CYCLISME: LE DUEL VAN DER POEL/ VAN AERT AURA-T’IL LIEU SUR PARIS-ROUBAIX ?

Paris-Roubaix les favoris
Marc Madiot aux côtés de ses deux atouts Stefan Küng et Valentin Madouas (photo JMD/Sports 5962)

 Il y a deux semaines encore,on s’attendait à un duel dans la 119e édition de Paris-Roubaix . A savoir Mathieu Van der Poel, qui vient de s’imposer une deuxième fois sur le Tour des Flandres, et Wout van Aert, toujours à l’affût de son premier succès sur un « Monument ». Mais voilà, le covid a touché le champion de Belgique après un printemps éclatant. La liste des favoris de Paris-Roubaix s’est donc élargie.

A 48 heures du départ de Paris-Roubaix 2022, quelques équipes ont effectué les dernières reconnaissances de parcours avant de rejoindre leurs hôtels autour de Compiègne. C’est le cas notamment la Quick Step Alpha Vinyl de Florian Sénéchal; de la Groupama-FDJ de Valentin Madouas; de Arkéa Samsic et de Astana. Des spectateurs attendaient les coureurs à la sortie de la tranchée d’Arenberg. Mais la plupart des coureurs sont passés sans s’arrêter, désireux en cette période contamination de limiter les contacts avec le public.

La Groupama-FDJ sans Arnaud Démare

La Groupama-FDJ viendra elle sans Arnaud Démare. Le sprinter picard, souvent à l’aise sur Paris-Roubaix, a fait une croix sur les classiques flandriennes pour se consacrer aux courses par étapes. Sans réussite jusqu’à présent. Mais Marc Madiot présentera quand même une équipe ambitieuse avec Stephan Küng et Valentin Madouas.

Les équipes comme Arkéa Samsic ici ont toutes reconnues la trouée d’Arenberg où le public les attendait (photo JMD/Sports 5962)

 » Sur cette course, il faut que tout soit parfait« , explique le rouleur suisse, à la fin de la reconnaissance à Wallers. » Il faut éviter tous les pépins, surtout dans la 1è partie. Et c’est à partir d’ici qu’une autre course va commencer. Physiquement, je me sens bien. C’est une course qui me convient. On a tout ce qu’il faut pour aller chercher un bon résultat. »

Le premier Paris-Roubaix de Valentin Madouas

Valentin Madouas, lui, disputera dimanche son 1è Paris-Roubaix. Le Breton n’était pas prévu à l’origine. Mais sa performance au Tour des Flandres (3è) a incité Marc Madiot et le staff de Groupama-FDJ à l’aligner sur la reine des classiques. Le Brestois est impatient de disputer la course. » J’avais plus de chances à performer sur cette course qu’à la Flèche Wallonne. Aussi on a pris la décision de courir plutôt Paris-Roubaix. C’était aussi un souhait de ma part car ce sont des courses qui se jouent à l’usure, qui sont très longues, qui sont difficiles. On a Stefan qui marche très fort aussi. Sur une course comme cela, le fait d’être en surnombre à l’avant, ça va pouvoir aider l’équipe à aller chercher le résultat que l’on recherche tant sur cette course. »

Valentin Madouas définit ainsi les rôles sur Paris-Roubaix 2022.

Vidéo Sports 59/62. Valentin Madouas vendredi à Wallers.

Hormis Madouas, côté français, Christophe Laporte et Anthony Turgis seront peut-être en mesure de capitaliser sur leur forme étincelante. Et on compte aussi sur les Nordistes Adrien Petit et Florian Sénéchal, qui sont déjà rentrés dans le top 10 de Paris-Roubaix. Mais c’est bien du côté étranger qu’il faut chercher les favoris.

Un duel Van Der Poel/ Van Aert tronqué ?

Assisterons nous donc au duel au long cours entre Mathieu Van der Poel et Wout van Aert ? Jusque-là, le Néerlandais a pris l’avantage puisqu’il a déjà accroché à son palmarès deux victoires sur le Tour des Flandres (2020, 2022), tandis que sa première participation à Paris-Roubaix s’est achevée en 3e position sur l’édition 2021.

Si le bilan intermédiaire de Van Aert s’avère moins flatteur dans le domaine, il doit en partie ses résultats en demi-teinte à la poisse qui le poursuit sur les pavés, jusqu’à le priver du rendez-vous du « Ronde » dimanche dernier pour cause de Covid. En cas de rémission, le champion de Belgique aura-t-il les ressources pour résister aux assauts de Van der Poel, qui lui avaient été fatals dans la Trouée d’Arenberg en 2021 ?

A priori non vu le manque d’entraînement depuis sa mise en isolement. Van Aert déclare d’ailleurs venir à Paris-Roubaix en simple équipier . Ce que personne ne croit quand on connaît le tempérament de gagneur du phénomène flamand.

Mathieu Van Der Poel et Wout Van Aert figurent donc en tête de la liste des favoris de ce 119è Paris-Roubaix.

