CYCLISME : UN PARIS-ROUBAIX FEMMES 2024 PLUS OUVERT QUE JAMAIS

Paris-Roubaix 2024
La Canadienne Alison Jackson a gagné l'an passé à Roubaix (photo ASO/Thomas Maheux)

Paris-Roubaix Femmes 2024 sera la 4ème édition de l’Enfer du Nord version féminine. La Britannique Liz Deignan (2021), l’Italienne Elisa Longo-Borghini (2022) et la Canadienne Alison Jackson (2023) sont les lauréates des trois premières éditions. Celle-ci s’annonce particulièrement ouverte avec un plateau tout à fait somptueux au départ samedi à Denain. Les Françaises essaieront quand même de tirer leur épingle du jeu, dans une course qui devrait se disputer dans une chaleur inhabituelle.

La traditionnelle reconnaissance des secteurs pavés de Paris-Roubaix par les organisateurs avait lieu ce mardi 2 avril. Thierry Gouvenou, directeur de la course, et Franck Perque, directeur de la course féminine, ont ainsi parcouru le final depuis le 1è secteur situé à Troisvilles, dans le Cambrésis. Comme ils le font désormais depuis 4 ans, ils se sont arrêtés à Denain pour présenter Paris-Roubaix Femmes avec Zwift 2024 qui aura lieu ce samedi 6 avril, en même temps que le Paris-Roubaix Challenge.

Pas de nouveauté particulière pour cette 4è édition, qui partira toujours de Denain pour se terminer au vélodrome André-Pétrieux, après une escapade de 148,5 km avec 17 tronçons pavés pour un total de 29,2 km. Franck Perque nous l’a présenté à la tranchée d’Arenberg (qui ne figure pas sur le parcours).

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Franck Perque à Arenberg.

Les meilleures mondiales au départ à Denain

 » C’est sensiblement le même parcours que l’an passé, qui avait provoqué une échappée avant les premiers pavés. Celle-ci est allée jusqu’au bout. Ce scénario nous avait bien plu. » C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de changement pour cette 4ème édition, qui s’annonce pourtant particulière avec une météo inattendue. On annonce en effet un temps nuageux mais sec, avec une température à 25 degrés ce samedi ! Aussi, les pavés boueux ce mardi pourraient être secs samedi. Avec en plus un vent de sud qui poussera les coureuses vers Roubaix à grande allure.

Ce Paris-Roubaix femmes 2024 promet aussi d’être très ouvert. De Lotte Kopecky à Marianne Vos, les meilleures coureuses mondiales sont là, à l’exception de la récente lauréate du Tour des Flandres, l’Italienne Elisa Longo-Borghini. La Canadienne Alison Jackson, vainqueure surprise l’an passé, en revanche, sera bien là.

Paris-Roubaix féminin 2024 Alison Jackson
Alison Jackson au départ du Tour des Flandres (photo JMD/Sports 5962)

Dans ce contexte très relevé, les Françaises essaieront quand même de tirer leur épingle du jeu. La meilleure chance semble être Victoire Berteau. La championne de France en titre sera sur ses terres et tiendra à briller avant de se consacrer à nouveau à la piste et de préparer les Jeux Olympiques. C’est ce qu’elle nous expliquait au départ du Tour des Flandres dimanche.

Victoire Berteau à Audenarde avant le Tour des Flandres.

 » J’aurais tendance à préférer le Tour des Flandres à Paris-Roubaix. Mais, Paris-Roubaix, cela reste la course de mon coeur. Et j’ai une semaine pour briller sur les deux, avant de reprendre la piste ». Le premier objectif a été atteint puisque la Nordiste a terminé 14è et première Française lors du « Ronde ».

Une course incontournable pour les Françaises

La Bretonne Audrey Cordon-Ragot avait aussi Paris-Roubaix en tête avant de prendre le départ du Tour des Flandres ce dimanche. L’ancienne championne de France « avait déjà dans le viseur Paris-Roubaix avant ce Tour des Flandres ».

Audrey Cordon-Ragot pensait déjà à Paris-Roubaix à Audenarde

Hormis Victoire Berteau, qui emmènera une formation Cofidis au complet, une autre Nordiste, Alison Avoine, sera au départ. La coureuse de l’Avesnois disputera son 3è Paris-Roubaix (après 2022 et 2023) avec l’équipe francilienne Saint-Michel Auber 93. Avec l’espoir de la terminer comme en 2022.

Le parcours de Paris-Roubaix Femmes 2024

Paris-Roubaix Femmes 2024
Le tracé de Paris-Roubaix Femmes 2024 @ASO

Paris-Roubaix Femmes avec Zwift 2024. Départ samedi 6 avril à Denain devant le complexe sportif Jean-Degros (13h35). Arrivée prévue vers 17h15 au vélodrome André-Pétrieux à Roubaix.

TIM MERLIER REMPORTE LE GRAND PRIX DE L’ESCAUT

Grand Prix de l'Escaut 2024 Tim Merlier
Un sprint magistral de Tim Merlier à Schoten (photo Luc Classen/Getty Images pour Soudal Quick Step)

Une dernière course avait lieu ce mercredi dans cette campagne des classiques flandriennes qui prend fin dimanche avec Paris-Roubaix. C’est le Grand Prix de l’Escaut (Terneuzen-Schoten), nouvel épisode du « championnat du monde des sprinters ». Sans surprise, cette course sans grande difficulté s’est achevée par un sprint massif. Et le public assistait à un nouveau duel entre les deux meilleurs sprinters actuels, tous deux Belges. Cette fois, Tim Merlier a pris sa revanche sur Jasper Philipsen, qui a déclenché son rush un peu trop tard. Le Néerlandais Dylan Groenewegen complète le podium alors que le premier Français, Hugo Hofstetter termine 5ème.

Classement du Grand Prix de l’Escaut 2024

1 – MERLIER Tim (Soudal Quick-Step) les 205,3km en 4:16:59 (47,9 km/h)
2 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin – Deceuninck) m.t
3 – GROENEWEGEN Dylan (Team Jayco AlUla) m.t
4 – BOL Cees (Astana Qazaqstan Team) m.t
5 – HOFSTETTER Hugo (Israel – Premier Tech) m.t
6 – WÆRENSKJOLD Søren (Uno-X Mobility) m.t
7 – WELSFORD Sam (BORA – hansgrohe) m.t
8 – MOSCHETTI Matteo (Q36.5 Pro Cycling Team) m.t
9 – MIHKELS Madis (Intermarché – Wanty) m.t
10 – TRENTIN Matteo (Tudor Pro Cycling) m.t

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.