FOOTBALL : LE MERCATO ACTIF DU LOSC AVANT LA REPRISE

mercato LOSC
Mohamed Bayo, Olivier Létang et Rémy Cabella au Domaine de Luchin (photo JMD/Sports 5962)

Juste avant de partir en stage dix jours à Marbella (Espagne), le LOSC a présenté à la presse ses deux dernières recrues: Rémy Cabella et Mohamed Bayo. Ceux-ci rejoignent ainsi Akim Zedadka, Jonas Martin et Alexsandro Ribeiro. Parallèlement, les dirigeants poursuivent leur « dégraissage » avec plusieurs départs déjà actés ou en cours. Le point sur le mercato estival du LOSC.

Olivier Létang avait le sourire en présentant ses deux nouvelles recrues, Rémy Cabella, puis Mohamed Bayo, ce mercredi 20 juillet. Dans les deux cas, le président du LOSC a insisté sur un point: la mentalité des nouveaux joueurs.  » Je suis content de notre mercato car le recrutement se fait aussi en fonction de l’état d’esprit des joueurs. Nous essayons d’assembler un puzzle à la fois tactique, technique et psychologique. »

Apparemment, le Corse comme le Clermontois cochent toutes ces cases. Tous deux ont tenu le même discours. Ils sont attirés par le projet lillois, et ils apprécient l’accueil et les conditions de travail offertes par le LOSC.

L’expérience et le sourire de Rémy Cabella

L’ancien international de Montpellier ( 4sélections) a signé un contrat de un an reconductible. Rémy Cabella, qui cumule plus de 400 matchs chez les pros, dont 245 en Ligue 1, a déjà inscrit 50 buts et distillé 29 passes décisives en un peu plus de 8 saisons.

Rémy Cabella a le sourire en venant au LOSC (photo JMD/Sports 5962)

La guerre en Ukraine l’a obligé à quitter Krasnodar. Il a joué cinq matches en fin de saison dernière avec son club formateur. Dans un certain anonymat. Mais sans regrets. » C’est vrai que Montpellier a connu une fin de saison compliquée. Mais j’avais besoin de jouer, pour retrouver le rythme de la Ligue 1. Depuis, j’ai travaillé seul tous les jours. En arrivant ici, j’ai effectué un travail spécifique avec un coach. »

A Luchin, Rémy Cabella a notamment retrouvé deux joueurs qu’il connaît bien: Jonas Martin et Jonathan Bamba. Il avait le choix entre Lille et plusieurs propositions à l’étranger.  » Le choix a été vite fait. Car j’ai vraiment envie de faire quelque chose ici« , conclue l’Ajaccien dans un grand sourire.

Contrairement à Cabella, Mohamed Bayo s’engage lui sur la durée. L’attaquant clermontois a signé en effet un contrat de 5 ans, jusqu’en 2027. » Nous le suivons depuis un moment« , explique ainsi Olivier Létang. « Il était notamment sollicité en Angleterre et en Allemagne. Mohamed correspond à un modèle d’attaquant que nous n’avions pas: un joueur de surface de réparation.« 

Mohamed Bayo retrouve le Nord

Bayo va-t’il donc concurrencer Jonathan David ou former un duo offensif avec le Canadien ? Ni Olivier Létang, ni l’entraîneur Paulo Fonseca, et encore moins Mohamed Bayo n’ont clairement répondu à la question.  » L’idée est de l’intégrer dans l’équipe sans lui mettre de pression« , souligne ainsi le président du LOSC. » Je suis heureux d’avoir Jonathan David et Mohamed Bayo », explique de son côté le nouveau coach lillois. » Pour moi, il n’est pas question de les opposer. Nous avons différents joueurs et différents systèmes où nous pouvons les utiliser.« 

Mohamed Bayo a reçu le maillot 27 des mains de Olivier Létang (photo JMD/Sports 5962)

Mohamed Bayo en tous cas est connu dans le Nord. Prêté pendant une saison et demie à Dunkerque (janvier 2019 à juin 2020) en National alors qu’il n’avait que 20 ans, il avait largement participé à la montée historique des Maritimes en Ligue 2. De retour chez lui à Clermont la saison suivante, l’international guinéen confirmait son potentiel en guidant une nouvelle fois son équipe vers une montée toute autant historique, en ligue 1 cette fois. Ses 22 buts en 38 matchs de Ligue 2 faisaient de lui le meilleur buteur du championnat, autant que le leader du vice-champion et promu clermontois au terme de la saison 2020-2021. 

