FOOTBALL: LE LOSC DIT NON A L’AVANCEMENT DU DERBY

report Lens - Lille
Le public lensois lors du derby de ligue 1 (photo JMD Sports 59/62)

Après la réduction des jauges annoncée lundi soir par le Premier ministre, le RC Lens a demandé l’avancement du match de Coupe de France entre Lens et Lille, prévu le 4 janvier, au dimanche 2 janvier. Ce changement de date permettrait de remplir le stade Bollaert-Delelis alors que dès le lendemain, l’accueil sera limité à 5000 personnes. Le président du LOSC, Olivier Létang, a clairement dit non.

Face à la nouvelle flambée épidémique, le Premier ministre Jean Castex a annoncé des jauges à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur pour les manifestations qui seront mises en place à partir du lundi 3 janvier 2022. Cette annonce gouvernementale constitue un coup dur pour le RC Lens. Le club artésien comptait bien faire le plein lors de ce derby comptant pour les 1/16èmes de finale de la Coupe de France.

Une date qui change tout

La plupart des matches ont lieu le dimanche, et les stades pourront utiliser toute leur capacité. Ce ne sera pas le cas pour Vannes-Paris Saint Germain, prévu le 3, et Lens-Lille, programmé le 4, selon le désir des diffuseurs TV (Eurosport en l’occurrence).

C’est pourquoi le RCL demande que le derby soit avancé au dimanche, dans un communiqué publié mardi à la mi-journée. Il fait référence au principe d’équité, pour justifier l’avancement de Lens-Lille.

«  Si ces mesures de santé publique font écho à « la situation particulièrement tendue » que traverse le pays et n’appellent à aucun commentaire, le Racing Club de Lens informe avoir demandé à son futur adversaire en Coupe de France ainsi qu’à la FFF, la reprogrammation de son 16e de finale au dimanche 2 janvier 2022. Une date à laquelle se tiendront déjà 14 matchs de la compétition. Cette démarche vise à permettre aux clubs de bénéficier d’une mise en place équitable des décisions gouvernementales, à travers des conditions similaires d’organisation des rencontres. » 
 
 » S’il est une compétition hexagonale qui unit tous les footballs et par laquelle un esprit, ce singulier « esprit de la Coupe », prévaut, c’est bien la « Vieille dame », l’éternelle Coupe de France. Farouchement attaché aux valeurs de l’épreuve ainsi qu’à un football populaire et accessible pour tous, le Racing Club de Lens défend ainsi ardemment une programmation collective.« 
 
En conclusion du communiqué, on peut lire que « le Racing a pleinement conscience des contraintes, notamment pour les diffuseurs et la préparation des équipes, liées à cette reprogrammation. Le club artésien considère néanmoins que, dans cette période d’instabilité générale, c’est l’essence même du football que d’être porteuse d’équité et de cohésion. »

Olivier Létang refuse l’avancement de Lens-Lille

Cette demande n’a surpris personne. La réponse du LOSC non plus. Pas de communiqué officiel. Mais dans une déclaration au quotidien l’Equipe, le président Olivier Létang rejette clairement la demande du club rival.« Il nous est impossible d’avancer cette rencontre au 2 janvier« , argue ainsi Olivier Létang.  » Nous avons prévu et organisé, la préparation et le retour des joueurs et du staff pour un match le 4 janvier, tel que cela a été initialement prévu et programmé. »

Olivier Létang ne veut pas que le derby à Lens soit avancé au 2 janvier.

On peut rétorquer que c’est la même chose pour les Lensois. Mais évidemment, sur le plan sportif, cette fin de non-recevoir ne surprend pas. Il faut mieux pour le LOSC jouer devant 5000 supporters lensois (en fait moins car la jauge prend aussi en compte les acteurs et personnels du match) que dans un stade Bollaert-Delelis plein à craquer. C’était le cas le 18 septembre lors du derby de ligue 1 qui a dégénéré. D’autant que les supporters lillois sont interdits de déplacement.

Reste maintenant à connaître la décision de la Fédération française de football. La FFF organise en effet la Coupe de France. Selon les premiers échos, la fédé n’est pas favorable à cette demande. Les dates ont en effet été fixées selon les choix de Eurosport de décaler ces deux affiches. Et le diffuseur paye cher pour cela…

La FFF fera connaître sa décision quant à l’avancement de Lens-Lille avant la fin de la semaine.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. 16èmes Coupe de France de football
  2. Coupe de France Lens - LOSC

Les commentaires sont fermés.