CYCLISME : TIM MERLIER REMPORTE LE GRAND PRIX DE FOURMIES 2023

Grand Prix de Fourmies Merlier
Tim Merlier vainqueur au sprint à Fourmies (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Sans surprise, le Grand Prix de Fourmies 2023 s’est achevé au sprint; et à ce petit jeu, Tim Merlier (Soudal Quick Step) s’impose devant son compatriote Gerben Thijssen (Intermarché Circus Wanty). L’Italien Matteo Moschetti (Q36.5) prend la 3ème place de cette 90ème édition marquée par la présence de Mathieu van der Poel. Mais le champion du Monde était absent du scénario final, où les Français tirent leur épingle du jeu, à défaut de jouer la victoire.

Mathieu van der Poel était bien l’attraction de ce Grand Prix de Fourmies 2023. Il est arrivé au dernier moment sur le podium de présentation des coureurs. Le phénomène néerlandais a néanmoins eu le temps de recevoir deux photos d’époque de ses illustres ascendants: son grand-père Raymond Poulidor, 3ème du Grand Prix de Fourmies en 1960; et son père Adri van der Poel, vainqueur en 1987. Un cadeau qu’il a apprécié avant de prendre le départ devant un public spécialement venu l’admirer avec son maillot arc-en-ciel.

L’interview de Mathieu van der Poel

A Fourmies, le scénario est souvent le même. Une longue échappée « matinale » à quelques coureurs. Puis un retour du peloton sur le circuit final de 13 km à couvrir 6 fois. Tout cela avant un spectaculaire sprint massif sur l’avenue de Verdun. L’édition 2023 n’a donc pas dérogé à la règle.

Deux régionaux dans l’échappée du jour

En effet, cinq attaquants partent dans la grande boucle de l’Avesnois. Maxime Jarnet (Van Rysel Roubaix Lille Métropole), le Picard Enzo Paleni (Groupama-FDJ), le Belge Dries De Bondt (Alpecin Deceuninck), le Tchèque Petr Kelemen (Tudor) et l’Américain Gage Hecht (Uman Powered Health) vont mener leurs efforts en commun et se partager les prix distribués en cours de route. Le Roubaisien Maxime Jarnet va ainsi remporter le classement des sprints, offrant ainsi un nouvel accessit à son équipe.

Grand Prix de Fourmies Merlier
Le Beauvaisien Enzo Paleni emmène l’échappée du jour (photo Bruno Bade/LNC)

Mais logiquement, les équipes de sprinters mettent en route dans l’avant dernier tour. Seul Dries De Bondt tente de poursuivre l’aventure. Mais le coureur d’Alpecin Deceuninck est finalement rejoint à 15 km de l’arrivée, après avoir tenu en respect le peloton longtemps à 30 secondes. Sa bravoure lui vaudra ainsi le prix de la combativité.

Après le regroupement, les trains se battent pour s’imposer. Le plus fort semble celui de la Soudal Quick Step, avec Florian Sénéchal qui abat un gros travail après celui du « tueur d’échappée », Tim Declercq. La formation belge a deux cartes à jouer avec Fabio Jakobsen et Tim Merlier. Le choix est fait pour ce dernier.

Dans l’arrivée en faux plat descendant, l’ancien champion de Belgique, pourtant privé d’équipiers, se montre le plus fort. Merlier conserve l’avantage malgré le retour de Gerben Thijssen (ancien vainqueur d’étape aux 4 Jours de Dunkerque) et de Matteo Moschetti. Tim Merlier remporte ainsi son 9ème succès de la saison avec ce Grand Prix de Fourmies 2023.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Tim Merlier après sa victoire à Fourmies

Trois Français dans le top 10

Tim Merlier succède donc au palmarès du Grand Prix de Fourmies à l’Australien Caleb Ewan, vainqueur l’an passé. Mais qui abandonne cette année.

Les Français parviennent à se placer dans ce sprint royal. Le jeune Paul Penhoët marque ainsi des points précieux pour la Coupe de France grâce à une belle 5ème place. Le Beauvaisien Arnaud Démare (Arkéa Samsic) se classe 7ème dans ce final qu’il n’apprécie pas. Jason Tesson (TotalEnergies) entre aussi dans le top 10.