 » C’est une région que j’apprécie beaucoup« , confirme le grand avant-centre. » Les gens ici sont accueillants et chaleureux. Il y a trois ans, je venais voir les matches au stade Pierre-Mauroy. Quelle joie pour moi de pouvoir y jouer maintenant… »

Pour Mohamed Bayo, le LOSC, « c’est le meilleur projet pour moi. Ce club m’a toujours attiré. C’est le meilleur endroit pour moi pour continuer à grandir. » C’est–dire continuer à marquer de plus en plus de buts.

De nombreux départs également

Auparavant, trois joueurs se sont engagés début juillet avec le LOSC durant ce mercato. Le défenseur international algérien du Clermont Foot 63, Akim Zedadka (27 ans), s’est librement engagé avec les Dogues pour une durée de 3 saisons, soit jusqu’en 2025. Il retrouve donc Mohamed Bayo.

L’ancien milieu de terrain relayeur du Stade Rennais Jonas Martin (32 ans), s’est engagé lui, pour deux saisons avec le LOSC, soit jusqu’en 2024.

Le jeune Brésilien, Alexsandro Ribeiro (22 ans) est un peu la recrue surprise de ce mercato du LOSC ! Ce jeune défenseur central au profil athlétique (1m92, 88kg) évoluait la saison dernière au GD Chaves avec qui il a participé à la montée en D1 portugaise. Il s’est engagé avec le LOSC pour une durée de 4 ans, soit jusqu’en 2026. 

Renato Sanches va aussi quitter le LOSC, pour Paris ou Milan (photo JMD/Sports 5962)

Au rayon des départs figurent les noms attendus: Burak Yilmaz (fin de contrat, part au Fortuna Sittard), Ivo Grbic (retour de prêt à l’Atletico Madrid), Xeka, Jérémy Pied (fin de contrat), Orestis Karnézis (résiliation de contrat), Sven Botman (Newcastle), Zeki Celik (AS Rome), et dernièrement, Domagoj Bradaric (US Salernitana 1919).

Renato Sanches pas encore fixé

Et ce n’est pas fini. Olivier Létang a confirmé que Renato Sanches partira bien cet été. Mais où ?  » Renato a deux très belles possibilités, deux très grands clubs. S’il est toujours chez nous, c’est qu’on n’a pas trouvé d’accord avec les clubs concernés… » Il s’agit comme on le sait de Paris Saint-Germain et de l’Inter de Milan. » Renato va partir, dans quel club je ne sais pas. Je vais garder confidentielle la nature de ces discussions. Ce sera Paris ou Milan. »

Des mouvements sont donc encore à attendre au LOSC d’ici la clôture du mercato le 1è septembre. En attendant, le nouvel entraîneur Paulo Fonseca poursuit la préparation de son équipe. Malgré la canicule, les dogues ont ainsi beaucoup travaillé à Luchin cette semaine.

La reprise approche à grand pas (le 8 août contre Auxerre. Même si la préparation a été contrariée par plusieurs annulations de matches amicaux à cause de covid ou d’état de pelouse, le coach portugais est confiant. » Nous travaillons dur. Les joueurs montrent de belles intentions, même s’ils ont besoin d’un peu de temps pour trouver les automatismes. Mais ils ont compris la tactique que je veux mettre en place. »

Les dogues comptent sur le stage de 10 jours en Espagne pour peaufiner cette préparation et mettre en place ce jeu spécifique à Paulo Fonseca. » Nous allons mettre ce jeu en place même si le groupe n’est pas au complet. A Marbella, nous aurons pour cela trois matches relevés avec beaucoup d’intensité. Nous avons déjà une bonne base.« 

Bonne nouvelle pour les supporters: ces trois rencontres seront visibles en direct sur les réseaux sociaux du LOSC.

Le programme du stage de Marbella

Après deux oppositions à huis clos contre Dunkerque (5-0), et à Bruges (3-4), les dogues joueront trois matches amicaux lors de leur stage à Marbella, avant de débuter le championnat de Ligue 1 le dimanche 7 août à 15h contre Auxerre.

Samedi 23 juillet 2022 : 
Match amical : UD Las Palmas – LOSC (19h) au Complexe Banus Football Center (à huis clos)
 
Dimanche 24 juillet 2022 : 
Match amical : RCD Espanyol Barcelone – LOSC (10h30) au Marbella Football Center
 
Vendredi 29 juillet 2022 : 
Match amical : Cadiz CF – LOSC (19h) au Marbella Football Center

A propos de JEAN-MARC DEVRED 923 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. LOSC reprise en public

Les commentaires sont fermés.