CYCLISME : ROMAIN GREGOIRE NOUVEAU LEADER DES 4 JOURS DE DUNKERQUE

4 Jours Cassel
Romain Grégoire voit la vie en rose à Cassel (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Le jeune coureur français Romain Grégoire (Groupama-FDJ) s’empare du maillot rose au sommet du mont Cassel, lors de la 5ème étape des 4 Jours de Dunkerque. Une étape remportée par le Norvégien Hagenes. Le Bisontin, 2ème, décroche aussi le Danois Kasper Asgreen lors de la dernière ascension. Grégoire a toutes les cartes en mains pour gagner ces 4 Jours 2023, en restant vigilant lors de la dernière étape dimanche entre Avion et Dunkerque, où on pourrait assister à une bataille de bonifications.

Après la redistribution des cartes de la veille, bien malin qui pouvait envisager le scénario de l’étape-reine des 4 Jours de Dunkerque, celle de Cassel. On pouvait penser que l’équipe Soudal Quick Step défendrait le maillot rose de Kasper Asgreen. Que Groupama-FDJ allait jouer la carte de Romain Grégoire. Total Energies celle de Greg Van Avermaet avec Benoît Cosnefroy en dynamiteur, pour une éventuelle victoire d’étape en plus. Le Normand est resté discret sur la tactique, avant le départ de cette 5ème étape à Roubaix, où le public était peu nombreux au stade vélodrome.

140 coureurs étaient encore au départ de cette avant-dernière étape des 4 Jours. Avec des conditions clémentes pour favoriser une course animée.

Les Roubaisiens à l’attaque

Sept coureurs se chargent de lancer la course, qui part sur des bases rapides. Parmi eux, le Français Nicolas Debeaumarché (Saint-Michel Mavic Auber 93), le leader du Prix des Monts Alex Colman (Flanders Baloise), le Belge de Cofidis Jelle Wallays, et deux coureurs de Van Rysel Roubaix Kenny Molly et Aït Arm. Mais aussi le Norvégien Niklas Larsen (Uno X) et le Suisse Kevin Khun (Circus Reuz), le mieux placé au général. Dangereux car l’échappée va compter plus de 3 minutes d’avance sur les pentes du mont Cassel. Avec un public toujours aussi nombreux pour encourager les coureurs, sous le soleil.

4 Jours Cassel
Kasper Asgreen a tenté de défendre son maillot rose (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Les Groupama mettent alors en route à 37 km du but, alors qu’il reste presque trois tours de circuit à couvrir. L’avance des fuyards fond, ce qui provoque l’attaque de Nicolas Debeaumarché qui tente l’aventure seul, alors qu’il reste plus de 30 km à couvrir.

Bien entendu, le coureur francilien ne pourra pas résister au retour du peloton qui aborde la dernière montée bien groupé. Bien lancé par ses équipiers, Grégoire déclenche son coup de force dans la rampe finale, à 1 km de la banderole. Le Franc-Comtois, en vrai puncheur, place une accélération qui fait exploser le peloton. Seul Per Strand Hagenes (Jumbo-Visma) parvient à le suivre. Kasper Asgreen marque le pas. Jouant à fond la carte du général, Grégoire, vainqueur mercredi à Laon, ne demande à aucun relais à Hagenes.

Le coup de force de Romain Grégoire

Le Norvégien prend donc facilement le dessus dans les 150 derniers mètres pour s’offrir une victoire recherchée. Deuxième, Romain Grégoire s’empare quant à lui du maillot rose à Cassel, le juge de paix des 4 Jours . Comme son équipier Bruno Armirail, une demi-heure auparavant, sur le Giro. Quelle journée pour la Groupama-FDJ !