Mathieu van der Poel en revanche ne se sera montré que brièvement en tête de peloton, sur la fin. Mais le champion du Monde 2023 met un point d’honneur à terminer la course (88ème avec le peloton). L’important pour lui était d’accumuler les kilomètres avant le championnat d’Europe de gravel, son prochain objectif, début octobre.

Grand Prix de Fourmies Tim Merlier
Tim Merlier remporte le 9è bouquet de sa saison (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Réactions

  • Gerben Thijssen, 2ème du Grand Prix de Fourmies. « Je suis content du résultat car j’ai été touché par le covid il y a deux semaines. Sur le sprint, j’ai été bloqué à 200m de l’arrivée par un coureur de Bike Exchange. J’ai donc dû relancer mon sprint. Pour gagner, c’était difficile avec tous ces sprinters.« 
  • Maxime Jarnet, vainqueur du classement des sprints. « Cela a été une bonne journée à l’avant. Avec l’équipe, on jouait à domicile et on se devait de montrer le maillot. On a tous essayé d’attaquer en début de course, mais c’est moi qui a pris l’échappée. Malheureusement, je n’étais pas bien du tout. Mais je me suis battu pour ramener le prix des sprints. Nous sommes tombés sur un grand Dries De Bondt, qui m’a vraiment mis dans le rouge. »

Classement du 90ème Grand Prix de Fourmies

1. MERLIER Tim SOQ BEL les 197,6 km en 4h25’34 » (moy. 44,644 km/h)
2. *THIJSSEN Gerben ICW BEL  »
3. MOSCHETTI Matteo Q36 ITA  »
4. KRISTOFF Alexander UXT NOR  »
5. *PENHOET Paul GFC FRA  »
6. BONIFAZIO Niccolo ICW ITA  »
7. DEMARE Arnaud ARK FRA  »
8. HODEG CHAGUI Alvaro UAD COL  »
9. *MARIT Arne ICW BEL  »
10. *TESSON Jason TEN FRA  »

Une Polonaise gagne la 4ème Choralis Féminine

Choralis Fourmies
Marta Lach conserve quelques secondes sur le peloton (photo Pierre Willemetz (Sports 5962)

En préambule du 90ème Grand Prix de Fourmies se déroulait la 4ème Choralis Fourmies Féminine. La Polonaise Marta Lach (Ceratizit-WNT Pro Cycling) a remporté, ce dimanche, cette septième manche de la Coupe de France FDJ Femmes. Marta Lach succède à Clara Copponi (FDJ-Suez) au palmarès. Partie dans les derniers kilomètres, la coureuse de l’Est a résisté au peloton sur le circuit final écrasé de chaleur.

Mais la vedette de cette 4ème édition était incontestablement Victoire Berteau (Cofidis). La championne de France 2023 a en effet sa grand-mère qui habite sur le parcours. Et c’est à Féron, à quelques kilomètres de Fourmies, que la Lambrésienne a découvert le cyclisme en voyant passer le GPF.

Victoire Berteau avant le départ avec SPORTS 59/62

Marta Lach s’impose donc en puncheuse. Le peloton est réglé au sprint par la Néerlandaise Sofie van Rooijen (Parkhotel Valkenburg) devant la Belge Marthe Truyen (Fenix-Deceuninck). Victorieuse en 2022, la Française Clara Copponi (FDJ-SUEZ) prend la cinquième place de cette édition 2023, tandis que sa compatriote Valentine Fortin (Cofidis Women Team), lauréate la veille de À Travers les Hauts-de-France, termine septième.

Classement de la 4ème Choralis Fourmies Féminine

1. LACH Marta WNT POL les 117,8 km en 2h57’04 » (moy. 39,917 km/h)    
2. VAN ROOIJEN Sofie PHV NED +01″
3. TRUYEN Marthe FDD BEL  »
4. BASTIAENSSEN Fauve LDL BEL  »
5. COPPONI Clara FST FRA  »
6. BASILICO Valentina BPK ITA  »
7. FORTIN Valentine COF FRA  »
8. BOILARD Simone AUB CAN  »
9. KNIJNENBURG Anne PHV NED  »
10. MAJERUS Christine LUX LUX  »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Grand Prix de Fourmies Merlier vainqueur 2023
  2. Grand Prix de Wallonie 2023 Serrano vainqueur
  3. Grand Prix d'Isbergues Moschetti lauréat 2023

Les commentaires sont fermés.