CYCLISME : ALEXANDER KRISTOFF VAINQUEUR IDEAL DU CIRCUIT FRANCO-BELGE 2022

Circuit Franco Belge Kristoff
Le podium du Circuit Franco Belge remporté par Alexander Kristoff (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Le Norvégien Alexander Kristoff remporte le Circuit Franco Belge 2022, disputé ce mercredi 10 août entre Tournai et La Louvière. Cette course animée était disputée sur un nouveau parcours. Les sprinters sont battus. On notera la chute de l’Erythréen Biniam Girmay. Mais la victoire de Kristoff console l’équipe Intermarché Wanty Gobert qui évoluait sur ses terres.

La 81ème édition du Circuit Franco-Belge connaissait pas mal de changements cette année. D’abord le nom: fini l’Eurométropole Tour qui redevient le Circuit Franco-Belge, le nom d’origine de la course wallonne. Changement de parcours aussi avec l’inversement du sens de la course qui partait cette année de Tournai pour arriver à La Louvière, toujours dans la province du Hainaut. Nouvelle organisation aussi avec l’arrivée de Golazo qui inclus le CFB dans l’Exterioo Belgian Cycling Cup (Coupe de Belgique). Changement de date enfin avec une édition avancée de plusieurs semaines, de fin septembre à mi-août.

Un départ inédit devant la cathédrale de Tournai pour Arnaud De Lie et Biniam Girmay (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Fabio Jakobsen au départ… pour rien

Bonne surprise pour les organisateurs: le lauréat 2021, Fabio Jakobsen, se présentait avec l’équipe Quick Step Alpha Vynil. On pouvait s’attendre en effet à une bataille de sprinters, même si le circuit final autour de La Louvière était particulièrement musclé, avec notamment un mur à 22%. Le sprinter néerlandais explosera sur ce tracé trop dur pour lui.

Ce nouveau parcours a donné lieu à une course animée. Même si au départ, le scénario classique. Une échappée de sans grade part tôt: Thomas Sexton (Bolton), Tim Naberman (DSM), Ayco Bastiaens (Alpecin Deceuninck) et Timo de Jong (Volkerwessels), qui sera le coureur le plus combatif du jour.

Les quatre coureurs de l’échappée du jour dans le mur à 22% (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Les quatre hommes compteront jusqu’à trois minutes d’avance. Mais ils sont rejoints à deux tours de l’arrivée. Entre-temps, plusieurs chutes se produisent sur ce circuit tortueux. La plus notable, celle qui met à terre trois favoris pour un sprint final: Giacomo Nizzolo (Israël Premier Tech), Luca Mozzato (B&B Hôtels) et surtout Biniam Girmay (Intermarché Wanty Gobert). Tous les trois abandonneront.

Une lutte à trois pour la victoire

La course se joue dans le dernier tour. Le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché), et les Belges Jasper De Buyst (Lotto Soudal) et Dries Van Gestel (TotalEnergies) s’échappent à quelques kilomètres de la ligne. Leur avance atteint péniblement les 15 secondes. Mais dans le peloton, les équipes de sprinters ne s’entendent pas.

Les trois hommes se présentent donc pour la victoire dans le faux plat final. Logiquement, Alexander Kristoff règle au sprint les deux Belges Van Gestel et Victor Campenaerts, revenu dans la dernière bosse . Le Norvégien apporte un nouveau succès à l’équipe locale Intermarché Wanty Gobert Matériaux, dont le siège se situe à Tournai. Kristoff est donc un vainqueur idéal pour les organisateurs wallons du Circuit Franco Belge, Louis Cousaert en tête.

Kristoff s’impose au sprint devant Van Gestel et Campenaerts (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Et c’est un Wallon, le déjà populaire Arnaud De Lie (Lotto Soudal), 6ème, qui remporte la Coupe de Belgique. Avant même la dernière manche, le championnat des Flandres, fin septembre.