« La stratégie était de durcir la course », explique Romain après sa course. « Nous avons pris les choses en main à un peu plus d’une heure de l’arrivée. Toute l’équipe a effectué un travail in-cro-ya-ble. Ils m’ont mis dans les meilleures conditions avant la dernière bosse et surtout ils m’ont donné de la confiance. C’est grâce a eux si j’ai le maillot rose ce soir. J’ai dû faire un choix dans le final, c’était l’étape ou le maillot. Quand j’ai vu qu’Hagenes était dans ma roue, je n’ai pas réfléchi, j’ai roulé à bloc jusqu’à l’arrivée pour prendre le maillot rose. »

Vidéo Sports 59/62. Romain Grégoire à Cassel

Maintenant, le coureur de 20 ans devra défendre les 13 secondes d’avance , qu’il possède sur le grand Kasper Asgreen et les 17 sur le rapide Olav Kooij, lors de la dernière étape dimanche. Une 6è étape sans difficultés mais avec 3 sprints de bonifications plus ceux de l’étape. C’est-à-dire 19 secondes à prendre. « Je sais que ce n’est pas fini, nous avons encore 195km à parcourir demain mais je reste confiant, je sais qu’on a l’équipe pour tenir la baraque. On est concentrés et on le restera jusqu’à la ligne d’arrivée. »

La réaction de Romain Grégoire à Cassel

Mais il faudrait vraiment un vrai coup de tonnerre pour voir Romain Grégoire ne pas s’imposer, et devenir ainsi le plus jeune vainqueur des 4 Jours de Dunkerque, après cette étape de Cassel. Devant un certain Alain Vasseur, l’enfant du pays, en 1969.

Classement de la 5ème étape

1. *HAGENES Per Strand TJV NOR les 187,7 km en 4h42’29 » (moy. 39,868 km/h) (B : 10″)

4 Jours Cassel
Le Norvégien Hagenes précède Grégoire pour la 1è place à Cassel (photo Fred VdB)

2. *GRÉGOIRE Romain GFC FRA ‘ ‘ (B : 06″)
3. *RENARD Alexis COF FRA +05″ (B : 04″)
4. VAN MOER Brent LTD BEL ‘ ‘
5. VAN AVERMAET Greg ACT BEL ‘ ‘
6. THOMAS Benjamin COF FRA +08″
7. BOL Cees AST NED ‘ ‘
8. *KOOIJ Olav TJV NED +11″
9. BEULLENS Cédric LTD BEL +14″
10. PICHON Laurent ARK FRA ‘ ‘

Classement général

1. *GRÉGOIRE Romain GFC FRA les 736 km en 17h17’30 » (moy. 42,553 km/h)
2. ASGREEN Kasper SOQ DEN +13″
3. *KOOIJ Olav TJV NED +17″
4. BOL Cees AST NED +19″
5. VAN MOER Brent LTD BEL +20″  
6. *VERNON Ethan SOQ GBR +24″
7. *RENARD Alexis COF FRA +27″
8. *HAGENES Per Strand TJV NOR +28″  
9. SAGAN Peter TEN SVK +36″
10. *WATSON Samuel GFC GBR +39 sec

BRUNO ARMIRAIL EGALEMENT EN ROSE AU GIRO

Giro Bruno Armirail
Bruno Armirail en rose sur le Giro (photo Nico Gotz/Groupama-FDJ)

La Groupama-FDJ voit la vie en rose ce samedi 20 mai. En s’élançant de Sierre en Suisse ce samedi matin, Bruno Armirail ne pouvait envisager qu’il revêtirait, près de cinq heures plus tard, l’iconique maillot rose du Tour d’Italie à Cassano Magnago. Ce n’est pourtant pas une illusion. Grâce à une échappée fleuve et à la bénédiction du peloton, le champion de France du contre-la-montre a bel et bien pris les commandes du classement général du Giro au soir de la quatorzième étape. À 29 ans, l’Occitan s’offre une récompense personnelle amplement méritée pour le travail et les sacrifices consentis au fil des années pour ses leaders. Bruno Armirail rêve en rose, tout comme son jeune équipier Romain Grégoire. Il est le premier Français à le faire depuis 1999.

Classement général du Tour d’Italie

1. Bruno ARMIRAIL (Groupama-FDJ)  51:20:01
2. Geraint THOMAS (Ineos Grenadiers) +00:01:41
3. Primoz ROGLIC  (Jumbo-Visma ) +00:01:43

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. 4 Jours de Dunkerque Grégoire

Les commentaires sont fermés.