CYCLISME: LES DEBUTS DIFFICILES EN BELGIQUE DE L’EQUIPE FEMININE COFIDIS

cofidis féminine
L'équipe féminine Cofidis présente au Samyn des Dames (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Un mois d’existence déjà pour l’équipe féminine Cofidis. Créée l’année dernière, la section féminine du team nordiste a fait ses débuts en février à la semaine de Valence. Les filles de Cofidis ont fait leur apparition dans la (euro) région avec les les premières courses de la saison disputées en Belgique: le Het Nieuwsblad, samedi et le Samyn des Dames mercredi. Des débuts pas évidents pour cette toute nouvelle formation.

Après la Semaine de Valence, l’équipe féminine Cofidis changeait de climat et de pays direction la Belgique. Le choc thermique n’a finalement été pas trop important, car la météo était clémente le 26 février lors du Omloop Het Nieuwsblad, et le 1è mars pour le Samyn des Dames. Mais les filles de Cofidis ont souffert dans ces courses de guerrières.

Cofidis féminines
Cofidis a fait son apparition dans le peloton féminin au Omloop Het Nieuwsblad (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Les résultats parlent d’eux-mêmes. A Ninove, la meilleure, Martina Alzini, termine 4è à 2’14 de Anemiek Van Vleuten, vainqueur impressionnante de la course wallonne. On trouve ensuite la Nordiste Victoire Berteau 62è à 2’19; Valentine Fortin 68è à 2’23 et Gabrielle Pilote-Fortin 72è à 4’22. Alana Castrique, elle a abandonné.

La malchance de Victoire Berteau

Au Samyn trois jours plus tard, l’Italienne Alzini est encore la seule présente à l’avant. Elle termine 20ème, mais dans le peloton de tête réglé par la Norvégienne Emma Norsgaard. La Transalpine de Cofidis termine donc dans le même temps que la Norvégienne. Pas mal…

Martina Alzini déçue à l’arrivée du Samyn des Dames (photo JMD/Sports 5962)

Derrière, Victoire Berteau (55è) et Cédrine Kerbaol (79è) arrivent dans le 2ème peloton à 4’23. Cette fois, on déplore les abandons des deux Fortin (aucun lien de parenté). Bref, à l’exception de Martina Alzini, les coureuses de Cofidis ont explosé sur les routes pavés de Belgique, en cette semaine d’ouverture. Mais à Dour, la régionale Victoire Berteau a connu son lot de malchance.  » J’ai chuté après la ligne sur des ballots de paille. C’était pas signalé. Après, j’ai été tout le temps en chasse-patates sur la course. Et puis je suis tombée sur le circuit final au moment où ça commençait à se faire. Je n’ai pu rentrer que sur le 2ème groupe. Je suis déçue car j’avais les jambes pour espérer mieux, et j’étais bien placée pour une fois. Tant pis. C’est comme ça, c’est la course… »

Vidéo Sports 59/62. Victoire Berteau après le Samyn des Dames à Dour.

De bons débuts avant en Espagne

Mais comme l’a rappelé Victoire Berteau, les féminines de Cofidis ont brillé sur les routes de la province de Valence deux semaines auparavant. Valentine Fortin et Martina Alzini signent de belles places d’honneurs dans le sprint final (8e et 10e). La leader de l’équipe, Clara Koppenburg faisait son grand retour à la compétition. Victime d’une chute lors du dernier Giro, l’Allemande avait repris l’entraînement à l’automne. Et elle a démontré son retour au meilleur niveau, en atteignant le top 20 des 2 premières étapes avant de terminer à une encourageante 15e place au classement général. 

D’où la satisfaction du directeur sportif de l’équipe féminine Cofidis Gaël Le Blevec. » Il nous tenait à cœur de mettre en place une stratégie collective, d’installer un mode de fonctionnement entre les coureuses et le staff et d’améliorer notre façon de communiquer en course. Les filles ont fait preuve d’un très bel état d’esprit et de beaucoup de solidarité entre elles. Du point de vue des résultats, Clara (Koppenburg) manque le top 10 pour quelques détails (à 9 sec de la 10e). Nos sprinteuses ont permis de finir la course sur une bonne note. Martina a très bien lancé Valentine et leur « top 10″ parmi les meilleures sprinteuses au monde est très encourageant pour la suite. »

Cédrine Kerbaol et Victoire Berteau à l’arrivée du Samyn des Dames (photo JMD/Sports5962)

La Lambrésienne Victoire Berteau va désormais consacrer quelques jours à la piste avec la Coupe du Monde à Glasgow. Elle retrouvera ses équipières pour le Gand-Wevelgem féminin, avant d’attaquer sa course de coeur, Paris-Roubaix, le 16 avril, au départ de Denain.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.