FOOTBALL : LE RC LENS A QUITTE OU DOUBLE CONTRE SÉVILLE

Avant Lens Séville
Kevin Danzo aura un rôle important face à Séville (photo JMD/Sports 5962)

La Ligue des Champions se termine ce mardi 12 décembre pour les Sang et Or. Le RC Lens reçoit en effet le Séville FC lors de la 6è journée de la phase de groupe. Dans le groupe B, Arsenal et Eindhoven sont déjà qualifiés pour le 1/8èmes de finale de la C1. Mais le duel franco-espagnol aura quand même un vrai enjeu. La 3ème place du groupe permettra en effet de poursuivre la campagne européenne en 2024, mais en Ligue Europa. C’est pourquoi Bollaert sera à nouveau en ébullition pour ce dernier rendez-vous européen de l’année.

C’est par une douceur printanière que les Lensois ont effectué leur dernier entraînement avant le match Lens-Séville. Apparemment, la déroute contre Arsenal (6-0) est digérée. Et les Artésiens ont bien l’intention de prouver que c’était un accident de parcours. D’où une séance à la fois sérieuse, mais sans tension palpable.

Pourtant, ce dernier match en Ligue des Champions comporte un enjeu important: la possibilité de basculer en Ligue Europa grâce à la 3è place du groupe. Une place accessible aux deux équipes; mais pas aux mêmes conditions. Lens compte en effet 5 points et Séville 2. Un match nul suffirait donc à Lens pour se qualifier. Séville en revanche doit à tout prix gagner au stade Bollaert-Delelis. Dans ce cas, avec un total de 5 points chacun, les Andalous se qualifieraient en raison du résultat des deux matchs entre Lens et Séville.

Un réel enjeu, avec un contexte simple

Il y aura donc un vrai suspense. Car Lens aimerait bien poursuivre l’aventure européenne, dans une C3 plus taillée pour ses moyens. Tandis que Séville aimerait gagner à nouveau cette compétition, dont il est le recordman avec 5 titres dans la nouvelle formule; et 7 si l’on tient compte de la Coupe de l’UEFA, dont elle a pris la suite.

Franck Haise et Facundo Medina ont rappelé l’importance de l’enjeu lors de la conférence de presse avant Lens-Séville.

« On va jouer ce match pour le gagner », déclare ainsi le manager de Lens. « Il ne faut pas oublier d’où l’on vient. Je suis très heureux d’avoir cette chance de poursuivre notre aventure européenne à l’issue de la rencontre de demain. Je veux que mes joueurs évoluent avec confiance. Même si je suis très exigeant avec mon groupe au quotidien, je n’oublie pas que ce qu’il fait est remarquable.  Même si nous ne sommes pas une équipe qui est dans la gestion, on sait être pragmatique quand il le faut. »

Ce qui veut dire que le RCL est prêt à jouer le match nul. Une stratégie pas toujours payante pour les clubs français. Mais Séville est à la peine cette saison, comme le prouvent ses 2 petits points récoltés en Ligue des Champions.  » C’est un challenge important pour notre club de continuer en Coupe d’Europe », affirme ainsi Facundo Medina.  » Pour cela, j’ai totalement confiance en mes coaches et mes coéquipiers. On va tout faire pour que l’issue soit belle au coup de sifflet final. »

Les supporters espagnols interdits par Darmanin

Une polémique agite aussi les supporters avant ce match Lens-Séville. C’est l’interdiction de déplacement imposée aux Espagnols par le Ministère de l’Intérieur. Plus de 300 spectateurs sévillans avaient préparé ce voyage, longtemps avant l’interdiction. Mais Gérald Darmanin avait annoncé la décision, qui a été confirmée ce lundi après-midi par arrêté préfectoral. Ce qui a provoqué la colère du clan andalou.

La déclaration de Gérald Darmanin, avant Lens-Séville

 » Je ne sais pas si c’est de la colère« , a déclaré l’entraîneur andalou Diego Alonso en conférence de presse au stade Bollaert-Delelis.  » Mais le fait de ne pas avoir nos supporters avec nous ne nous paraît pas correct. Aussi, nous faisons tout notre possible pour que les supporters puissent venir. Cela me paraît insolite que dans une compétition comme celle-ci que nos supporters ne soient pas avec nous, et qu’ils soient prévenus 24 heures avant le match. »

C’est pourquoi le Séville FC ainsi que l’association de supporters espagnol FASFE ont produit un recours administratif pour demander l’annulation de l’arrêté préfectoral. Ils ont reçu en amont le soutien des Red Tigers lensois. Ainsi que celui de Franck Haise. « C ’est quelque chose que je regrette, d’autant plus que les informations arrivent tardivement. Le tirage a eu lieu fin août. Les gens qui viennent d’Espagne, les fans de Séville, ont organisé non pas un déplacement, mais un voyage. Et au dernier moment, on leur dit non à cause de certains problèmes qui existent dans tous les pays. A 10 mois des JO, comment on va faire si on ne peut pas accueillir 300 Sévillans sur notre sol ? « 

Lens mieux placé que Séville avant le match

Diego Alonso a d’ailleurs apprécié ce soutien de la part de son homologue lensois. Mais l’entraîneur andalou a comme principal souci l’absence de nombreux titulaires. Contrairement à Lens qui n’a à l’infirmerie que Deiver Machado. Si bien que Franck Haise dispose d’un groupe de 23 joueurs pratiquement au complet avant ce choc Lens-Séville.

Avant Lens Séville
Le groupe de 23 retenus par Franck Haise

Si la ligne et le contexte semblent clairement en faveur de Lens, il faudra compter sur la motivation et l’expérience de Séville.  » On sait que demain ça sera compliqué, c’est un match très difficile qui nous attend, on ne pourra pas faire d ’erreur,«  concède ainsi Diego Alonso.

Franck Haise va un peu dans le même sens, en affirmant: « clairement, nous allons jouer avec l’idée de gagner. Je veux que mes joueurs évoluent avec confiance, qu’ils prennent l’initiative pour gagner cette rencontre. Après si on doit faire 0-0, on fera 0-0. « 

Tout cela, avec le soutien inconditionnel de tout le public lensois. Une fois de plus, le stade Bollaert-Delelis sera à guichets fermés pour ce dernier match de la Ligue des Champions. Et cela malgré un horaire (18h45) peu confortable en début de semaine.

MONACO POUR LENS EN COUPE DE FRANCE

A la veille de leur match contre Séville, les Sang et Or ont appris le nom de leur adversaire pour les 1/32èmes de finale de la Coupe de France. Ce sera aussi un match aux allures européennes puisque Lens recevra Monaco au stade Bollaert. Ce sera l’affiche de ce 9ème tour.

Le LOSC a obtenu un tirage plus clément, avec Golden Lion, un club martiniquais de R1. Le match aura lieu en principe à Lille. Car les clubs ultra-marins viennent en métropole en début d’année.

L’Entente Feignies-Aulnoye (N2) tombe sur un club de Ligue 2: Quevilly-Rouen. Tandis que Valenciennes (L2) ira à Sarreguemines, club de R1. L’USP de Saint-Omer ne connaît pas encore son adversaire. Ce sera en principe Reims Sainte-Anne, si sa victoire contre Dunkerque est validée. Bien que battu aux tirs au but par les amateurs champenois, l’USLD a posé réclamation pour la présence sur le banc adverse d’un joueur suspendu. On attend la décision de la commission de la Coupe de France.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. RC Lens Séville : 2-1 en Ligue des Champions

Les commentaires sont fermés.