FOOTBALL : LE LOSC BAT LJUBLJANA POUR LANCER SA CAMPAGNE EUROPEENNE

LOSC Ljubljana
Ivan Cavaleiro et Jonatahan David animaient l'attaque lilloise (photo JMD/Sports 5962)

Le LOSC bat le HN Olimpija Ljubljana 2-0 lors de la première journée de Ligue Europa Conférence, mercredi après-midi au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. David sur penalty, et Yazici dans les dernières secondes offrent trois points à Lille qui a dominé, tout en manquant d’efficacité. Un refrain bien connu. Mais la campagne européenne commence quand même bien pour le LOSC, qui a joué devant une chambrée réduite.

« Dobrodosli« : c’est ainsi que le LOSC souhaitait, en slovène, la bienvenue au NH Olimpija Ljubljana pour ce premier tour de la Ligue Europa Conférence, dans la groupe A. Mais à cause de l’horaire (16h30 un mercredi !), les tribunes du stade Pierre-Mauroy étaient particulièrement dégarnies. Moins de 14 000 spectateurs seulement assistaient à ce match européen, coincé entre deux rencontres de la Coupe du Monde de rugby. Pas de tapis rouge de ce fait sur le parvis pour accueillir les joueurs.

On ne savait pas trop à quoi s’attendre face à une équipe que tout le monde découvrait. Et au passé européen plutôt succinct. C’est la première fois en effet que le club de la capitale participe à une phase de groupes d’une compétition européenne. Pas de noms connus non plus dans cette formation slovène, à connotation portugaise (comme l’entraîneur), avec quand même un Français inconnu: le milieu Saar Fedida, qui a évolué essentiellement en Israël.

Paulo Fonseca de son côté alignait un 11 un peu innovant en laissant sur le banc Alexsandro, Yoro, Ismaïly, Cabella et Yazici. Avec un système en 4-2-3-1 pour commencer.

Les occasions manquées de Jonathan David

Face à une équipe bien organisée, Jonathan David plaçait une première banderille à la 3è minute. Avant de tirer sur le poteau de Vidovsek dix minutes plus tard. La domination lilloise est constante. Et le gardien slovène doit encore s’employer pour stopper un tir à ras-de-terre de Gabriel Gudmunsson (27è).

Jonathan David rate à son tour deux occasions immanquables, sur deux tirs de la tête (trop) décroisés au second poteau. L’inefficacité lilloise en attaque revient comme un refrain lancinant. Et puis survient une « tuile »: Tiago Santos se blesse à la cheville. Il sera remplacé par Alexsandro à la mi-temps.

Heureusement, tout ne peut être négatif pour Lille, qui obtient un penalty à la 42è minute. Et cette fois, Jonathan David met enfin le ballon au fond des filets (1-0, 43è). Le repos survient sur cet avantage mérité, mais limité du LOSC face à Ljubljana. Lucas Chevalier n’a rien eu à faire.

LOSC Ljubljana
Le stade Pierre-Mauroy un peu vide pour ce match de Coupe d’Europe (photo JMD/Sports 5962)

Yazici le libérateur

A la reprise, hormis Alexsandro, Yussuf Yazici entre à la place de Zhegrova, très discret en première période. Côté Slovène, le Français Saar Fedida effectuera aussi son entrée à l’heure de jeu, à la place de Posavec. Les Slovènes vont se montrer plus actifs en seconde période. Et cette fois, Ljubljana s’offre plusieurs occasions, même si la possession de balle reste nettement à l’avantage de Lille (62%). Nukic tenter ainsi un tir non-cadré (73è).

Les Lillois se laissent ainsi embarquer dans un faux rythme, qui permet aux Slovènes de placer des contres plus ou moins dangereux. Et sur la fin de la rencontre, la possession passe du côté adverse, ce qui provoque des sifflets du (maigre) public. Supporters comme joueurs de Lille souffrent dans les dernières minutes.

Mais la délivrance arrivent dans le temps supplémentaire. Le libérateur s’appelle Yazici. Le milieu turc marque dans les dernières secondes à l’issue d’une percée, profitant d’une relance ratée: 2-0 (90è+4). Le LOSC gagne logiquement face à l’Olimpija Ljubljana. Le résultat est là. La manière moins, surtout en seconde période.

