CYCLISME : LE COUP DE COLÈRE D’ADRIEN PETIT A GAND-WEVELGEM

Gand-Wevelgem 2024 Adrien Petit hors-course
Adrien Petit lors de la présentation de Gand-Wevelgem à Ypres (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

La classique Gand-Wevelgem s’est terminée de façon bizarre pour Adrien Petit. Le « bison arrageois » a en effet été éliminé de la course à 15 km de l’arrivée, alors que le groupe d’attardés traversait Ypres. Il a donc rallié Wevelgem hors-délai, non classé, au milieu de la circulation. Cela a suscité un « coup de gueule » compréhensible sur les réseaux sociaux.

«  Les délais sur Gand-Wevelgem étaient de 26 minutes. Les commissaires décident de nous mettre hors course à 15 km de l’arrivée, alors que nous sommes 8 minutes derrière la tête de course. Zéro respect pour les coureurs, nous avons terminé sur route ouverte… » C’est ce qu’on pouvait ainsi lire sur le post de Adrien Petit sur twitter X, publié après l’arrivée.

Malgré tout, les attardés ont terminé la course… au milieu des voitures car la circulation a été rétablie une fois la voiture-balai passée. Cela ressemble à un excès de zèle de la part des commissaires. Le règlement de la course, dans l’article 7, stipule ceci sur le délai d’arrivée. « Tout coureur qui arrive avec un retard de plus de 8% du temps du vainqueur ne sera pas retenu au classement ». Ce qui ne veut pas dire que les coureurs ne peuvent pas rallier l’arrivée avant d’être classé hors-délai. Et surtout pas dans des conditions d’insécurité.

73 abandons sur Gand-Wevelgem !

Seuls 98 coureurs sur les 171 au départ ont ainsi été classés dans cette longue course de 253 km. Une course menée à un rythme élevé (45,196 km/h pour le vainqueur Mads Pedersen) et contrariée par le vent. Adrien Petit n’a donc pas pu effectuer son travail d’équipier jusqu’au bout. Le routier-sprinter artésien est désormais le poisson-pilote de Biniam Girmay. Le coureur érythréen, vainqueur de Gand-Wevelgem en 2022, termine néanmoins 7è (et 5è du sprint du peloton), malgré l’absence de Adrien Petit dans le final de Gand-Wevelgem.

Cette saison, comme la précédente, le Nordiste est totalement dans un rôle d’équipier pour ses leaders Girmay, mais aussi Laurenz Rex, vainqueur du dernier Grand Prix Samyn. Adrien Petit sera ainsi le capitaine de route de l’équipe de Tournai sur les dernières classiques flandriennes. Jusqu’à Paris-Roubaix, comme il nous l’a confié avant le départ à Ypres, ce dimanche 24 mars.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Adrien Petit en zone mixte dimanche matin.

On reverra donc Adrien Petit dès mercredi à Roulers, au départ de la semi-classique A Travers la Flandre. Ce sera la dernière course avant le Tour des Flandres dimanche, le point d’orgue de la « Quinzaine Sainte » en Belgique. Cela une semaine avant Paris-Roubaix, la course de coeur du « bison arrageois ».

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.