CYCLISME : EPIDEMIE DE COVID ET DE CHUTES SUR LE GIRO

Giro 11è étape
Mattia Cattanéo doit abandonner le Giro comme 4 de ses équipiers (photo Tim De Waele/Getty Images/Soudal Quick Step)

La 11è étape du Giro 2023 restera marquée d’une pierre noire. Il y a eu de nombreux abandons avant et pendant cette étape de transition. Quatre coureurs de Soudal Quick Step ont renoncé suite à un test positif au covid. Plusieurs favoris aussi sont tombés. Le lauréat 2020 Tao Geogan Hart a ainsi été conduit à l’hôpital. Un revenant, Pascal Ackermann, remporte cette 11è étape du Giro.

Le covid continue à sévir sur le Giro 2023. Après l’abandon de son leader Remco Evenepoel dimanche, l’équipe Soudal Quick Step est durement touchée. Quatre de ses coureurs n’ont pu prendre le départ de la 11è étape du Giro ce mercredi matin. L’équipe belge n’a plus que trois coursiers en lice dans le Tour d’Italie. Deux autres coureurs étaient forfait.

Après le test positif de maglia rosa Remco Evenepoel dimanche, une nouvelle série de tests a été effectuée sur les coureurs et le staff restés en Italie, avec Jan Hirt, Josef Cerny, Louis Vervaeke et Mattia Cattaneo malheureusement incapables de continuer. Deux autres cas positifs ont par ailleurs été rapportés mercredi par les équipes AG2R-Citroën et Corratec, respectivement les Italiens Andrea Vendrame et Stefano Gandin, également non partants en matinée au départ de Camaiore, sur la côte méditerranéenne. Au total, 15 coureurs positifs au Covid ont abandonné depuis le début du Giro le 6 mai

Polémique après l’abandon de Evenepoel

Le médecin de l’équipe, Toon Cruyt, a déclaré : « Après le résultat positif de Remco dimanche soir, nous avions deux autres coureurs qui ne se sentaient pas bien lundi matin, mais qui étaient négatifs aux tests antigéniques. Par conséquent, un test PCR a été effectué sur les sept coureurs restants, le dont les résultats ont montré que les quatre gars étaient positifs. Nous continuerons à surveiller et à mettre en œuvre notre protocole de test sur les trois coureurs et le personnel qui restent dans la course. »

Cette vague de covid provoque une polémique au Giro, où le port du masque vient seulement d’être réinstauré dans les zones publiques de départ et d’arrivée. Des journalistes se sont aussi étonnés de l’abandon rapide de Remco Evenepoel. Laissant entendre que le champion du Monde a profité du covid pour renoncer, pensant qu’il ne possédait pas assez d’avance après les deux chronos. une hypothèse qui a provoqué la colère du manager général de Soudal Quick Step Patrick Lefévère.

L’abandon de Geogan Hart

Cette 11ème étape du Giro, Camaiore – Tortona (219 km) a été marquée par une longue échappée de 6 coureurs. Y figurait le coureur de Cofidis Thomas Champion. Celui-ci en était à sa 4ème échappée depuis le départ, ce qui lui permet de figurer en tête de la « Fuga », un classement officiel qui récompense le coureur le plus souvent en tête durant le Tour d’Italie.

L’autre fléau de ce Giro 2023, ce sont les chutes; et il y en aura une particulièrement dure lors de cette 11è étape. A 70 km de l’arrivée, les principaux favoris tombent dans une descente. Geraint Thomas (Inéos Grenadiers) et Primoz Roglic (Jumbo Visma) repartent. Pas Tao Geogan Hart (Inéos Grenadiers), transporté par ambulance à l’hôpital. C’est un nouveau coup de tonnerre dans ce Tour d’Italie maudit.

Le final est également mouvementé avec une nouvelle chute dans l’emballage. L’Allemand Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) gagne au sprint cette 11è étape du Giro qui restera une journée sombre. Geraint Thomas conserve le maillot rose.

4 JOURS : L’ETAPE A GREGOIRE, LE MAILLOT ROSE A LEROUX

4 Jours Grégoire
Romain Grégoire s’impose en puncheur à Laon (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Six non-partants également ce matin pour la 2ème étape des 4 Jours de Dunkerque 2023, entre Compiègne et Laon. Pas à cause du covid, mais à la suite de la chute survenue la veille à Abbeville. Le plus touché était Arnaud De Lie (Lotto Dsnty). Victime notamment d’un pneumothorax, le jeune sprinter belge est resté hospitalisé à Abbeville.

Cette étape totalement picarde a été comme la veille animée par un groupe de 6 coureurs. Parmi eux, le coureur de Van Rysel Roubaix LM Samuel Leroux, désireux de montrer la nouvelle identité de son équipe. Le Boulonnais fait une bonne affaire en prenant 8 secondes de bonification sur les deux sprints intermédiaires.

Leroux va céder à 5 km de l’arrivée. Currie, Côté et Desiel résistent mais sont rejoints dans la montée finale. Romain Grégoire (Groupama-FDJ) gicle dans les 200 derniers mètres et s’impose en puncheur devant Ethan Vernon (Soudal Quick Step) et Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën). Le Bisontin décroche ainsi son premier succès pro, trois jours après son compagnon de promotion Paul Penhoët.

En terminant dans le même temps, Samuel Leroux endosse le maillot rose de leader. Une belle récompense pour son nouveau sponsor Van Rysel.

Classement de la 2ème étape des 4 Jours

1. Romain GRÉGOIRE GROUPAMA-FDJ 03:59:05 10  
2. Ethan VERNON SOUDAL QUICK-STEP 0 6  
3. Benoit COSNEFROY AG2R CITROEN TEAM 0 4  
4. Peter SAGANTO TALENERGIES 0   
5. Victor LAFAY COFIDIS 0   
6. Benjamin THOMAS COFIDIS 0   
7. Anthon CHARMIG UNO-X PRO CYCLING TEAM 0   
8. Paul PENHOET GROUPAMA-FDJ 0   
9. Greg VAN AVERMAET AG2R CITROEN TEAM 0   
10. Olav KOOIJ JUMBO-VISMA 0   

4 Jours Leroux
Samuel Leroux endosse le maillot rose à Laon (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Classement général

1. LEROUX Samuel VRL FRA les 358,6 km en 8h30’32 » (moy. 42,129 km/h)
2. *KOOIJ Olav TJV NED +01″
3. *GRÉGOIRE Romain GFC FRA  »
4. *VERNON Ethan SOQ GBR +05″
5. CÔTÉ Pier-André HPM CAN  »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. 4 Jours Cassel Grégoire nouveau leader

Les commentaires sont fermés.