne un second départ presque une demi-heure plus tard, le temps que les coureurs blessés pansent leurs plaies. Il reste alors 152 km à parcourir. Adrien Petit va malheureusement décrocher dès la première côte, dans une étape du Tour de France qui s’annonçait déjà galère avant même la chute.

Tour de France Adrien Petit
L’étape a été neutralisée pendant une demi-heure (photo Charly Lopez/ASO)

Bardet chute et abandonne

Ainsi, Esteban Chavez abandonne peu avant Romain Bardet, victime d’une chute violente dans une descente. Avec un énorme courage, Adrien Petit va quand même finir l’étape, à la dernière place, 38 minutes derrière le vainqueur de cette 14è étape du Tour de France. L’Artésien rentre ainsi dans les délais et pourra prendre le départ de la 15ème étape dimanche. Du moins s’il a récupéré de la chute et de ses efforts.

Plusieurs journalistes l’attendaient à l’arrivée. Avec un sourire plein de résignation, Petit explique: « C’était une patinoire, comme du verglas d’été. Ça s’est couché, j’ai vu que ça tombait donc j’ai essayé d’aller vers la droite et je suis tombé dans un fossé avec de la roche. J’ai senti qu’il n’y avait rien de cassé directement… Mon seul objectif était de terminer. Les médecins de course ont voulu que j’arrête quand ils ont vu mon tibia. Je leur ai dit que je voulais repartir et que je verrai mes sensations. Ça me faisait mal mais j’ai réussi à finir. Je ferai le point ce soir pour voir si je continue ou pas. » Et de terminer avec une note d’humour: «  il a une patte dans l’eau le bison…« 

Adrien Petit après l’étape

Guillaume Martin limite les dégâts

Devant, pas de surprise. Cette première étape alpestre a donné lieu à un duel attendu entre Jonas Vingegaard (Jumbo Visma) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Mais les deux cadors, à force de se marquer, vont être devancés à Morzine par Carlos Rodriguez (Inéos Grenadiers). Le jeune Espagnol, qui n’avait finalement jamais été totalement battu, est revenu dans le match pour s’isoler en descente dans les 8 derniers kilomètres et remporter à 22 ans sa première étape sur le Tour de France. Il déloge par la même occasion pour une seconde l’Australien Jai Hindley (Bora Hansgrohe) du podium provisoire.

Au classement général, le Danois compte maintenant 10 secondes d’avance sur le Slovène avant la 15ème étape, Les Gets Les Portes du Soleil – Saint-Gervais Mont-Blanc (179 km). On s’attend à une nouvelle bataille entre Vingegaard et Pogocar. Mais aussi beaucoup de dégâts dans un peloton éprouvé.

Les Français n’ont pas existé dans cette étape de costauds. Guillaume Martin (Cofidis) termine quand même 10ème de l’étape à 5’57 de Rodriguez, juste devant David Gaudu (Groupama-FDJ). Le Normand remonte à la 12ème place et le Breton recule à la 10ème au classement général.

Classement de la 12ème étape

1. * RODRIGUEZ CANO Carlos INEOS GRENADIERS ESP les 150,4 km en 3h58’45 » (moy. 37,797 km/h) (B : 12″)
2. * POGAČAR Tadej UAE TEAM EMIRATES SLO 05″ (B : 11″)
3. VINGEGAARD Jonas JUMBO-VISMA DEN 05″ (B : 12″)
4. YATES Adam UAE TEAM EMIRATES GBR 10″  
5. KUSS Sepp JUMBO-VISMA USA 57″
6. HINDLEY Jai BORA-HANSGROHE AUS 1’46 »
7. * GALL Felix AG2R CITROEN TEAM AUT 1’46 »
8. BILBAO LOPEZ Pello BAHRAIN VICTORIOUS ESP 3’19 »
9. YATES Simon TEAM JAYCO ALULA GBR 3’21 »
10. MARTIN Guillaume COFIDIS FRA 5’57 »

Tour de France Adrien Petit
L’Espagnol Carlos Rodriguez remporte cette 14è étape (photo Pauline Ballet/ASO)

Classement général

1. VINGEGAARD Jonas JUMBO-VISMA DEN les 2427,9 km en 57h47’28 » (moy. 42,007 km/h)
2. * POGAČAR Tadej UAE TEAM EMIRATES SLO 10″
3. * RODRIGUEZ CANO Carlos INEOS GRENADIERS ESP 4’43 »
4. HINDLEY Jai BORA-HANSGROHE AUS 4’44 »
5. YATES Adam UAE TEAM EMIRATES GBR 5’20 »
6. KUSS Sepp JUMBO-VISMA USA 8’15 »
7. YATES Simon TEAM JAYCO ALULA GBR 8’32 »
8. BILBAO LOPEZ Pello BAHRAIN VICTORIOUS ESP 8’51 »
9. * GALL Felix AG2R CITROEN TEAM AUT 12’26 »
10. GAUDU David GROUPAMA-FDJ FRA 12’56 »

Abandons

CHAVES Jhoan Esteban EF EDUCATION-EASYPOST COL    
SHAW James EF EDUCATION-EASYPOST GBR    
SINKELDAM Ramon ALPECIN-DECEUNINCK NED    
MEINTJES Louis INTERMARCHÉ-CIRCUS-WANTY RSA    
ALMEIDA GUERREIRO Ruben MOVISTAR TEAM POR    
PEDRERO Antonio MOVISTAR TEAM ESP    
BARDET Romain TEAM DSM-FIRMENICH FRA 

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1612 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour de France 17è étape victoire de Félix Gall

Les commentaires sont fermés.