CYCLISME: LOURDES CHUTES POUR MAXIME JARNET ET REMY ROCHAS A LA DROME CLASSIC

chutes Jarnet Rochas
Maxime Jarnet est arrivé cette saison à Roubaix (photo Laurent Sanson/Go Sport Roubaix Lille Métropole)

La Drôme Classic disputée dimanche 27 février a été marquée par deux chutes graves de coureurs. Elles concernent les deux équipes nordistes Go Sport Roubaix et Cofidis. Maxime Jarnet et Rémy Rochas ont été hospitalisés suite à ces chutes. Victimes tous les deux de fractures, ils seront absents du peloton pour plusieurs smaines.

La saison 2022 commence mal pour l‘équipe cycliste Go Sport Roubaix Lille Métropole. Hormis l’absence de résultats probants après un mois de courses, la formation continentale nordiste va être handicapé par l’absence de Maxime Jarnet, gravement blessé suite à une chute impressionnante lors de la Drôme Classic.

Une chute provoquée par un chien

Engagé à la Faun Drôme Classic, Maxime Jarnet a été victime d’une lourde chute en début de course. Cette chute est survenue suite à un mouvement brusque du peloton en raison de la présence d’un chien errant sur la chaussée.

maxime Jarnet
Maxime Jarnet au stage en Espagne (photo Laurent Sanson/Go Sport Roubaix Lille Métropole

Tombé en contrebas de la route le long d’une rivière, Maxime a été rapidement pris en charge par le service médical et les secours de la course et transporté à l’hôpital de Valence (26). Le bilan médical effectué au Centre Hospitalier de Valence fait état d’une fracture d’une cervicale, de trois vertèbres, du sternum, d’une contusion pulmonaire, cardiaque et d’un rein, mais aussi d’une fracture de la cheville gauche!

Le jeune grimpeur de Roubaix sera éloigné des pelotons et de l’équipe durant de longues semaines. » Nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Plus que jamais, l’équipe sera à ses côtés pour le soutenir dans cette période difficile », a ainsi déclaré Go Sport RLM dans le communiqué publié après le bilan médical.

Une absence préjudiciable pour Go Sport Roubaix

Déjà réduite à un effectif de 11 coureurs, l’équipe « conti » joue donc de malchance. Cette chute terrible d’un de ses coureurs issu des rangs amateurs complique un début de saison décevant. Car Maxime Jarnet avait été recruté pour ses qualités de grimpeur. Un profil qui manquait au team roubaisien ces dernières saisons.

C’est pourquoi le nouveau président du VCR, Wilhelm Hubner a amené des moyens supplémentaires dans l’esprit de relancer l’équipe pro. C’est ce qu’il nous expliquait lors de la présentation de l’équipe fin janvier au musée La Piscine de Roubaix.

Vidéo Sports 59/62. Wilhelm Hubner évoque le budget de Go Sport Roubaix LM

Wilhelm Hubner parlait de reconquête et espérait déjà des résultats sur les premières courses de la saison en France. Malheureusement, le plateau était déjà très relevé avec la présence de nombreuses équipes World Tour venues pour la victoire. Si bien que le premier bilan se limite à la présence de coureurs de Go Sport dans les échappées, sans résultat à l’arrivée.

Ainsi, sur l’Ardèche Classic ,le meilleur roubaisien Tom Mainguenaud, est arrivé 47è à 5’45 du vainqueur. Le lendemain, Clément Carisey termine 41ème. Avec trois abandons dont celui de Maxime Jarney suite à sa chute.

Rémy Rochas a également lourdement chuté sur les routes de la Drôme (photo team Cofidis)

Cette épreuve de Coupe de France a également fait des dégâts dans l’autre équipe nordiste, Cofidis. Si Guillaume Martin a pris la 2ème place derrière le Danois Jonas Vingegaard, Rémy Rochas a été contraint à l’abandon suite à une grave chute comme Maxime Jarnet.

Fracture de la clavicule pour Rémy Rochas

Seizième la veille de la Faun-Ardèche Classic, Rochas a été transporté à l’hôpital, où des examens ont révélé qu’il souffrait d’une fracture de la clavicule, comme l’a indiqué la Cofidis sur son compte Twitter. Le grimpeur savoyard va donc être éloigné des pelotons pendant quelques semaines.

Souhaitons que ces deux coureurs se rétablissent au mieux. Mais ces chutes de Jarnet et Rochas forcément, marquent le moral de leurs équipiers. Pourtant, le spectacle continue avec déjà ce mardi 1è mars le Grand Prix Samyn en Belgique où Cofidis et Go Sport ont engagé chacun une équipe. Ce sera la course d’ouverture en Wallonie.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Grand Prix Lillers 2022: Go Sport Roubaix décimée

Les commentaires sont fermés.