Le premier Français, Julien Simon (TotalEnergies) termine 7ème et Bryan Coquard (Cofidis), 10ème

Les réactions

Alexander Kristoff, vainqueur du Circuit Franco Belge 2022. « J’étais à l’attaque avec Jasper De Buyst et Dries Van Gestel et nous avons bien roulé ensemble. Mais Lotto Soudal avait Campenaerts en route et c’est pourquoi De Buyst n’a pas roulé. Je n’ai appris que plus tard que Campenaerts avait attaqué dans l’avant-dernière montée. j’étais content que Campenaerts ait démarré trop tôt. S’il était parti un peu plus tard, l’écart aurait été trop grand. J’ai pu suivre son sillage et le dépasser, mais il fallait que ça parte de loin. »

Arnaud De Lie, 6ème et vainqueur de la Coupe de Belgique.  » J’ai fait des petites erreurs à la fin. Je suis l’attaque de Sepp Vanmarcke; ça m’a un peu détruit. J’ai aussi perdu la roue des équipiers. J’ai dû faire un effort. Ce sont des efforts qu’avec l’expérience on ne fait pas. Mais 6ème, cela reste un bon résultat. »

Bryan Coquard, dixième.  » J’étais dans la roue de Van Avermaet. J’y suis allé. Mais pour ne rien vous cacher, j’avais des petites crampes en haut de la dernière difficulté, à 2 km de l’arrivée. Aussi, j’ai décidé de souffler au maximum pour faire le sprint le plus court possible. »

Le sprinter de Cofidis s’est aussi montré prudent sur sa prochaine participation à la Vuelta, suite à sa désillusion du Tour de France.

Vidéo SPORTS 59/62. Bryan Coquard à propos de sa participation à la Vuelta.

Classement du Circuit Franco Belge 2022

1 KRISTOFF AlexanderIntermarché – Wanty – Gobert Matériaux4:12:13
2 VAN GESTEL DriesTotalEnergies,,
3 CAMPENAERTS VictorLotto Soudal,,
4 DE BUYST JasperLotto Soudal0:13
5 DAINESE AlbertoTeam DSM0:15
6 DE LIE ArnaudLotto Soudal,,
7 SIMON JulienTotalEnergies,,
8 MENTEN MilanBingoal Pauwels Sauces WB,,
9 VAN AVERMAET GregAG2R Citroën Team,,
10 COQUARD BryanCofidis,,

GUILLAUME MARTIN S’IMPOSE ENFIN AU TOUR DE L’AIN

Guillaume Martin et cofidis au tour d'Espagne
Guillaume Martin retrouve le sourire (photo archives Mathilde L’Azou/team Cofidis)

Parallèlement au Circuit Franco-Belge se déroulait la 2ème étape du Tour de l’Ain. Discrète en Wallonie, l’équipe Cofidis s’est consolée avec la belle victoire de Guillaume Martin. Le grimpeur normand a enfin renoué avec la victoire en partant seul à 1,5 km de l’arrivée. Martin a résisté au retour des sept coureurs qui l’accompagnaient dans l’échappée finale. Martin fait coup double puisqu’il prend la tête au classement général.

Guillaume Martin apporte le 12ème bouquet de la saison à l’équipe nordiste.  » J’ai pu compter sur une équipe solide », confiait ainsi le leader de Cofidis sur Eurosport. » Le plan était de durcir la course avant la montée finale. J’ai tenté plusieurs fois de surprendre. La dernière tentative a été la bonne. Mon objectif en arrivant ici, c’est la victoire finale. Mais la victoire d’étape, je prends.. Je savoure. Cela fait un moment que je n’avais pas levé les bras. Maintenant, il faudra défendre le maillot. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 826 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Arctic Race Zingle vainqueur de la 1ère étape
  2. Jakobsen champion d'Europe à Munich

Les commentaires sont fermés.