Les autres favoris de Paris-Roubaix

La perspective d’un numéro de duettistes pourrait enchanter tous les amateurs de combats d’acrobates sur les pavés, mais les favoris seront nombreux pour perturber le match attendu dans ce Paris-Roubaix entre les deux leaders de Jumbo-Visma et d’Alpecin-Fenix.

Les deux coureurs kazakhs d’Astana, Yevgueny Fedorov et Dmitriy Grudzev ont eu des soucis sur la trouée d’Arenberg (photo JMD/Sports 5962)

À l’heure des pronostics, les regards se tournent par réflexe vers Quick-Step Alpha Vinyl Team, qui aligne un effectif à plusieurs têtes, avec Zdenek Stybar et Yves Lampaert qui sont tous deux montés sur le podium dans leur carrière, mais aussi Kasper Asgreen et Florian Sénéchal.

Un rembobinage rapide jusqu’au mois d’octobre dernier invite aussi à regarder de plus près du côté de l’autre grosse équipe belge, Lotto Soudal, dont le leader Florian Vermeersch s’était révélé en allant chercher à sa première participation la deuxième place sur le vélodrome, tout juste âgé de 22 ans. Au plat pays, l’exploit avait fait remonter le souvenir de l’éclosion de Tom Boonen en 2002 (3e).

Mais si la jeune génération semble suffisamment mûre pour prendre le pouvoir, les plus expérimentés n’ont pas abdiqué, qu’il s’agisse des anciens vainqueurs Peter Sagan et Greg Van Avermaet, voire d’Alexander Kristoff ou de Jasper Stuyven qui ont également eu l’occasion de jouer les premiers rôles. C’est peut-être aussi le moment pour la formation Ineos de se montrer au plus haut niveau sur les pavés en misant à la fois sur Filippo Ganna et Dylan Van Baarle, 2e du Tour des Flandres ce dimanche.

Des conditions météo favorables aux rouleurs

La course semble donc très ouverte. Les conditions météo très favorables devrait favoriser une course de mouvement rapide, et limiter les chutes et ennuis mécaniques. Peut-être aurons nous aussi un vainqueur inattendu, comme cela s’est déjà produit à Paris-Roubaix, qui retrouve sa place au printemps.

Paris Roubaix 2022 favoris
Le parcours de Paris-Roubaix 2022

Les principaux favoris de Paris-Roubaix 2022

Allemagne

Bora-Hansgrohe : Politt (All), Archbold (Nzl)

Australie

Team BikeExchange-Jayco : Durbridge, Matthews (Aus), Mezgec (Slo)

Bahreïn

Bahrain-Victorious : Mohoric (Slo), Haussler (Aus), Wright (Gbr)

Belgique

Quick-Step Alpha Vinyl Team : Lampaert (Bel), Stybar (Rtc), Asgreen (Dan), Sénéchal (Fra)

Lotto Soudal : Vermeersch, Campenaerts, Van Moer (Bel)

Alpecin-Fenix : Van der Poel (Hol), Philipsen, Merlier (Bel), Dillier (Sui)

Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux : Kristoff (Nor), Petit (Fra)

Bingoal Pauwels Sauces WB : Dupont, Menten (Bel), Aniolkowski (Pol)

Sport Vlaanderen-Baloise : Herregodts, Marit (Bel)

Emirats Arabes Unis

UAE Team Emirates : Bjerg (Dan), Ackermann (All)

Etats-Unis

EF Education-Easypost : Bisseger (Sui), Keukeleire (Bel), Langeveld (All)

Trek-Segafredo : Stuyven (Bel), M.Pedersen (Dan), Theuns (Bel)

Espagne

Movistar Team : Garcia Cortina, Erviti (Esp)

France

AG2R Citroën Team : Van Avermaet, O.Naesen, Dewulf (Bel)

Cofidis : Walscheid (All), Vanbilsen (Bel)

Groupama-FDJ : Le Gac (Fra), Küng (Sui), Madouas (Fra)

TotalEnergies : Sagan (Slq), A.Turgis (Fra), Boasson Hagen (Nor)

Team Arkea-Samsic : Capiot (Bel), Hofstetter (Fra), McLay (Gbr)

B&B Hotels-KTM : Debusschere (Bel), Gougeard, Jauregui (Fra)

Grande-Bretagne

Ineos Grenadiers : Van Baarle (Hol), Ganna, Viviani (Ita)

Israël

Israel-Premier Tech : Vanmarcke (Bel), Schmidt (Dan)

Kazakhstan

Astana Qazaqstan Team : Felline (Ita), Gruzdev (Kaz)

Norvège

Uno-X Pro Cycling Team : Tiller (Nor)

Pays-Bas

Jumbo-Visma : Van Aert (Bel), Laporte (Fra), Teunissen (Hol)

Team DSM : Degenkolb (All), Eekhoff (Hol)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 922 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Paris-Roubaix Van Baarle

Les commentaires sont fermés.