CYCLO-CROSS : DES CHAMPIONNATS D’EUROPE TOP A LA CITADELLE DE NAMUR

Cyclo-cross Namur
Le départ de la course Elite féminine (photo Fred VdB)

Les championnats d’Europe de cyclo-cross se déroulaient le week-end dernier à la Citadelle de Namur. L’engouement populaire était énorme, même si les épreuves avaient lieu en Wallonie, où la culture du cyclo-cross est nettement moins forte qu’en Flandre. Comme prévu, les Flamands et les Néerlandais ont dominé les différentes courses, malgré l’absence de Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel. Les jeunes Français réussissent à tirer leur épingle du jeu sur un parcours impitoyable.

Le superbe tracé dans le parc de la Citadelle de Namur a ainsi donné lieu à une course palpitante en l’absence des superstars Van Der Poel, Van Aert et Picock. Les purs spécialistes, néerlandophones pour la plupart, se sont livrés à un magnifique affrontement dans la boue provoquée par la pluie tombée juste avant la course Elite.

Dans le dernier tour, le Belge Michaël van Tourenhout remporte son premier titre européen à 28 ans, après être monté sur le podium européen. Le Brugeois s’impose devant le Néerlandais Lars van der Haar, champion sortant, et son compatriote Laurens Sweek. Le favori Eli Yserbit en revanche a raté sa course. Les deux seuls Français engagés, Joshua Dubau (18è) et David Menut (16è), terminent loin.

Pauline Ferrand-Prévôt à la peine

Chez les dames, la Hollandaise Ferm Van Empel survole la course et l’emporte sa compatriote Ceylin Alvarado, de retour au meilleur niveau, et la surprenante Hongroise Blanka Vas. Petite déception en revanche pour Pauline Ferrand-Prévôt. La quadruple championne du Monde de VTT prend la 7ème place. Mais c’était seulement sa deuxième course de la saison en cross. La Rémoise prépare actuellement les Mondiaux qui auront lieu début février à Hooghereide, aux Pays-Bas. Elle devance quand même la légendaire Marianne Vos, seulement 9ème sur un parcours peu favorable pour elle.

Avec les soeurs Clauzel et Anaïs Morichon, les Françaises se placent à quatre dans le top 16.

Pauline Ferrand-Prévôt en plein effort à Namur (photo Fred VdB)

Mais comme on l’espérait, les médailles sont venus des jeunes tricolores.

La classe de Léo Bisiaux

Ainsi, Léo Bisiaux confirme son leadership en remportant le titre juniors haut-la-main avec 6 secondes d’avance sur le Danois Daniel Nielsen et 19 sur le Néerlandais Guus van den Eijnden. Pour Bisiaux, ce titre concrétise une année superbe, riche de cinq victoires en sept courses depuis septembre, dont une en Coupe du monde. 

A Namur, il est le seul « non-néerlandophone » à gagner un titre en cyclo-cross, ce qui a fait le plaisir des nombreux supporters français venus dans la capitale de la Wallonie.

La réaction de Léo Bisiaux

Line Burquier confirme

Deux heures plus tard, l’équipe de France obtenait une médaille d’argent grâce à Line Burquier dans la course Espoir féminine. La Haut-Savoyarde (19 ans), championne de France Elite à Liévin en janvier, et championne du Monde Espoir de VTT cet été, termine derrière la Néerlandaise Puck Pieterse, qui prend sa revanche des Gets.

Sur ce parcours de cyclo-cross de Namur, plus gras, Pieterse a survolé ses concurrentes et devance donc la Française de 50 secondes, et sa compatriote Shirin van Anrooy de 1’27.

On n’oubliera le triplé belge dans la course Espoirs masculins. Emiel Verstrynge s’impose après une belle lutte avec Thibau Nys (le fils du grand Sven) et Witse Meeussen. Le premier Français, Rémi Lelandais, termine 8ème.

En junior dames enfin, victoire de la Néerlandaise Lauren Molengraaf. La Française Amandine Muller prend une très honorable 5ème place.

Les Français ont donc fait bonne figure au beau milieu de l’armada « flahute » qui règne depuis longtemps sur le cyclo-cross mondial.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.