EQUITATION : KARIM LAGHOUAG PREPARE LES CHAMPIONNATS D’EUROPE 2023

Karim Laghouag concours complet
Karim Laghouag lors du stage fédéral à Lamotte-Beuvron (photo FFE/PSV)

Le cavalier roubaisien Karim Laghouag, champion olympique par équipes en 2016 et médaillé de bronze en 2021 en concours complet par équipes, prépare activement la nouvelle saison. Et cela avec en arrière plan les prochains JO Paris 2024 pour lesquels il espère obtenir sa sélection. Du 13 au 16 février, le Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41) a en effet reçu les cavaliers du concours complet. Une occasion de réunir les athlètes, à quelques jours de la reprise des compétitions, pour établir et structurer le programme des prochains mois. Top départ de la préparation en vue des Jeux de Paris 2024 !

Pour la première fois, 15 cavaliers de concours complet, membres du Groupe 1 de la fédération, ont été accueillis à Lamotte-Beuvron pour un stage qui fait suite à ceux déjà effectués plus tôt dans l’hiver au Pôle France FFE de la discipline à Saumur (49).
Le Parc équestre fédéral s’est ainsi mis à l’heure du concours complet avec l’élite du sport tricolore, avant d’accueillir la relève de la discipline pendant la fin de la semaine. Les cavaliers de l’équipe de France ont pu découvrir ou redécouvrir les installations fédérales tout en peaufinant les derniers réglages avant le début de la saison.

« Ce moment est également le lancement de la préparation pour Paris 2024 avec le concours complet », explique ainsi Frédéric Morand, vice-président de la FFE en charge des JOP 2024. « Nous accueillons au coeur du Parc équestre fédéral nos cavaliers pressentis pour cette échéance majeure. Nous pouvons nous féliciter de cette opération, qui en amènera d’autres avec progressivement la venue de toutes nos équipes de France à Lamotte-Beuvron. 

Karim Laghouag, le taulier du concours complet

Dans ce groupe France figure ainsi Karim Laghouag. Né à Roubaix, où il a encore une partie de sa famille, ce spécialiste du concours complet est aujourd’hui propriétaire d’une écurie à Nogent-le-Rotrou, dans l’Eure-et-Loire.

A 47 ans, Karim Laghouag est un pilier de l’équipe de France de concours complet. Il est en effet monté deux fois sur le podium olympique dans l’épreuve par équipes. Pour la médaille d’or en 2016 à Rio de Janeiro; pour le bronze à Tokyo en 2021. Il ne pensait même pas participer à ces derniers Jeux quelques semaines avant. Mais il a bénéficié de deux forfaits qui lui ont permis d’intégrer la sélection tricolore.

Juste après ces JO au Japon, Karim Laghouag nous avait ainsi rappelé ses racines nordistes, auxquelles il est attaché, lors du CSO de Maubeuge en septembre 2021.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Karim Laghouag à Maubeuge, après les JO de Tokyo.

Première compétition en Italie

Dans un peu plus de 500 jours, les Jeux olympiques d’été débuteront en France, et plus spécifiquement à Versailles (78) pour les épreuves équestres. Ce stage a donc été axé sur le travail en dressage, premier des trois tests qui composent ce triathlon équestre, et sur le saut d’obstacles avec le vice-champion du monde de 2014 Patrice Delaveau.

En dehors de l’aspect sportif, ce stage, comme ceux à Saumur, sont riches en échanges formels ou plus informels avec l’ensemble des entourages des couples – grooms, propriétaires, entraîneurs privés, managers. Nous apprécions disposer de ces temps, créateurs d’une forte cohésion d’équipe. Enfin, ce stage a permis de créer un lien entre l’équipe de France et les cavaliers de clubs présents en stage au Parc équestre fédéral, qui ont pu observer leurs aînés au travail et profiter d’une session de photos et autographes”, ajoute Michel Asseray, DTN adjoint pour le concours complet.

Programme à la carte

Si les Jeux olympiques de Paris 2024 sont déjà, dans tous les esprits, la préparation olympique passera en effet par une autre échéance majeure en France cette saison : les championnats d’Europe de concours complet au Haras du Pin (61) du 9 au 13 août 2023.
Comme toujours, les cavaliers bénéficient d’un programme “à la carte, validé par le staff fédéral”, précise ainsi Thierry Touzaint, sélectionneur et entraîneur national. “Certains chevaux ont besoin d’aller sur des formats longs, d’autres resteront sur des formats courts. Par exemple, Nicolas Touzaint sera à Saumur, tandis que Karim Laghouag reprendra en Italie et qu’Astier Nicolas débutera un peu plus tard sa saison. Les premières revues d’effectif s’effectueront lors des Grands Nationaux de Saumur et Pompadour, où il y aura pratiquement tous les chevaux français”.

Equitation Karim Laghouag
Karim Laghouag est un « bon client » pour les media (photo FFE/PSV)

Karim Laghouag débutera en effet sa saison de concours complet en Italie, au Grand Prix de Montelibretti. Ce concours fait ainsi partie du circuit européen Eventing Tour. Il part ce mercredi avec quatre chevaux. Triton, Embrun, Dream et Dmark participeront chacun à 2 épreuves pendant cette tournée. Le Roubaisien a trouvé de nouveaux partenaires, qui lui permettront de préparer au mieux Paris 2024.

Pour les autres cavaliers, rendez-vous aussi est pris pour la première étape du circuit Grand National FFE-AC Print à Saumur du 1er au 5 mars.

LES MONDIAUX D’ENDURANCE OUVRENT LA SAISON

L’équipe de France d’endurance à Butheeb (photo FFE/MD)

Initialement programmés en octobre 2022 à Vérone (ITA), les Mondiaux d’endurance ont finalement été annulés et alloués aux Emirats Arabes Unis (UAE). C’est donc le centre hippique de Butheeb qui accueille cette année les meilleurs chevaux et cavaliers d’endurance pour la course de championnat qui se disputera samedi 25 février prochain.
Côté tricolores, les six chevaux et cavaliers prennent leurs marques au coeur du désert émirati et tenteront de décrocher une nouvelle médaille.

Historiquement, la France fait partie des nations leader de la disciplines. Deuxième en 2014 à Caen (14), deuxième à Lexington (USA) en 2010, et championne du monde à trois reprises lors des Jeux équestres mondiaux en 2006 à Aix-la-Chapelle (GER), en 2002 à Jerez (ESP) et à La Haye (NED) en 1994, elle tentera cette année encore de monter sur le podium mondial en devançant les autres grandes nations de la discipline, et notamment l’Espagne et les pays de Golfe.


A propos de JEAN-MARC DEVRED 1518 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Karim Laghouag concours complet saison 2023 – SPORTS 59/62 | Olympic Games 2024
  2. Karim Laghouag concours complet saison 2023 – SPORTS 59/62 | The Globe

Les commentaires sont fermés.