CYCLISME : BENJAMIN THOMAS VICTIME DES PAVES, ASGREEN NOUVEAU LEADER

4 Jours Asgreen
2è victoire pour Olav Kooij aux 4 Jours (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Le Danois Kasper Asgreen (Soudal Quick Step) est le nouveau leader des 4 Jours de Dunkerque après la 4ème étape, entre Maubeuge et Achicourt 173,800 km). Celle-ci est remportée par le Néerlandais Olav Kooij (Jumbo Visma). Benjamin Thomas (Cofidis) a été retardé par une chute sur les pavés, et perd beaucoup de Temps dans cette étape piège.

Les pavés, mais surtout le vent, ont fait de cette 4ème étape un temps fort des 4 Jours de Dunkerque 2023. On a en effet assisté à une belle lutte pour la défense du maillot rose acquis la veille par Benjamin Thomas. Cette longue étape « agrémentée » de 4 secteurs pavés ressemblait à une vraie course de « flahutes ». Elle a fait des dégâts puisque Benjamin Thomas a perdu le maillot rose conquis la veille à Saint-Quentin. Victime des pavés…

Le leader des 4 Jours s’est en effet trouvé relégué dans un deuxième groupe suite à une chute survenue sur le dernier secteur pavé, à 63 km de l’arrivée. Celle-ci qui a provoqué une cassure au sein du peloton, qui a retardé Benjamin Thomas (Cofidis) et ses équipiers.

Devant, les équipes Soudal Quick Step et Jumbo Visma se coalisent et profitent du vent pour créer une bordure. Le groupe maillot rose revient un moment à 22 secondes. Mais Benjamin Thomas se retrouve avec le seul Max Walscheid pour l’épauler. Finalement, les Cofidis lâchent. A l’arrivée, le débours est lourd. Benjamin Thomas termine à 1 minute et 22 secondes. Il cède ainsi la première place du classement général à Kasper Asgreen (Soudal Quick-Step).

4 Jours Asgreen
Les pavés ont fait des dégâts dans la 4è étape des 4 Jours (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Et de deux pour Olav Kooij !

L’ancien vainqueur du Tour des Flandres termine dans le premier peloton réglé comme mardi par le Néerlandais Olav Kooij. Soudal Quick Step et Jumbo Visma ont logiquement trouvé chacun leur intérêt. Nouveau maillot rose, le Danois devance en effet son coéquipier britannique Ethan Vernon de 6 secondes. Grâce à sa victoire et aux bonifications prises à l’arrivée, Olav Kooij est troisième à 7″, dans le même temps que Romain Grégoire (Groupama-FDJ), quatrième avant les deux dernières étapes de cette édition 2023. Benjamin Thomas est désormais 28e à 1’22 ».

Les cartes sont donc redistribuées avant Cassel. Avec 12 coureurs en 30 secondes, le suspense reste entier, même si Asgreen a pris une option sur la victoire finale dans ces 4 Jours. Romain Grégoire est en embuscade, tout comme Peter Sagan (TotalEnergies), qui ne fait pas de bruit. Mais qui est 8è à 18 secondes de Kasper Asgreen.

Cela promet une belle bataille ce samedi sur les pentes du géant des Flandres.

4 Jours Asgreen
Kasper Asgreen endosse le maillot rose à Achicourt (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Classement de la 4è étape des 4 Jours de Dunkerque

1. *KOOIJ Olav TJV NED les 173,8 km en 3h44’42 » (moy. 46,409 km/h) (B : 10″)

2. *THIJSSEN Gerben ICW BEL  » (B : 06″)
3. *FRETIN Milan TFB BEL  » (B : 04″)
4. BLIKRA Erlend UXT NOR  »
5. *PENHOET Paul GFC FRA  »
6. SAGAN Peter TEN SVK  »
7. MANZIN Lorrenzo TEN FRA  »
8. MERLIER Tim SOQ BEL  »
9. SELIG Rüdiger LTD GER  »
10. *RENARD Alexis COF FRA  »

Classement général

1. ASGREEN Kasper SOQ DEN les 548,3 km en 12h35’00 » (moy. 43,574 km/h)
2. *VERNON Ethan SOQ GBR +06″
3. *KOOIJ Olav TJV NED +07″
4. *GRÉGOIRE Romain GFC FRA  »
5. BOL Cees AST NED +12″
6. *WATSON Samuel GFC GBR +15″
7. VAN MOER Brent LTD BEL +16″
8. SAGAN Peter TEN SVK +18″
9. *CURRIE Logan BEB NZL +19″
10. BEULLENS Cédric LTD BEL +26″

THIBAUT PINOT FROLE LA VICTOIRE AU GIRO

Giro Thibaut Pinot
Thibaut Pinot héroïque 2è à Crans Montana (photo Getty Sport/ Groupama-FDJ)

L’étape de Crans-Montana restera, dans les annales du Giro. Et Thibaut Pinot en demeurera le personnage principal. Dans un treizième acte réduit aux seuls 75 derniers kilomètres à cause des conditions météorologiques, le grimpeur français a animé la journée de bout en bout. Du pied de la Croix de Cœur jusqu’au sommet de Crans-Montana. Après s’être porté à l’avant en compagnie de son équipier Bruno Armirail, le Franc-Comtois n’a pas compté ses efforts pour espérer accrocher une victoire tant espérée. Dans l’ultime ascension, il a finalement bataillé avec deux hommes, tenté de les distancer à d’innombrables reprises, mais sans succès. La décision s’est faite au sprint, et le Franc-Comtois a dû se « contenter » d’une deuxième place amère et rageante, derrière l’Espagnol Einard Rubio. En revanche, il a profité de sa belle journée pour reprendre le maillot bleu de meilleur grimpeur et remonter au dixième rang du général. (Infos Groupama-FDJ)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1623 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Canoé Adrien Bart objectif Paris 2024

Les commentaires sont fermés.