CYCLISME: LE PREMIER PARIS-ROUBAIX DE L’EQUIPE COFIDIS FEMMES

Paris Roubaix Femmes Cofidis
Les coureuses de Cofidis avaient le sourire à Denain (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Les jeunes femmes avaient le sourire ce samedi matin à Denain au départ du Paris-Roubaix Femmes 2022. Le soleil et la douceur dominaient par une vraie journée de printemps. Quel contraste avec l’édition précédente disputée en octobre où la pluie le froid et la boue s’étaient invitées. Cette fois les 144 engagées partaient avec moins d’appréhension. D’autant que pour certaines Paris-Roubaix n’était plus une découverte.

C’était le cas chez Cofidis. L’équipe nordiste créée cette année prenait pour la première fois le départ de la course. Même si deux de ses coureuses, la Belge Alana Castrique et la Française Cédrine Kerbaol y avaient participé l’année passée. Mais sous d’autres couleurs et avec des fortunes diverses. » Je l’ai déjà fait l’an passé et je n’ai donc pas d’appréhension de me dire dans quoi je m’engage, » explique ainsi la coureuse belge, » ni que je connais pas les secteurs pavés. Là je sais ce qui m’attend. Je suis plutôt sereine car la condition physique est là. J’ai hâte d’entamer ce 2è Paris-Roubaix pour les femmes surtout que cette année la météo est favorable et cela enlève aussi du stress. » L’année passée la coureuse de Roulers était arrivée à Roubaix mais hors délai. » Je vise cette fois le top 50. »

Le premier Paris-Roubaix pour Victoire Berteau

Victoire Berteau, elle, prenait pour la 1è fois part à l’épreuve. Mais en tant que Nordiste elle connaît parfaitement les pavés. Si bien qu’elle déclarait non sans humour: » aujourd’hui ce n’est pas un temps nordiste. Je suis donc un peu déçue… Mais il faut faire avec. C’est bien pour la santé des coureuses que les pavés ne soient pas trop dangereux. La course sera tout aussi belle dans de bonnes conditions.« 

Originaire de Lambres-lez-Douai, Victoire Berteau a grandi sur les pavés. » Mes parents habitaient à dix kilomètres de Troisvilles. Quand j’étais petite et que j’habitais chez mes parents, je m’amusais souvent sur les pavés de Troisvilles et de Quiévy. Ces pavés, je les connais parfaitement. Je les ai reconnu dernièrement. Je suis donc confiante. » La pistarde de Cofidis visait donc un top 20 pour cette « première ».

Les coureuses de Cofidis se sont montrées à l’aise sur les pavés (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

A Denain, le directeur sportif de l’équipe féminine Cofidis Gaël Le Blevec avait amené ses meilleures coureuses de classiques. Avec Victoire Berteau, Cédrine Kerbaol et Alana Castrique, la Toulousaine Valentine Fortin, l’Italienne Martina Alzani et la Québécoise Gabrielle Pilote Fortin participaient à ce Paris-Roubaix femmes 2022 après avoir fait la campagne flandrienne. On notera que la coureuse canadienne connaît aussi les pavés car elle la compagne du Danois Kasper Asgreen, vainqueur du Tour des Flandres 2021.

Ce premier Enfer du Nord collectif les filles de Cofidis vont se montrer performantes. Car si les pavés sont secs, la course est très rapide. » Dès les quatre tours de circuit à Denain, nous étions à bloc. Ilfallait être donc bien positionnée avant les secteurs pavés », explique ainsi Alana Castrique qui est victime d’une chute puis d’une crevaison en début de course. Mais qui parviendra à accrocher le second wagon.

Toutes les Cofidis à l’arrivée de Pars-Roubaix Femmes

Toutes les Cofidis vont terminer la course et parvenir à Roubaix après 124 km de souffrances dans une course menée tambour battant. Certes les deux Fortin (aucun lien de parenté) arrivent hors-délai.

Mais Cédrine Kerbaol et Martina Alzini se classent 60è et 50è à neuf minutes de la gagnante Elisa Longo Borghini (voir ci-dessous). Et surtout le team Cofidis place deux coureuses dans le top 20. Alana Castrique termine 20è à 2’56 et Victoire Berteau 17è à 2’54. La Nordiste est la première Française de ce 2ème Paris-Roubaix Femmes. » Du coup on me doit dix tonnes de bière ! » déclare dans un grand sourire Victoire Berteau en vraie ch’ti. Celle-ci a été épargnée par les chutes et les crevaisons. Elle a juste subi un déraillement dans le peloton.

Vidéo Sports 59/62. Victoire Berteau à l’arrivée au vélodrome de Roubaix, 1è Française.

Pour Victoire, cette place de première française est anecdotique. » Je retiens juste la 17è place. Première Française, ça ne veut trop rien dire (…) On a deux filles dans le groupe qui joue la 13ème place. Et cela c’est énorme. C’est notre meilleure place en World Tour pour le moment. On a montré le maillot. On a deux filles dans le top 25. Pour nous le bilan il est plus que top », conclue la pistarde lambrésienne.

Victoire Berteau et Alana Castrique épuisées mais satisfaites à l’arrivée (photo JMD/Sports5962)

Pas mal du tout effectivement pour les coureuses de Cofidis, après une campagne flandrienne difficile.

ELISA LONGO BORGHINI LAUREATE DE PARIS-ROUBAIX 2022

Paris Roubaix femmes 2022
Elisa Longo Borghini arrive seule au vélodrome de Roubaix (photo ASO/Pauline Ballet)

La championne d’Italie Elisa Longo Borghini remporte Paris-Roubaix Femmes 2022 à la veille de Pâques. Qu’il fasse mauvais temps ou grand soleil, l’équipe Trek-Segafredo reste maître des pavés. Six mois après la victoire dans la boue d’Elizabeth Deignan, absente cette année car enceinte, sa coéquipière Elisa Longo Borghini lui a succédé au palmarès de Paris-Roubaix Femmes avec Zwift ce samedi 16 avril. Comme la Britannique, la championne d’Italie s’est imposée dans le vélodrome de Roubaix à l’issue d’un raid en solitaire. Partie dans le secteur de Templeuve à 34 km de l’arrivée, elle a remporté cette 2e édition avec 23 secondes d’avance sur Lotte Kopecky (Team SD Worx). Une deuxième coureuse de Trek-Segafredo complète le podium, la Néerlandaise Lucinda Brand.

Classement de Paris-Roubaix Femmes 2022

1. LONGO BORGHINI Elisa TREK-SEGAFREDO ITA les 124,7 km en 3h10’54 » (moy. 39,193 km/h)
2. KOPECKY Lotte TEAM SD WORX BEL à 23 sec
3. BRAND Lucinda TREK-SEGAFREDO NED mt
4. CHABBEY Elise CANYON // SRAM RACING SUI
5. CAVALLI Marta FDJ NOUVELLE-AQUITAINE FUTUROSCOPE ITA
6. MACKAIJ Floortje TEAM DSM NED
7. VAN DIJK Ellen TREK-SEGAFREDO NED tmt
8. VAN DEN BROEK-BLAAK Chantal TEAM SD WORX NED à 32 sec
9. *GEORGI Pfeiffer TEAM DSM GBR à 2’22 »
10. ALONSO DOMINGUEZ Sandra CERATIZIT-WNT PRO CYCLING TEAM ESP mt

La joie de Elisa Longo Borghini et Lucinda Brand à Roubaix (photo Pierre Willemetz/Sports5962)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.