CYCLISME : MADS PEDERSEN, PETER SAGAN ET ARNAUD DEMARE EN VEDETTE A ISBERGUES

Grand Prix d'Isbergues 2023
Peter Sagan aux 4 Jours de Dunkerque 2023 (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Dimanche 17 septembre auront lieu la 77ème édition du Grand Prix d’Isbergues, et le 6ème Grand Prix international féminin. Les deux épreuves comptent pour la Coupe de France. Malgré la concurrence, les organisateurs proposent deux plateaux relevés. Ainsi, Mads Pedersen, Peter Sagan et Arnaud Démare seront les têtes d’affiche du Grand Prix d’Isbergues 2023, avec la championne de France Victoire Berteau chez les Dames.

Comme chaque année, le Grand Prix d’Isbergues ouvrira l’automne et la fin de saison. Une semaine après le Grand Prix de Fourmies, la cité sidérurgique de l’Artois accueillera un peloton très international pour la 77ème édition de l’épreuve. Peut-être pour la dernière fois à cette date. Car en 2024, le GPI aura lieu le 15 septembre, soit une semaine plus tôt, ce qui déplaît fortement au président du comité d’organisation. Sur ce coup-là, Jean-Claude Willems se plaint de ne pas avoir été épaulé par la Ligue Nationale du cyclisme professionnel, ni par la FFC, face à l’Union cycliste internationale.

Malgré cette fausse note, l’ambiance était à la satisfaction vendredi soir lors de la présentation officielle du Grand Prix d’Isbergues 2023, trois heures avant un certain France-All Blacks de rugby. Pour la circonstance, Daniel Mangeas était revenu aux manettes de la cérémonie qui avait lieu au complexe sportif de Berguette.

Grand Prix d'Isbergues 2023
Daniel Mangeas et Jean-Claude Willems lors de la présentation (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Un parcours plus dur

Cette 77ème édition se déroulera donc sur un parcours légèrement modifié. Et durci, avec le retour des côtes de Lisbourg et Coyecques, autrefois empruntées par les coureurs. L’édition 2023 couvrira 197,6 km chez les hommes avec 6 tours d’un circuit final de 13,3 km autour d’Isbergues.

17 équipes et 119 coureurs prendront le départ à 11h50. Il y aura 7 équipes World Tour (l’élite mondiale), 5 Pros Teams, 4 formations continentales, plus l’équipe de France Espoirs venue préparer le championnat d’Europe.

Lauréat l’an dernier, Arnaud Démare revient sous les couleurs de sa nouvelle équipe Arkéa Samsic. Le Picard visera une 4ème victoire après 2013, 2014 et 2022. Même si rien ne dit que la course s’achèvera au sprint, vu son tracé « musclé ».

Un autre ancien vainqueur prendra le départ. C’est Mads Pedersen (Lidl Trek). Le Danois s’était imposé à Isbergues en 2019 , quelques jours avant de devenir champion du Monde en Angleterre sous des trombes d’eau. Depuis, Pedersen est devenu l’un des tout meilleurs coureurs mondiaux, avec un beau palmarès à la clé. Il fait figure de grand favori avec une équipe très forte pour l’épauler.

Des champions du Monde au rendez-vous

Un autre ancien champion du Monde est présent. C’est Peter Sagan (TotalEnergies) en personne. Le Slovaque au palmarès prestigieux fera une de ses dernières courses en France, puisqu’il stoppe sa carrière à la fin de la saison. Ce sera donc sa dernière apparition dans les Hauts-de-France, après les 4 Jours de Dunkerque, où l’on avait constaté sa popularité auprès du public nordiste.

Un dernier champion du Monde sera là. C’est le jeune Français Axel Laurance (Alpecin Deceuninck), qui a gagné le maillot arc-en-ciel des Espoirs il y a quelques semaines à Glasgow. Comme on le voit, le Grand Prix d’Isbergues 2023 sera marqué par les liserés mondiaux.

Victoire Berteau championne de France
Victoire Berteau championne de France à Cassel (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Les dames elles auront 126 km à couvrir. Elles seront 162 coureuses au départ avec un total de 27 équipes dont une World Tour (FDJ Suez). Les têtes d’affiche seront ainsi Jade Wiel, Clara Copponi et Marie Le Net. Mais elles trouveront sur leur route la championne de France Victoire Berteau (Cofidis). La Lambrésienne enchaîne ainsi une série de trois courses dans sa région, avec Fourmies et A Travers les Hauts-de-France avant. Nul doute que la Nordiste aura à coueur de s’imposer devant son public après son triomphe de Cassel.

VUELTA : LES PYRENEES FATALES A EVENEPOEL

Vuelta 2023 Vingegaard Tourmalet
L’attaque décisive de Vingegaard dans le Tourmalet (photo Luis Angel Lopez/Unipublic. Sprint Cycling Agency)

Double vainqueur du Tour de France grâce à ses performances en altitude, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) s’est offert le Tourmalet lors de la 13e étape de la Vuelta 23. Le grimpeur danois a attaqué à 8 km de l’arrivée. Il s’impose au terme d’une étape particulièrement animée sur les sommets pyrénéens. Sepp Kuss et Primoz Roglic ont contrôlé leurs rivaux avant de les lâcher dans le final pour signer un triplé historique pour Jumbo-Visma. Kuss, Roglic et Vingegaard occupent également les trois premières places du classement général. Bien plus loin derrière, Joao Almeida (UAE Team Emirates) et surtout Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) ont été lâchés à plus de 90 kilomètres de l’arrivée et ont perdu énormément de temps.

Le champion de Belgique, sans aucune explication, a subi un énorme défaillance. Evenepoel termine ainsi l’étape avec 27 minutes de retard. Il ne gagnera donc pas la Vuelta une seconde fois de suite. Le jeune Français Lenny Martinez (Groupama-FDJ) perd également du terrain dans les Pyrénées. Il se retrouve désormais 14ème à plus de dix minutes du leader américain Sepp Kuss.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1578 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Grand Prix d'Isbergues Moschetti lauréat 2023

Les commentaires sont fermés.