EQUITATION : RAZZIA FRANCAISE EN VOLTIGE AUX CHAMPIONNATS DU MONDE

Mondiaux Herning voltige
Les médaillés français en voltige équestre (photo FFE/PSV)

Il y a eu du stress, des sourires, des soupirs de soulagement, des cris de joie et beaucoup, beaucoup d’émotion chez les voltigeurs de l’équipe de France. Ils ne sont pas près d’oublier ce lundi 8 août 2022 qui les a vus remporter deux médailles d’or et deux médailles d’argent aux Mondiaux de Herning au Danemark, en voltige.

La journée a commencé par l’épreuve libre des femmes. En tête du championnat depuis les imposés, la Française Manon Moutinho n’a pas cédé à la pression. Extrêmement concentrée, la numéro 1 mondiale a déroulé un programme de très haut niveau avec Saïtiri, longée par Corinne Bosshard. La Française a enchaîné les difficultés sans commettre aucune faute, dominant ses concurrentes de la tête et des épaules. Elle s’est imposée logiquement avec un total de 9.296 pts et a remporté son tout premier titre de championne du monde, ouvrant la voie à ses compatriotes. L’Allemande Julia Sophie Wagner est en argent / 8.529 pts et la Danoise Sheena Bendixen en bronze / 8.511 pts.

Manon Moutinho sur « Saïtiri » durant le concours (photo FFE/PSC)

Le doublé en voltige pour les cavaliers français

La compétition s’est poursuivie avec l’épreuve libre des hommes. Premier et deuxième au classement provisoire, Lambert Leclezio et Quentin Jabet n’ont pas craqué. Quentin d’abord, tout juste 20 ans, a impressionné juges et spectateurs par sa maîtrise et sa complicité avec Ronaldo 200, longé par Andrea Boe. Le jeune Français a décroché 9.032 pts sur le Libre et un total, au cumul des trois épreuves, de 8.837 pts. Une performance qui lui a assuré un titre de vice-champion du monde.

Et puis Lambert Leclezio est entré en piste avec Estado*IFCE, longé par Loïc Devedu. Numéro 1 mondial, champion du monde en titre, le Français de 25 ans participait à ses derniers championnats du monde en individuel. Lui non plus n’a pas cédé à la pression ; il s’est même transcendé lors de son libre.

Le public retenait son souffle tandis que Lambert déroulait un programme parfait et qu’Estado*IFCE impressionnait par la souplesse de son galop. Avec une note de 9.567 pts pour son Libre et un total de 9.399, Lambert Leclezio a en toute logique décroché l’or. Ce quatrième titre mondial, record absolu pour la discipline, lui permet d’inscrire définitivement son nom dans l’histoire de la voltige . Le bronze revient à l’Allemand Jannik Heiland / 8.833 pts.

Lambert Leclézio s’impose dans son dernier championnat du Monde (photo FFE/PSV)

L’argent aussi par équipes

L’épreuve libre « Squad » a conclu la journée. En tête après les imposés, l’équipe de France, créée spécialement pour ces Mondiaux en tout début d’année, savait qu’elle aurait affaire à forte partie avec l’Allemagne, grande favorite pour le titre. Manon Moutinho, Lambert Leclezio, Jeanne Braun, Louis Dumont, Dorian Terrier et Quentin Jabet, associés à Londontime, longée par Corinne Bosshard, ont présenté un programme impressionnant techniquement et artistiquement. Ils remportent une belle médaille d’argent derrière le squad allemand. La Suisse complète le podium.

Après cette magnifique moisson de médailles, les Français n’en ont pas tout à fait fini avec les Mondiaux de voltige : la Coupe des Nations a lieu ce mercredi 10 août, à partir de 13 heures, à Herning. Ces Mondiaux équestres sont le plus important rendez-vous mondial des cavaliers après les Jeux Olympiques de Tokyo.

Infos FFE

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.