CYCLISME : CARTON PLEIN POUR GO SPORT ROUBAIX AU TOUR D’EURE-ET-LOIRE

Tour d'Eure-et-Loire Leroux
Samuel Leroux remporte pour la 1è fois une course par étapes (photo Laurent Sanson/Go Sport Roubaix LM)

L’équipe continentale Go Sport Roubaix vient enfin d’ouvrir son compteur. Totalement absente de la course aux bouquets depuis le début de l’année, la formation roubaisienne emmenée par Samuel Leroux a réalisé une razzia sur le Tour d’Eure-et-Loire ce week-end. Deux victoires d’étapes plus le général et la 2ème place pour Samuel Leroux et Valentin Tabellion. Ce carton plein devrait servir de déclic à Go Sport Roubaix LM après un début de saison laborieux.

Ambitieuse cette année avec l’arrivée de la firme Go Sport de son nouveau président Wilhelm Hubner, l’équipe continentale Roubaix Lille Métropole a connu une saison 2022 très difficile. Loin des premières places, avec un manque de chance et pas mal de pépins de santé, notamment pour son leader Thomas Boudat.

L’éclaircie est enfin arrivée sur les 4 Jours de Dunkerque, quand le Lituanien Evaldas Siskevicius a porté le maillot de leader lors de l’étape de Cassel. Puis les premières victoires, lointaines, de Siskevicius et Vahtra au tour d’Estonie. Mais les deux Baltes portaient le maillot de leur équipe nationale.

Deux étapes et deux doublés

Donc aucune victoire en France malgré tout, jusqu’à ce 2ème week-end de juin ou Go Sport Roubaix a choisi de participer à une modeste course par étapes classée 2.2 à l’UCI. Ce Tour d’Eure-et-Loire, où étaient surtout engagées des formations amateurs, a permis aux Roubaisiens de se libérer. Enfin…

Et ils n’ont pas fait les choses à moitié. La formation roubaisienne a en effet survolé ce Tour d’Eure-et-Loire, disputé en 3 étapes. La 1ère, longue de 161,5 kilomètres entre La Loupe et Châteaudun, a été remportée par le jeune coureur de Vendée U Emilien Jeannière. Samuel Leroux pointait déjà à la 3ème place.

Le lendemain, Valentin Tabellion gagnait la deuxième étape du Tour d’Eure-et-Loir (2.2), courue sur 191,9 kilomètres entre Cloyes-les-Trois-Rivières et La Ferté-Vidame. Le pistard roubaisien devançait Ryan Cortjens (Alpecin-Fenix Development Team) et Jakub Murias (Voster ATS Team).

Valentin Tabellion aussi performant sur route que sur piste (photo Laurent Sanson/Go Sport Roubaix)

L’apothéose survenait dimanche, lors de la 3ème et dernière étape, courue sur 184,6 kilomètres entre Bû et Chartres. Le Boulonnais Samuel Leroux devançait son coéquipier Valentin Tabellion à l’issue d’un sprint massif. Grâce à ce doublé, Leroux remportait le classement général devant Tabellion (pour une petite seconde !) et Emilien Jeannière. A 27 ans, le routier-sprinter de la Côte d’Opale remporte une course par étapes pour la première fois de sa carrière.

Championnats de France en vue

Samuel Leroux expliquait ceci à Direct Vélo, sur la valeur de ce Tour d’Eure-et-Loire. « Même si c’est une Classe 2, on est une Conti et il fallait se montrer. C’est bon pour le moral. On fait aussi 1 et 2 du général, c’est top. Avec la coupure du mois de juillet, la fin de saison sera vite là alors il faut prendre ce qu’il y a à prendre. Les Classe 2, c’est vraiment à un bon niveau maintenant, c’est incroyable”.

Les deux coureurs roubaisiens ne participeront pas aux deux courses sudistes de la semaine: le Mont Ventoux Dénivelé Challenge, et la Route d’Occitanie. Trop montagneuses pour eux. Leroux et Tabellion vont préparer les championnats de France qui auront lieu à Cholet du 23 au 26 juin.

Valentin Tabellion et Samuel Leroux sur le podium final

Classement général final du Tour d’Eure-et-Loire

1. LEROUX Samuel Go Sport Roubaix FRA Fr les 538 km en 12h03’16 » (moy. 44,615 km/h)
2. TABELLION Valentin GRL FRA Fr à 1 seconde
3. JEANNIERE Emilien VDU FRA Fr à 5 sec
4. DONALDSON Robert GBR ESP à 9 sec
5. CHRISTENSEN Ryan BEB NZL  à 11 sec
6. MURIAS Jakub VOS POL  mt
7. VANDEBOSCH Toon AFD BEL  à 15 sec
8. CONSTANTIN Baptiste CHA FRA Fr mt
9. LE BERRE Mathis CAM FRA ESP Fr mt
10. HONIG Reinier CGS NED  mt

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.