EQUITATION : MEDAILLE EN VUE POUR L’EQUIPE DE FRANCE DE SAUT D’OBSTACLES

Mondiaux saut d'obstacles
Kevin Staut, sur Viking d’la Rousserie, bien placé pour un podium en équipes (photo FFE/PSV)

Ce jeudi 11 août a souri aux cavaliers de l’équipe de France de saut d’obstacles aux Mondiaux équestres de Herning (Danemark). En effet, à l’issue de la deuxième épreuve, la France conserve sa deuxième place et entre dans la finale qui se disputera vendredi en nocturne.

La deuxième épreuve du championnat du monde de saut d’obstacles a offert du beau spectacle jeudi après-midi, à Herning. Le parcours de 14 obstacles était très technique. Premiers à s’élancer pour l’équipe de France, Simon Delestre et Cayman Jolly Jumper ont, comme la veille, survolé les difficultés et sont sortis de piste sans aucune pénalité. De quoi lancer parfaitement ses coéquipiers.

Malheureusement, les choses s’avèrent un peu plus compliquées pour Grégory Cottard et Bibici. La jument grise faute sur le vertical en milieu de triple, puis sur la palanque et enfin sur le tout dernier obstacle. Grâce au « drop score », ce total de 12 points ne pénalisera pas l’équipe. Mais c’en est fini des espoirs de qualification pour la finale individuelle dimanche, pour le couple.

Epaillard et Staut relèvent la barre

En tête à l’issue de l’épreuve de vitesse du championnat, Julien Epaillard et sa bondissante Caracole de la Roque ont à nouveau démontré tout leur talent sur la piste. Avec un nouveau sans-faute, le couple est toujours en tête du classement provisoire individuel.

« Je dois dire qu’aujourd’hui la jument était vraiment fraîche », explique juste après son passage Julien Epaillard, ancien vainqueur du CSIO de Maubeuge. » Elle a une énergie incroyable. J’ai même eu quelques problèmes de contrôle, c’était vraiment du sport ! Je n’ai pas pu être aussi précis que j’aurais aimé. Elle est tellement incroyable, elle a un génie cette jument et un respect incroyable qui gomment ces petites erreurs de précision.« 

Julien Epaillard, sur Caracole de la Roque pointe en 2ème position au classement individuel (photo FFE/ PSV)

Restaient à passer Kevin Staut et Viking d’la Rousserie. Le couple a lui aussi fait une démonstration et est sorti de piste sans aucune pénalité, permettant à la France de conserver la deuxième place du classement provisoire par équipes en conservant son total de 5.44 points. La Suède est en tête avec 3.69 points et l’Allemagne est troisième avec 11.76 points.

 » Aujourd’hui, il fallait rester au plus proche de la Suède, c’est chose faite », affirme le cavalier nantais.  » Maintenant l’histoire des championnats, on la connaît, il faudra être bons demain, faire des sans-faute et rester concentrés.« 

La sérénité des cavaliers français

Le sélectionneur national, Henk Nooren, semble raisonnablement confiant. « On est à la moitié du chemin, mais tout va se jouer demain soir. On a une barre d’avance sur les Allemands, ça peut aider demain soir. La façon dont les Français ont sauté ce parcours, mentalement, ils ont été tellement forts.« 

La finale par équipe se courra en nocturne à partir de 21 heures ce vendredi 12 août. L’équipe de France, sans la championne de France Pénélope Leprévost, ni le Nordiste Nicolas Delmotte, peut espérer monter sur le podium du saut d’obstacles à ces Mondiaux de Herning.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 810 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.