Les réactions

Joao Henriques, entraîneur de Ljubljana. « je suis fier des joueurs et de ce que l’on a donné. La 1è mi-temps n’était pas très aboutie mais nous avons bien répondu en seconde. Le LOSC s’est procuré des occasions, mais rarement dangereuses. Je repars néanmoins d’ici avec un petit goût d’inachevé. »

Paulo Fonseca, entraîneur du LOSC. « Le plus important était de prendre les 3 points. En première mi-temps, nous aurions pu marquer 2 ou 3 buts. Cela n’a pas été le cas. Et en 2è période, nous n’avons pas fait un grand match. Il était difficile aussi de développer notre jeu sur une pelouse dans cet état. Mais je pense que nous pouvons faire mieux. »

L’entraîneur lillois en conférence de presse

Samuel Umtiti, défenseur, sur LOSC live. « Cet après-midi, nous gagnons 2-0 sans encaisser de but, pour bien débuter cette compétition. C’est plutôt positif mais on se doit de faire beaucoup mieux sur la gestion du match, sur les occasions manquées et sur les pertes de balles. Ce sont des détails qu’on va travailler tout au long de la saison pour essayer de les régler le plus rapidement possible. »

Fodé Diakité, défenseur du LOSC. « A certains moments, on a fait beaucoup de pertes bêtes qui nous mettaient en danger. Mais on a réussi à marquer le premier but qui nous a libéré… C’est une compétition difficile car toutes les équipes veulent aller loin. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Les commentaires de Bafodé Diakité en zone mixte.

La feuille de match de LOSC Ljubljana

LOSC – NH Olimpija Ljubljana : 2-0 (1-0)

1ère journée de phase de groupe UEFA Europa Conference League – Saison 2023-2024
Mercredi 20 septembre 2023 (16h30) – Stade Pierre Mauroy. Toit ouvert, pelouse abimée. Temps frais. 13 817 spectateurs dont 152 visiteurs
Arbitre :  M. Joey Kooji (Pays-Bas)

Buts : David (43′, sp), Yazici (90’+4) pour le LOSC
Avertissements :  Rui Pedro (37′), Elsnik (39′) pour Ljubljana, Gomes (53′) pour le LOSC

LOSC : Chevalier – Gudmundsson, Umtiti, Diakité, Santos (Alexsandro, 45′) – Cavaleiro (Cabella, 67′), Haraldsson (Virginius, 90′), Gomes, André (c), Zhegrova (Yazici, 45′) – David
Entraîneur :  Paulo Fonseca

Ljubljana :  Vidovsek – Jorge Silva, Ratnik, Muhamedbegovic, Sulahe (Krefl, 77′) – Doffo, Elsnik (c), Posavec (Fadida, 59′)- Motika (Nukic, 68′), Bristric (Schwaizer, 68′), Rui Pedro (Brest, 77′)
Entraîneur : João Henriques

LA BELLE PERFORMANCE DE LENS A SEVILLE

Séville Lens Ligue des Champions
Angelo Fulgini a marqué un but superbe (photo archives JMD/Sports 5962)

Quelques heures après le LOSC face à Ljubljana, le RC Lens attaquait aussi sa campagne européenne à Séville. Là, la barre était nettement supérieure avec la Ligue des Champions, et un adversaire maintes fois titré en Coupe d’Europe, le Séville FC.

Après un début de saison catastrophique, les Sang et Or se sont enfin réveillés avec ce match de top-niveau, disputé dans une ambiance énorme. Après avoir concédé rapidement un but à l’ancien Monégasque et Marseillais Lucas Ocampos (9è), Les Artésiens ont réagi à la 24è minute grâce à un but magnifique de Angelo Fulgini sur coup franc. Ils vont ensuite parfaitement tenir le résultat, tout en inquiétant souvent les Espagnols.

Ce match nul mérité face à un grand d’Europe lance idéalement Lens dans cette Ligue des Champions. On espère surtout que ce résultat constituera le déclic attendu, et lancera enfin la saison du RCL. Réponse dès dimanche avec la réception de Toulouse pour la 6è journée de Ligue 1.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. RC Lens Toulouse FC : 2-1 (6è journée)
  2. RC Lens Arsenal présentation

Les commentaires sont fermés.