DAKAR 2022: SUNDERLAND VAINQUEUR EN MOTO, VAN BEVEREN 4ème

dakar 2022 motos
Sam Sunderland, Pablo Quintanilla et Matthias Walkner, sur le podium final - ASO (Photo Florent Gooden / DPPI)

Le 44ème Dakar a pris fin ce vendredi avec la victoire finale en moto de l’Anglais Sam Sunderland devant le Chilien Pablo Quintanilla et l’Autrichien Matthias Walkner. Adrien Van Beveren termine 4ème et premier Français de ce Dakar 2022. Le Nordiste n’a pu remonter son retard lors de cette ultime spéciale trop courte entre Bisha et Djeddah. Malheureusement, cette dernière journée est endeuillée par le décès d’un mécanicien français.

C’est fait, à 32 ans, Sam Sunderland remporte son 2e Dakar, cinq ans après son premier sacre de 2017. Une première pour l’écurie GasGas qui l’a intégré à son équipe en dernière minute en décembre dernier. Un soulagement pour les Autrichiens qui mettent fin à deux années de victoires de Honda. Le HRC et Pablo Quintanilla sont 2e, Matthias Walkner sur KTM complètent le podium. Adrien Van Beveren sur Yamaha échoue au pied de ce podium pour un peu moins de deux minutes. Mais il met fin à une malédiction (abandons ces quatre dernières années) et égale son meilleur résultat final.

La fin de la malédiction pour Van Beveren

Le pilote audomarois termine 15ème de l’étape à 6’36 de Quintanilla, vainqueur. Cette courte spéciale de 164km pouvait difficilement permettre de bouleverser le classement établi la veille. Van Beveren avait hypothéqué toutes ses chances lors de ce Dakar 2022 dans l’étape de la veille, autour de Bisha. Mais il peut se consoler d’avoir raté le podium de peu avec la victoire qui revient à son beau-frère, Sam Sunderland.

Adrien Beveren a quand même fêté avec son équipe sa 4ème place finale à l’arrivée à Djeddah (Photo ASO/ Julien Delfosse / DPPI)

A l’arrivée, le Britannique a pu pousser un ouf de soulagement. « Je ne peux pas être plus heureux » déclare Sunderland juste après l’arrivée.  » Ces dernières étapes étaient si difficiles et stressantes… avec cette navigation, tellement compliquée et à certains moments ça n’allait pas dans le bon sens, parfois ma tête allait exploser. Les dix dernières minutes, je n’étais même pas certain de gagner, rien que de m’entendre dire que je viens de gagner mon 2e Dakar, c’est très émouvant… un rêve qui devient réalité. Je n’avais pas eu ma meilleure saison cette année, mais quand on gagne le Dakar c’est qu’on le mérite. Je suis tellement heureux. »

Belle performance de Camille Chapelière en WRC2

Dans la catégorie Rally 2 des pilotes non professionnels, Mason Klein, 20 ans, a dominé les débats devant le pilote du Moto-Club de Pecquencourt, Camille Chapelière, un des grands animateurs de l’Enduropale.

Belle performance de Camille Chapelière qui termine 2ème en WRC2 (ASO Photo Julien Delfosse / DPPI)

Les autres vainqueurs sont le Qatarien Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing) en autos; Alexandre Giroud (Yamah Racing – SMX – Drag’on) en quad et le Lituanien Arunas Gelazninkas (Moto Orion Dakar Team) dans la catégorie Original by Motul. Les Kamaz ont bien sûr dominé la catégorie camions. Le tenant du titre Dmitry Sotnikov conserve sa couronne et emmène la procession bleue, avec 9’58 » d’avance sur son collègue quadruple vainqueur du Dakar Eduard Nikolaev (8e podium en 10 participations comme pilote !)

Le 2ème Dakar Classic lui, est revenu à l’équipage français composé de Serge Mogno et Florent Drulhon .

Les autres Nordistes

En moto, Stéphane Darques a basculé dans le Original By Motul après son abandon dans le 8ème étape. Il se classe 123ème. Mais l’essentiel était de terminer le Dakar 2022 pour le chef de chantier audomarois.

En Auto, le Maubeugeois Johnny Aubert, associé au pilote Christian Lavieille, termine 16ème au scratch et 6ème dans sa catégorie T1.2. Un excellent résultat pour ces habitués du Dakar.

Christian Lavieille et Johnny Aubert terminent à une belle 6ème place en auto T1.T2 (Photo Frederic Le Floch / DPPI)

En prototypes légers, Gaspard et Jean-François Destailleur sont 19èmes juste devant Eric Croquelois et Hugues Lapouille 20èmes. Ils précèdent Hugues Matringhem et Nicolas Tchidemian 24èmes; Patrick et Romain Becquart 27èmes dans cette même catégorie.

En SSV, Grégory et Jean Pichon terminent 41èmes dans leur premier Dakar. Patrick Doby et André Terrier se classent 120èmes dans le Dakar Classic.

Seuls Axel Alletru (PL) et Antoine Delaporte (autos) ont abandonné lors de la première semaine. On notera aussi côté picard la 29ème place du motard du Vimeu Jean-Louis Lepan.

UNE DERNIERE JOURNEE TRAGIQUE

Malheureusement, ce Dakar 2022 s’est terminé par un drame. Quentin Lavallée, un mécanicien français qui participait au rallye-raid, est mort dans un accident de la route en marge de la course en Arabie Saoudite. Son véhicule d’assistance était engagé dans une liaison lorsqu’il a heurté un camion civil, selon la police locale. Il était 11h30. Quentin Lavallée occupait la fonction de chef mécanicien sur la 205 T16 n° 726 engagée dans le Dakar Classic. Après l’explosion d’une voiture à trois jours du départ (le pilote Philippe Boutron a été gravement blessé à la jambe), il n’y avait eu aucun accident grave dans ce Dakar 2022.

Après avoir quitté les bords de la Mer Rouge le 1er janvier, les pilotes et équipages du Dakar 2022
ont rejoint Djeddah en ayant bouclé les 8 000 kilomètres du parcours. Au total, 104 équipages en
autos (46 T1, 2 T2, 22 T3, 34 T4), 109 pilotes de motos, 6 quads et 20 camions sont arrivés au terme de cette 44e édition.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 910 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Cofidis au Saudi Tour 2022

Les commentaires sont fermés.