CYCLISME: LE JEUDI EN OR DE COFIDIS AVEC AXEL ZINGLE ET GUILLAUME MARTIN

Arctic Race of Norway Zingle
Axel Zingle s'impose en puncheur à Mo I Rana (photo Gautier Demouveaux/ASO)

L’équipe nordiste Cofidis a vécu un jeudi de rêve en ce 11 août. A deux endroits très différents. et fort éloignés. Tandis que Guillaume Martin remportait dans la chaleur du Tour de l’Ain (voir plus loin), Axel Zingle lui s’imposait dans la fraîcheur de la Norvège, en remportant la 1ère étape de l’Arctic Race of Norway. Mais dans les deux cas, il a fallu attendre les derniers hectomètres pour voir le succès se confirmer.

Avec l’Arctic Race of Norway, on se croyait revenu six mois en arrière. Quand en tout début de saison, les coureurs affrontent le froid et les intempéries des premières courses en Belgique. Les cuissards longs et les manchettes ressortaient des placards. Cette course par étapes est la plus septentrionale du monde, même si cette année, les étapes se passent toutes en-dessous du cercle polaire arctique. Mais on reste en Norvège et là, même en plein été on ne connaît pas la canicule. En revanche, le décor reste tout aussi superbe et dépaysant.

Le décor incroyable de la course arctique de Norvège (photo Aurélien Vialatte/ASO)

Le déluge sur l’Arctic Race

Les averses de pluie sur Mo i Rana ont contraint les organisateurs à annuler certains événements d’avant-course programmés ce mercredi, comme la présentation des équipes ou encore le media day. Le temps froid et humide annoncé par les services météo va évidemment influencer le déroulement de l’épreuve au cours des quatre prochains jours. « Cela va rendre la course plus difficile », estime Yannick Talabardon, directeur technique de l’Arctic Race of Norway depuis 2017.

Le parcours complet de l’Artic Race of Norway 2022 (vidéo ASO)

Alors qu’on s’attendait à un sprint massif, à l’avantage possible d’un Dylan Groenewegen, cette étape de 187,8 km s’est terminée en groupe à l’avantage des puncheurs. Cela grâce à une arrivée en montée. Cette 1ère étape s’est en effet disputée dans des conditions difficiles, sous le déluge. Et la difficulté finale a fait exploser le peloton.

Irrésistible dans le sprint qui a eu lieu dans le faux plat montant menant jusqu’a à la ligne, Axel Zingle (Cofidis) s’impose en force, créant même une cassure d’une seconde sur Gleb Syritsa (Astana Qazaqstan) et le reste du peloton. Un autre puncheur tricolore, Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), complète le podium. Zingle s’empare logiquement du premier maillot de leader de l’Arctic Race of Norway.

Un premier objectif accompli pour Cofidis

Roberto Damiani, directeur sportif de Cofidis en Norvège, résume ainsi cette victoire. » On est resté bien dans le peloton en gérant la course autour d’Axel pour la journée, et Victor (Lafay) pour le général. L’arrivée était en bosse. Axel était vraiment costaud aujourd’hui et ça lui sourit… Il s’agit d’un premier accomplissement qui nous permet de continuer la course avec le plein de confiance. »

Avec cette étape de l’Arctic Race of Norway, Axel Zingle remporte sa 2ème victoire de la saison après la Route Adélie au printemps. Le jeune coureur de 23 ans pourra compter sur le soutien de toute l’équipe Cofidis pour essayer de conserver le maillot jaune jusqu’à Trondheim, où se termine la course nordique dimanche. Après une première journée exigeante, l’Arctic Race of Norway se poursuivra demain sur le plat par une étape de 154,3 kilomètres reliant Mosjøen à Brønnøysund.

Classement de la 1ère étape

1 ZINGLE AxelCofidis4:50:09
2 SYRITSA GlebAstana Qazaqstan Team0:01
3 BURGAUDEAU MathieuTotalEnergies,,
4 CAPIOT AmauryTeam Arkéa Samsic,,
5SCHULTZ NickTeam BikeExchange – Jayco,,
6 BALLERSTEDT MauriceAlpecin-Deceuninck,,
7 AALRUST HåkonTeam Coop,,
8 STOKBRO AndreasTeam Coop,,
9 ANGULO AntonioEuskaltel – Euskadi,,
10 HERMANS QuintenIntermarché – Wanty – Gobert Matériaux,,
Axel Zingle partira vendredi avec le maillot jaune de leader (photo Gautier Demouveaux/ASO)

