CYCLISME : PETIT PRESENT, SENECHAL ABSENT DU TOUR DE FRANCE 2023

Tour de France sélections
Adrien Petit en plein effort dimanche à Cassel (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Après les championnats nationaux, les dernières sélections ont été établies dans les 22 équipes qui s’aligneront au départ du Tour de France 2023 à Bilbao. Un seul Nordiste y figure. C’est l’Arrageois Adrien Petit au sein de l’équipe de Tournai Intermarché-Circus-Wanty. Florian Sénéchal en revanche n’a pas été retenu par l’autre formation belge Soudal-Quick Step, dont le leader sera Julian Alaphilippe. Cofidis aussi a complété sa sélection après Cassel.

Florian Sénéchal devait sans doute être amer en apprenant la sélection de son équipe, où trois places restaient à prendre. Il est le seul à avoir terminé le terrible championnat de France à Cassel, alors que Rémi Cavagna et Julian Alaphilippe ont abandonné. Malgré cela, les deux autres Français de l’équipe feront le Tour, et pas lui. Alaphilippe sera même le leader de l’équipe belge, avec mission de gagner des étapes et éventuellement, de porter le maillot jaune.

« J’ai fait une reconnaissance du départ à Bilbao, et je peux vous dire que ce sera un beau et dur week-end. En début de mois j’ai fait un bon Dauphiné, où je me sentais en forme, j’ai gagné et j’ai pris du plaisir à rouler, et la préparation s’est bien passée. Le Tour est une aventure vraiment énorme, chaque jour il faut se battre avec l’équipe, et il y a une ambiance vraiment spéciale, avec tout le monde le long des routes. Je suis prêt pour Le Tour », a déclaré Alaphilippe avant son huitième départ en Grand Tour.

Tour de France sélections
Florian Sénéchal a fait preuve de volonté sur le circuit de Cassel (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Une nouvelle chance pour Adrien Petit

Quant à Sénéchal, qui a aussi perdu son maillot tricolore à Cassel, le Tour peut sembler trop montagneux pour lui. Après quelques vacances, on devrait voir le Lignisien sur d’autres courses cet été, avec peut-être le Tour de Wallonie.

En l’absence de Sénéchal, Adrien Petit sera donc le seul Nordiste au départ à Bilbao, avec Intermarché-Circus-Wanty. Après un début de saison compliqué, suite à sa chute à Majorque, le bison arrageois a peu à peu retrouvé la forme. Il a souffert à Cassel sur un parcours qui ne l’avantageait pas. Heureusement, l’Artésien était déjà sélectionné avant cette course terrible qu’il n’a pas terminé.

Mais sur le Tour, il servira notamment de poisson-pilote à Biniam Girmay sur les rares arrivées au sprint possibles (5 étapes). Petit aura aussi l’avantage de la fraîcheur, vu sa longue absence forcée au printemps. L’équipe de Tournai alignera aussi un autre Français, Lilian Calmejane, pour le classement général et les étapes de montagne. Petit aura aussi un rôle de capitaine de route.

Tour de France sélections
Les coureurs de Cofidis ont souffert sur le circuit de Cassel (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

L’équipe Cofidis, comme Soudal Quick Step, avait annoncé ses cinq premiers coureurs avant les championnats de France. Il s’agit de Guillaume Martin, Ion Izagirre, Bryan Coquard, Axel Zingle et Alexis Renard. Les trois derniers sélectionnés sont donc l’Allemand Simon Geschke, longtemps porteur du maillot à pois de la montagne; de l’ancien vainqueur d’étape au Giro Victor Lafay; et enfin de Anthony Pérez. Ces deux derniers sont les seuls coureurs de Cofidis à avoir terminé à Cassel. Cela leur a sans doute valu leur sélection.

Cofidis sans Benjamin Thomas

L’équipe nordiste est donc bâtie pour le classement général et la montagne. Avec une porte de sortie au sprint pour Bryan Coquard. Benjamin Thomas en revanche n’a pas trouvé grâce, notamment après sa contre-performance sur le contre-la-montre (4ème). Le rouleur tarnais de Cofidis ne se faisait d’ailleurs pas trop d’illusion jeudi soir à Cassel.

« Définir la sélection du Tour de France est toujours une décision difficile à prendre pour une équipe » explique ainsi le manager nordiste Cédric Vasseur. « Il faut faire des choix, collectivement, s’attacher à l’état de forme, au niveau et à la complémentarité entre chaque coureur. Avec le département Performance et la direction sportive, nous avons fait le choix de retenir Anthony Perez, Simon Geschke et Victor Lafay aux côtes des coureurs déjà retenus. Nous avons une belle équipe hyper motivée et capable de briller sur tous les terrains. » 

Dans les sélections pour le Tour de France, Il n’y aura pas non plus de coureur picard à Bilbao. Le seul susceptible d’être sélectionné, Arnaud Démare, avait déjà été écarté malgré ses succès aux Boucles de la Mayenne, et à la Bruxelles cycling Classic.

Les sélections pour le Tour de France

Soudal Quick Step

Julian Alaphilippe (FRA)
Kasper Asgreen (DEN)
Rémi Cavagna (FRA)
Tim Declercq (BEL)
Dries Devenyns (BEL)
Fabio Jakobsen (NED)
Yves Lampaert (BEL)
Michael Mørkøv (DEN)

Team Cofidis

Bryan Coquard , 31 ans, 6e participation 
Simon Geschke , 37 ans, 11e participation 
Ion Izagirre , 34 ans, 8e participation 
Victor Lafay , 27 ans, 2e participation 
Guillaume Martin , 30 ans, 7e participation au Tour de France 
Anthony Pérez , 32 ans, 6e participation 
Alexis Renard , 24 ans, 1ère participation 
Axel Zingle , 24 ans, 1ère participation 

remplaçants
Pierre-Luc Périchon , 36 ans, 7 Tour de France
Max Walscheid , 30 ans, 3 Tour de France 

Directeurs sportifs 
Bingen Fernandez 
Gorka Gerrikagoitia 
Thierry Marichal 

Intermarché-Circus-Wanty

Lilian Calmejane (France), Rui Costa (Port), Biniam Girmay (Erythrée), Louis Meintjes (Afsud), Adrien Petit (Fra), Dion Smith (Aust), Mike Teunissen (Ned), Georg Zimmermann (All)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour de France J-1 : présentation

Les commentaires sont fermés.