CYCLISME : LA NOKERE KOERSE OUVRE LA BATAILLE DE FLANDRE

Nokere Koerse 2023
Le peloton dans le Nokereberg (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

La Nokere Koerse 2023 a vu un triplé belge avec la victoire au sprint de Tim Merlier devant Edward Theuns et Milan Menten. Un résultat attendu avec les trois meilleurs sprinters du plateau sur les trois marches du podium. Le champion de Belgique réussit donc le doublé après sa victoire de l’an passé. Auparavant, la course féminine a vu la victoire émouvante d’une autre Belge, Lotte Kopecky.

La Nokere Koerse ouvrait la campagne des classiques flandriennes ce mercredi 15 mars. Cette course de 193,6 km km entre Deinze et Nokere, dans la province belge de Flandre occidentale, n’est pas la plus connue. Ni la plus difficile. La brève « grimpette » finale en pavés du Nokereberg à passer 4 fois constitue la seule petite difficulté du parcours; même si ce mont figure dans le final du Tour des Flandres. Bref, un circuit pour sprinters-puncheurs. Les derniers vainqueurs s’appellent ainsi Tim Merlier (2022), Ludovic Robeet (2021), Cees Bol (2019), Fabio Jakobsen (2018) et Nacer Bouhanni (2017).

Mais la course de Nokere est quand même considérée comme la première de la « Quinzaine Sainte ». Car ces courses en monts ou en pavés s’enchaînent durant les deux semaines qui précèdent le Tour des Flandres. Et cela avant Pâques, dans un pays où le cyclisme est une véritable religion.

Particularité aussi de Nokere: l’entrée sur le circuit final est payante (5 euros), ce qui ne fait tiquer personne tant l’ambiance aux allures de kermesse est plaisante dans ce coquet village de Flandre où il fait bon flâner ou se restaurer le dimanche.

Lotte Kopecky malgré le deuil

Si le village était encore calme à l’arrivée de la course féminine, remportée par l’héroïne du pays Lotte Kopecky, c’était l’affluence dans la montée du Nokereberg au moment de la course masculine. La bière coulait à flots pendant la course. Et cela a continué bien après l’arrivée, dans une ambiance de kermesse flamande.

Nokere Koerse 2023
Lotte Kopecky s’impose en solitaire à Nokere (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

La course féminine était marquée d’un cachet particulier. Lotte Kopecky ((Team SD Worx) n’a pas célébré sa victoire. Quelques jours auparavant, elle perdait son son grand frère Seppe, brutalement décédé à l’âge de 29 ans. Malgré ces circonstances douloureuses, la championne belge a pris le départ pour s’imposer en solitaire devant la championne d’Europe Lorena Wiebes, et l’Italienne Marta Bastianelli. Un sacré podium !

La Française de Movistar Aude Biannic a brillé dans l’épreuve féminine. La Bretonne attaque à 12 km de l’arrivée. Mais elle ne peut résister au retour de Kopecky et Eleonora Camilla Gasparrini (UAE Team ADQ). Ni du peloton dans la montée finale. Mais la Française était quand même satisfaite de sa course, malgré sa 33è place finale.

Vidéo SPORTS 59/62 – Cyclism’Actu. Aude Biannic nous raconte sa course.

Quelques heures après l’émouvante victoire de la Belge Lotte KopeckyTim Merlier a remporté l’édition masculine de la Danilith Nokere Koerse, et ce pour la deuxième année consécutive ! Malgré de nombreuses attaques dans les 50 derniers kilomètres et plusieurs chutes qui ont perturbé le peloton dans le final, les sprinteurs ont encore eu le dernier mot. Le champion de Belgique s’est montré le plus fort dans le Nokereberg.

Les Français absents de la Nokere Koerse 2023

Les spectateurs ont eu droit au scénario attendu: un sprint massif après une échappée au long cours. Sept coureurs ont animé la course dans sa première partie. Les Belges Alex Colman (Team Flanders-Baloise), Ludovic Robeet (Bingoal WB) – le vainqueur de l’édition 2021 – et Jonas Geens (Tarteletto-Isorex), l’Espagnol Enekoitz Azparren (Euskaltel-Euskadi), le Canadien Adam De Vos (Human Powered Health), l’Irlandais Rory Townsend (Bolton Equities Black Spoke) et le Néerlandais Etienne van Empel (Team Corratec) prennent rapidement la poudre d’escampette. Pas de Français dans ce groupe. Normal, puisqu’il n’y en avait que quatre au départ à Deinze. 

Les derniers rescapés de l’échappée sont rejoints à l’attaque du dernier tour de 28 km. Les attaques se multiplient, comme celle d’Anglais de Groupama-FDJ Samuel Watson. Mais la victoire se joue bien au sprint avec un peloton amaigri.

Tim Merlier obtient donc son 5è bouquet de la saison en s’imposant après un beau mano-à-mano avec son compatriote Edward Theuns (Trek Segafredo). Un troisième Belge, le vainqueur du Samyn 2023 Milan Menten (Lotto Dstny) complète un podium 100% flamand.

Nokere Koerse 2023
Tim Merlier gagne au sprint à Nokere devant Edward Theuns (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

La revanche aura lieu ce jeudi au Grand Prix de Denain, où l’on retrouvera une grande partie des coureurs présents à Nokere.

Quant à la bataille de Flandre, elle se poursuivra dès vendredi sur la côte belge avec la Bredenne-Coxyde Classic.

Classement féminines

1. KOPECKY Lotte SDW TEAM SD WORX les 129,1 km en 3h15’03 » (moy. 39,713 km/h)
2. WIEBES Lorena SDW TEAM SD WORX 00:28
3. BASTIANELLI Marta UAD UAE TEAM ADQ 00:29
4. BALSAMO Elisa TFS TREK-SEGAFREDO 00:29
5. SIERRA CANADILLA Arlenis MOV MOVISTAR TEAM WOMEN 00:29
6. HENTTALA Lotta AGS AG INSURANCE-SOUDAL QUICK-STEP TEAM 00:29
7. DE WILDE Julie FED FENIX-DECEUNINCK 00:29
8. HENDERSON Anna JVW TEAM JUMBO-VISMA 00:29
9. LACH Marta WNT CERATIZIT-WNT PRO CYCLING TEAM 00:29
10. PATERNOSTER Letizia JAY TEAM JAYCO ALULA 00:29

Nokere Koerse 2023
Edward Theuns, Tim Merlier et Milan Menten. Un podium 100% belge à la Nokere Koerse 2023 (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Classement Elite Hommes

1 – MERLIER Tim (Soudal – Quick Step) les 193,6 km en 4:19:14 (44,8 km/h)
2 – THEUNS Edward (Trek – Segafredo) m.t
3 – MENTEN Milan (Lotto Dstny) + 0:03
4 – KIELICH Timo (Alpecin-Deceuninck) m.t
5 – ASKEY Lewis (Groupama – FDJ) m.t
6 – VANMARCKE Sep (Israel – Premier Tech ) m.t
7 – BLOUWE Louis (Bingoal WB) m.t
8 – PITHIE Laurence (Groupama – FDJ) m.t
9 – NOPPE Christophe (Cofidis) m.t
10 – BAX Sjoerd (UAE Team Emirates) + 0:07

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1621 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.