Le parcours de l’Arctic Race of Norway 2022

1)  Jeudi 11 août, étape 1 : Mo i Rana – Mo i Rana, 186,8 km

2)  Vendredi 12 août, étape 2 : Mosjoen – Bronnoysund, 154,3 km

3) Samedi 13 août, étape 3 : Namsos – Skallstuggu summit (Levanger), 177,7 km

4)  Dimanche 14 août, étape 4 : Trondheim – Trondheim, 159,1 km

GUILLAUME MARTIN REMPORTE A L’ARRACHE LE TOUR DE L’AIN

Le podium final avec la belle victoire de Guillaume Martin, en jaune (photo Tour de l’Ain)

Vainqueur mercredi de la 2ème étape du Tour de l’Ain, Guillaume Martin partait ce matin du plateau de Hauteville avec le maillot jaune de leader sur le dos. Le grimpeur de Cofidis a dû se battre toute la journée dans une dernière étape tortueuse pour conserver ce maillot sur le podium à Lélex Monts Jura.

Son principal adversaire a été l’Espagnol Antonio Perdrero. Le coureur de la Movistar s’est échappé très tôt, avec notamment Julian Alaphilippe, pour remporter l’étape en solitaire. Il comptait un retard de 2mn06 sur Martin le matin. Jusque dans les derniers kilomètres, l’Espagnol avait comblé ce retard et pensait remporter le général.

Mais Martin, qui s’est trouvé isolé en fin de course, a bien géré la situation et finalement bénéficié du concours des coureurs français qui l’accompagnaient. Le groupe réduit ainsi l’écart dans les tout derniers kilomètres. Le coureur de Cofidis, après une dernière attaque du Danois Mathias Skjelmose (Trek-Segafredo), conserve finalement 17 secondes d’avance sur Perdrero. Il remporte pour la première fois depuis 2018 une course par étapes (Circuit de la Sarthe), et apporte à Cofidis le 14ème succès d’une saison déjà réussie pour le team nordiste.

 » C’est exceptionnel de remporter la course après avoir géré l’étape de cette façon« , confiait Guillaume Martin après sa belle victoire. » On savait que ce serait compliqué avec les nombreuses attaques à gérer. Mais on n’a jamais paniqué. Les six coureurs de l’équipe ont été très forts et ont fait preuve d’une sacrée intelligence. Au final, il y avait un peu de calcul à faire. Mais la victoire est là.« 

Une jolie conclusion arithmétique pour le coureur philosophe de Cofidis…

Classement de la dernière étape du Tour de l’Ain

1. PEDRERO Antonio MOVISTAR TEAM ESP les 128,9 km en 3h28’40 » (moy. 37,064 km/h)
2. SWEENY Harrison LOTTO SOUDAL AUS 01’18 » (b : 6 »)
3. BENNETT George UAE TEAM EMIRATES NZL  » (b : 4 »)
4. * JENSEN Mattias TREK-SEGAFREDO DEN 01’39
5. MOLARD Rudy GROUPAMA-FDJ FRA mt
6. REICHENBACH Sébastien GROUPAMA-FDJ SUI
7. MARTIN Guillaume COFIDIS FRA
8. HÄNNINEN Jaakko AG2R CITROEN TEAM FIN tmt
9. * PARET PEINTRE Valentin AG2R CITROEN TEAM FRA 01’58
10. ROCHAS Rémy COFIDIS FRA 03’21

Classement général final

1. MARTIN Guillaume COFIDIS FRA les 422,1 km en 10h34’43 » (moy. 39,995 km/h)
2. * JENSEN Mattias TREK-SEGAFREDO DEN à 6 sec
3. MOLARD Rudy GROUPAMA-FDJ FRA 08
4. HÄNNINEN Jaakko AG2R CITROEN TEAM FIN 12
5. PEDRERO Antonio MOVISTAR TEAM ESP 17
6. REICHENBACH Sébastien GROUPAMA-FDJ SUI 20 »
7. BENNETT George UAE TEAM EMIRATES NZL 29
8. * VANSEVENANT Mauri QUICK-STEP ALPHA VINYL TEAM BEL 01’54
9. BRAMBILLA Gianluca TREK-SEGAFREDO ITA 03’15
10. DELAPLACE Anthony TEAM ARKEA-SAMSIC FRA

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Arctic Race Groenewegen vainqueur de la 2è étape
  2. Polynormande Guillaume Martin battu par Bonnamour

Les commentaires sont fermés.