CYCLISME: DYLAN VAN BAARLE REMPORTE LE PARIS-ROUBAIX LE PLUS RAPIDE DE L’HISTOIRE !

Paris-Roubaix 2022
Dylan Van Baarle remporte le Paris-Roubaix le plus rapide de l'Histoire (photo Pauline Ballet/ASO)

Le Néerlandais Dylan Van Baarle gagne Paris-Roubaix 2022 au nez et à la barbe de Wout Van Aert 2è, et du Suisse Stefan Küng 3è. La course a été menée à vive allure. C’est tout simplement l’édition la plus rapide de l’histoire (45,792 km/h !). L’Arrageois Adrien Petit termine 6è et premier français à l’issue d’une très belle course.

Le vent a favorisé un début de course rapide. Le peloton avait vent dans le dos pour la longue traversée de la plaine picarde entre Compiègne et Troisvilles. Les coureurs couvrent ainsi 48 km dans la première heure.

Avant l’attaque des tout premiers secteurs pavés, une bordure se produit au km 50. Le peloton éclate en deux sous l’impulsion des Inéos Grenadiers. Mathieu Van Der Poel, Wout Van Aert mais aussi Christophe Laporte, Valentin Madouas et Kasper Asgreen sont piégés.

Les coureurs sont nerveux à l’attaque du premier secteur pavé à Troisvilles. Kasper Asgreen et Silvan Dillier chutent, peu après Asgreen. Les 7 coureurs de Inéos Grenadiers poursuivent leur forcing en tête du premier peloton. Mais comme l’écart ne dépasse pas la minute quinze, les équipiers de Filippo Ganna, victime d’une crevaison se relèvent, alors qu’une grosse chute se produit dans le secteur pavé n°27 de Saint-Python.

Les coureurs ont affronté la poussière sur les pavés (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Mais c’est bien dans la trouée d’Arenberg que la course se décante. Wout Van Aert et Christophe Laporte décrochent. Tandis que cinq hommes s’échappent: Ballerini, Mohoric, C. Pedersen, Devriendt et Pichon. L’Italien et le Danois, victimes d’ennuis techniques, laissent partir leurs compagnons d’échappée.

Adrien Petit et Florian Sénéchal aux premières loges

Les péripéties vont alors se multiplier. Dans cette course de mouvement aux allures de poursuite, les deux Nordistes Florian Sénéchal et Adrien Petit figurent aux côtés des meilleurs.

Mais la course va se jouer entre quatre coureurs après une belle tentative solitaire de l’équipier d’Adrien Petit chez Intermarché Wanty Gobert Tom Devriendt. Matej Mohoric (UAE Team Emirates), Dylan Van Baarle (Inéos Grenadiers), Stefan Küng (Groupama FDJ) et Wout Van Aert (Jumbo Visma), qui a retrouvé des couleurs, se regroupent dans les derniers secteurs pavés.

Le Néerlandais a résisté à toutes les initiatives en tête de course. Van Baarle parvient à surprendre à 19 kilomètres de l’arrivée le remuant Matej Mohoric. Arrivé en solitaire sur le vélodrome, Dylan Van Baarle a su éviter les pièges de la poussière de ce Paris-Roubaix sec, et prendre toute la lumière alors qu’il est souvent missionné comme équipier sur les courses par étapes. Cette fois-ci, après avoir obtenu la médaille d’argent des championnats du monde derrière Julian Alaphilippe à Louvain. Après s’être classé 2e sur le Tour des Flandres derrière Mathieu Van der Poel, il remporte à 29 ans son premier monument du cyclisme. Le podium est complété au sprint par Wout van Aert et Stefan Küng.

Les meilleurs Français sont l’Artésien Adrien Petit, 6ème après une course très régulière. Et l’étonnant Laurent Pichon 8ème après une longue échappée. Florian Sénéchal, malchanceux une nouvelle fois comme toute son équipe, termine 13ème.

Wout Van Aert, Dylan Van Baarle et Stefan Küng sur le podium (photo Pierre Willemetz/Sports 59/62))

Mais Dylan Van Baarle conclut aussi un Paris-Roubaix historique. Il réalise la moyenne record de 45,792 km/h en couvrant les 257,200 km en 5h37minutes ! Un record qui ne sera pas évident de battre, tant les conditions étaient idéales en ce dimanche pascal.

Les réactions

  • Dylan Van Baarle, vainqueur de Paris-Roubaix 2022. » Je n’ai jamais connu une telle émotion. L’année, je suis arrivé le dernier, hors-délai, au vélodrome. Dans les derniers kilomètres, mon directeur sportif m’a dit de savourer cet instant. J’ai eu un déclic dans ma carrière l’an passé, aux championnat du Monde à Louvain. Le sélectionneur national Kees Moerenhout a su me redonner confiance, et j’en suis là aujourd’hui (…) Pourtant, je déteste les pavés. Mais j’éprouve quand même de la satisfaction lorsque je les survole comme aujourd’hui. »
  • Wout Van Aert, 2ème de Paris-Roubaix 2022. » Je suis surpris de ma performance aujourd’hui. Je ne bluffais pas. J’étais vraiment malade avec le covid. J’ai tout fait pour arriver en forme ici. Je suis fier d’avoir fait cela, et je suis content d’être sur le podium. Je n’ai aucun regret. La 2ème place est ce que je pouvais faire de mieux aujourd’hui. »
  • Stefan Küng, 3ème de Paris-Roubaix 2022. » J’ai réalisé une belle campagne de classiques. Mais terminer 3ème de Paris-Roubaix, c’est quand même quelques chose de spécial. Dans une course comme celle-ci, je ne peux pas avoir de regrets car les deux autres étaient vraiment plus forts. Je reviendrai, c’est sûr. Mais en tous cas, un grand merci à l’équipe.« 
  • Adrien Petit, 6ème de Paris-Roubaix 2022. » Je suis vraiment content. Une fois 9è, une fois 10è, cette année 6è… C’est la confirmation que cette course me convient vraiment Bien. Je me rapproche du podium. Je ne sais si j’y serais un jour. Mais en tous cas, je n’en suis pas loin. Je reste donc focus sur cette course. »
Vidéo Sports 59/62. La réaction de Adrien Petit après son arrivée à Roubaix.

Classement de Paris-Roubaix 2022

1. VAN BAARLE Dylan INEOS GRENADIERS NED les 257,200 km en 5h37’00 »
2. VAN AERT Wout JUMBO-VISMA BEL 01’47 »
3. KÜNG Stefan GROUPAMA-FDJ SUI 01’47 »
4. DEVRIENDT Tom INTERMARCHE-WANTY-GOBERT MATERIAUX BEL 01’47 »
5. MOHORIC Matej BAHRAIN VICTORIOUS SLO 01’47 »
6. PETIT Adrien INTERMARCHE-WANTY-GOBERT MATERIAUX FRA 02’27 »
7. STUYVEN Jasper TREK-SEGAFREDO BEL 02’27 »
8. PICHON Laurent TEAM ARKEA-SAMSIC FRA 02’27 »
9. VAN DER POEL Mathieu ALPECIN-FENIX NED 02’34 »
10. LAMPAERT Yves QUICK-STEP ALPHA VINYL TEAM BEL 02’59 »

107 coureurs classés, 12 coureurs hors délai dont le Boulonnais Alexys Brunel (UAE Emirates), 50 abandons dont le Lensois Quentin Jaurégui (B&B Hôtels) sur 169 partants.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Niels Michotte vainqueur de Paris-Roubaix juniors 2022
  2. Liège-Bastogne-Liège 2022 : les favoris

Les commentaires sont fermés.