CYCLISME : L’ITALIEN MOSCHETTI BAT LES FAVORIS A ISBERGUES

Grand Prix d'Isbergues 2023 Moschetti
Un sprint très serré entre Moschetti et Pedersen (photo Bruno Bade/LNC)

L’Italien Mattéo Moschetti remporte le 77ème Grand Prix dIsbergues, qui s’est terminé par un sprint massif. Le coureur de l’équipe Q36.5 Pro Cycling s’impose ainsi à la photo-finish devant les deux principaux favoris, le Danois Mads Pedersen (Lidl Trek) et le Picard Arnaud Démare (Arkéa Samsic). Beau tir groupé aussi des sprinters français qui placent 5 coureurs dans le top 10.

Le public était bien présent à Isbergues pour assister à la dernière course pro de la saison dans les Hauts-de-France. Cela malgré la défection de dernière minute de la tête d’affiche du GPI 2023 Peter Sagan (TotalEnergies). L’ancien triple champion du Monde ne semblait de toutes façons pas capable de rivaliser avec les meilleurs sprinters de cette 77è édition. Mais il aurait eu sans nul doute obtenu son lot d’applaudissements, de selfies et d’autographes avec le public artésien, pour l’une des dernières courses de sa carrière. La dernière, ce sera donc le Tour de Vendée, le 1è octobre prochain.

Bien que le parcours ait été légèrement durci par les organisateurs, la classique artésienne s’est à nouveau jouée sur le circuit final de 13 km tracé autour d’Isbergues. Les conditions météo étaient favorables. Pas de pluie ni de vent malgré la grisaille. On a donc assisté à une course vive animée par les routiers-sprinters.

Samuel Leroux de nouveau à l’attaque

On a même cru à la réussite d’une échappée de baroudeurs. Sept attaquants vont en effet tenter leur chance en partant dans les collines de l’Artois. Samuel Leroux (Van Rysel Roubaix Lille Métropole), Fabio Van den Bossche (Alpecin-Deceuninck), Théo Delacroix (St-Michel Mavic Auber 93), Jean-Louis Le Ny (Nice Métropole), Tom Devriendt (Q36.5 Pro Cycling), Jelle Vermoote (Intermarché-Circus-Wanty) et Cériel Desal (Bingoal WB) compterant 2 minutes d’avance au maximum.

Grand Prix d'Isbergues 2023 Moschetti
L’échappée du jour a bien failli aller au bout (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Les équipes de sprinters vont en effet ramener le peloton sur l’échappée, où le Boulonnais Samuel Leroux, comme à son habitude, abat un énorme de travail. Alors qu’ils ne sont plus que cinq dans la dernière boucle, cette échappée franco-belge sera quand même rejointe à 500m de l’arrivée, au grand dam de Samuel Leroux qui y croyait pourtant.

La réaction à chaud du coureur boulonnais sur SPORTS 59/62

La course s’achève donc par une arrivée massive avec tous les favoris en tête de peloton. Et là, surprise, l’Italien Mattéo Moschetti coiffe sur la ligne l’ancien champion du Monde Mads Pedersen, vainqueur ici même en 2019. Mais il faudra quand même la photo-finish pour départager les deux hommes. Au point même que le Danois ira voir lui-même les juges pour visionner cette arrivée.
Derrière, le lauréat 2022 Arnaud Démare, prend la 3è place. Le Beauvaisien s’offre enfin un premier podium depuis son transfert dans le team Arkéa-Samsic le 1è août. Derrière, quatre autres sprinters français (Jason Tesson, Maël Guégan, Paul Penhoët et Enzo Boulet) entrent dans le top 10 de ce Grand Prix d’Isbergues 2023 remporté par Mattéo Moschetti.

Un Italien qui aime le Nord

Ce dernier était déjà monté sur le podium du Grand Prix de Fourmies le dimanche précédent (3è). Visiblement, les routes du Nord-Pas-de-Calais conviennent bien à cet Italien de 27 ans, qui obtient donc à Isbergues la 9è victoire de sa carrière pro.

Dans un français impeccable, Mattéo Moschetti résumait ainsi la fin du Grand Prix d’Isbergues. « Nous avions un équipier dans l’échappée (NDLR: Tom Devriendt). On l’a repris dans les derniers 500m. Et après Parisini mon équipier m’a très bien emmené dans le final. Il m’a mis dans la roue de Démare après le pont, à 400m de l’arrivée. Quand Démare a lancé, j’ai lancé aussi, avec plus de vitesse. Après, Pedersen est revenu très fort. Mais ça m’a suffi… »

L’interview du vainqueur du Grand Prix d’Isbergues, Mattéo Moschetti

Au classement général de la Coupe de France, le jeune Breton Paul Penhoët (Groupama-FDJ) grapille son retard et revient à 4 points de Arnaud De Lie. Mais le sprinter belge était absent et ne compte pas défendre cette première place. La voie semble donc grande ouverte pour Penhoët lors de la dernière manche. Ce sera le Tour de Vendée, le 1è octobre.

Déception en revanche pour les Cofidis après la victoire de Valentine Fortin chez les femmes. Max Walscheid (17è) et Bryan Coquard (18è) échouent loin du duo vainqueur.

Classement du Grand Prix d’Isbergues 2023

Grand Prix d'Isbergues 2023 Moschetti
Mads Pedersen, Mattéo Moschetti et Arnaud Démare sur le podium (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

1. MOSCHETTI Matteo ITA Q36.5 PRO CYCLING TEAM les 199,8 km en 4h28’01 » (moy. 44,729 km/h)
2. PEDERSEN Mads DEN LIDL-TREK 00
3. DEMARE Arnaud FRA TEAM ARKEA-SAMSIC 00
4. TESSON Jason FRA TOTALENERGIES 00
5. PITHIE Laurence NZL GROUPAMA-FDJ 00
6. MARIT Arne BEL INTERMARCHÉ-CIRCUS-WANTY 00
7. GUEGAN Maël FRA CIC U NANTES ATLANTIQUE 00
8. DEHAIRS Simon BEL ALPECIN-DECEUNINCK DEVELOPMENT TEAM 00
9. PENHOET Paul FRA GROUPAMA-FDJ 00
10. BOULET Enzo FRA CIC U NANTES ATLANTIQUE 00

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1507 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Equipe de France à Drenthe pour les championnats d'Europe

Les commentaires sont fermés.