CYCLISME: DYLAN THEUNS GAGNE LA FLECHE WALLONNE 11 ANS APRES PHILIPPE GILBERT

Flèche Wallonne Dylan Theuns
Dylan Theuns vainqueur au sommet du Mur de Huy (photo Frédéric Vandenboogaerde)

Le cyclisme belge est soulagé. Dylan Theuns remporte enfin la Flèche Wallonne, onze ans après la victoire de Philippe Gilbert, puis les règnes successifs de Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe sur le mur de Huy. Il précède de quelques mètres le vétéran espagnol qui disputait sa dernière Flèche Wallonne. Julian Alaphilippe, moins en jambes, doit se contenter de la 4ème place alors que Tadej Pogacar craque dans la montée.

173 coureurs ont pris le départ de cette 86è Flèche Wallonne. L’échappée du jour se forme au km 23 avec huit coureurs, dont quatre Français: Daryl Impey (Israel-PremierTech), Simon Guglielmi (Arkéa-Samsic), Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Chris Juul Jensen (BikeExchange-Jayco), Jimmy Janssens (Alpecin-Fenix), Morten Hulgaard (Uno-X Pro Cycling Team), Valentin Ferron (TotalEnergies) et Pierre Rolland (B&B Hotels-KTM). Ils sont rejoints dans la côte des Forges par Luc Wirtgen (Bingoal) et Jens Reynders (Sport Vlaanderen-Baloise)

Tom Pidcock abandonne

Les dix échappés obtiennent un avantage maximal de 3’15’’ au km 90. La poursuite est alors orchestrée par les formations Quick Step-Alpha Vinyl, UAE Emirates et Ineos Grenadiers. Au premier passage sur la ligne d’arrivée (km 139,8), l’écart n’est plus que de 1’05’’, mais Tom Pidcock, en difficulté dans le Mur de Huy, abandonne juste après.

La tension monte en même temps que l’allure dans ce premier tour du circuit final. Dans la deuxième montée de la côte d’Ereffe, l’échappée perd Hulgaard, Juul Jensen puis Rolland et poursuit son aventure à cinq.

Julian Alaphilippe n’était pas au top ce mercredi dans le mur de Huy (photo Frédéric Vandenboogaerde)

Lors de la deuxième montée de la côte de Cherave, le Britannique Simon Carr sort du peloton en contre-attaque, parvient à rejoindre la tête de course alors que les écarts se resserrent, et accélère dans la dernière ascension de la côte d’Ereffe, uniquement suivi du Français Valentin Ferron.

Les deux hommes sont repris à 9 km de l’arrivée. Cofidis déclenche alors une attaque avec trois coureurs dont Rémi Rochas, qui poursuit son effort. Mais dans son sillage, c’est un duo composé de Wim Vansevenant et Soren Kragh Andersen qui s’échappe. Ils conservent un avantage de 10’’ qui tombe tout de suite dans la dernière ascension du Mur de Huy.

Dylan Theuns le plus fort de la Flèche Wallonne

La bataille débute alors entre les puncheurs. Mais à 250 mètres de l’arrivée, Dylan Teuns, idéalement placé, surgit et fait une première différence. Il est inquiété par le retour de Alejandro Valverde, mais trouve les ressources pour résister au vétéran espagnol qui cède dans les 100 derniers mètres. Le podium est complété par le Russe Aleksandr Vlasov.

Julian Alaphilippe, un peu juste, termine 4ème alors que Tadej Pogacar craque dans la montée. La France place quatre coureurs dans le top 10 avec Rudy Molard (8è), Warren Barguil (9è) et Alexis Vuillermoz (10è).

Alejandro Valverde, Dylan Theuns et Alexandr Vlasov sur le podium de la Flèche Wallonne (photo ASO/Gautier Demouveaux)

La 86ème édition de la Flèche Wallonne a sacré son vainqueur au terme d’une grande bataille de puncheurs dans le Mur de Huy. Alors que la formation Ineos Grenadiers a été active tout au long de la journée, ce sont les équipiers de Movistar Team qui ont semblé en meilleure position dans le final. Mais c’est finalement Dylan Teuns qui s’est montré le plus percutant en déposant tous ses rivaux à 250 mètres de la ligne.

 » C’est tout ou rien dans le Mur« , a déclaré le coureur flamand en conférence de presse.  » Mais aujourd’hui j’avais de super bonnes jambes. C’est assez différent de la Planche-des-Belles-Filles sur le Tour de France, où j’étais arrivé avec un groupe d’échappés. Cela rend les choses encore plus spéciales d’arriver avec tous les gros favoris au pied de la montée et de réussir à gagner. »

Le Belge, déjà classé 3ème en 2015, a fait parler son expertise des montées brutales comme il l’avait fait sur le Tour de France à La Planche des Belles Filles en 2019. C’est le premier Belge a gagner la Flèche Wallonne depuis Philippe Gilbert en 2011.

Classement de la Flèche Wallonne 2022

1. TEUNS Dylan BAHRAIN VICTORIOUS BEL les 202,1 km en 4h42’12 » (moy. 42,970 km/h)
2. VALVERDE Alejandro MOVISTAR TEAM ESP à 2 secondes
3. VLASOV Aleksandr BORA-HANSGROHE RUS mt
4. ALAPHILIPPE Julian QUICK-STEP ALPHA VINYL TEAM FRA à 5 sec
5. MARTINEZ Daniel Felipe INEOS GRENADIERS COL à 7 sec
6. WOODS Michael ISRAEL-PREMIER TECH CAN mt
7. ALMEIDA GUERREIRO Ruben Antonio EF EDUCATION-EASYPOST POR
8. MOLARD Rudy GROUPAMA-FDJ FRA
9. BARGUIL Warren TEAM ARKEA-SAMSIC FRA
10. VUILLERMOZ Alexis TOTALENERGIES FRA tmt

MARTA CAVALLI DONNE LA VICTOIRE A UNE EQUIPE FRANCAISE

Marta Cavalli s’impose en force dans le Mur de Huy (photo ASO/Romain Laurent)

Lauréate de l’Amstel Gold Race puis 5e de Paris-Roubaix Femmes avec Zwift samedi dernier, Marta Cavalli a poursuivi sa superbe campagne des classiques printanières en remportant la 25e édition de la Flèche Wallonne Femmes ce mercredi. Désignée leader unique de l’équipe FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope suite au forfait de Cecilie Uttrup Ludwig, la coureuse de 24 ans a devancé Annemiek van Vleuten (Movistar Team Women) à l’issue d’un duel acharné dans les derniers mètres. Elle succède à Anna van der Breggen, septuple tenante du titre désormais à la retraite, et n’est que la deuxième italienne à remporter la classique belge. La première, Fabiana Luperini, lauréate de trois éditions dont la première en 1998, était d’ailleurs présente dans une voiture de la direction de course. Elle pourra féliciter, en personne, son héritière sur le podium.

Classement de la Flèche Wallonne Femmes

  1. Maria Cavalli Italie (FDJ), les133,4 km en 3h33’37
  2. Annemiek Van Vleuten Pays-Bas (Movistar) mt
  3. Demi Vollering Pays-Bas (SDW) à 10 sec
  4. Ashleigh Moolman-Pasio Afrique du Sud (SDW) à 16 sec
  5. Margarita Garcia Canellas Espagne (UAD) à 21 sec
A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Liège-Bastogne-Liège 2022 : les favoris

Les commentaires sont fermés.