FOOTBALL : TROIS CLUBS NORDISTES SUR SIX PASSENT LE 8ÈME TOUR DE LA COUPE DE FRANCE

Coupe de France 8è tour les Nordistes Saint-Omer
Les Audomarois au vestiaire après leur exploit (photo USPSO)

Six clubs Nordistes disputaient ce week-end le 8è tour de la Coupe de France de football. Valenciennes (L2), Feignies-Aulnoye (N2) et Saint-Omer (R1) se qualifient pour les 1/32èmes de finale qui auront lieu les 7 et 8 janvier. En revanche, Dunkerque (L2), le RC Calais (R1) et Blériot-Plage (R3) s’arrêtent là.

Le bilan est forcément contrasté pour les clubs nordistes qualifiés pour ce 8è tour de la 107ème édition de la Coupe de France de football. Mais la performance est incontestablement à mettre à l’actif de l‘Union Sportive du Pays de Saint-Omer, un habitué de la compétition. Les Audomarois, qui évoluent en Régionale 1, ont en effet sorti sur leur terrain, un club de National, Epinal.

A la fin du temps réglementaire, les deux équipes étaient à égalité un partout. Comme il n’y a plus de prolongations en Coupe de France, les deux équipes se sont donc départagées aux tirs au but. Les amateurs nordistes ont été les plus efficaces en s’imposant par 4 tirs réussis à 2, face à des Vosgiens qui ne s’attendaient pas à un tel scénario. Saint-Omer en tous cas devient l’un des poucets du prochain tour, avec les 5 autres équipes de R1 qualifiées.

Valenciennes soulagé

Le VAFC également a dû recourir aux tirs au but pour se qualifier. Mais le résultat est moins glorieux car les professionnels valenciennois affrontaient le modeste club de Mulhouse, qui évolue en R1 alsacienne. le suspense était total dans cette séance de tirs. Tous les tireurs (Venama, Woudenberg, Ondoa, Hamache et Kayi Sanda côté hennuyer), ont transformé leur tir. Mais Lassana Diabaté, qui remplaçait Jean Louchet dans la cage valenciennoise, stoppe le dernier tir mulhousien. Et VA se qualifie donc à l’arraché pour les 1/32èmes de finale.

C’était un soulagement pour Ahmed Kantari, nommé entraîneur intérimaire après la mise à pied de Jorge Maciel cette semaine.  » Le plus important c’était la qualification. On savait que ça allait être un match de Coupe de France, avec sa magie, un contexte avec des équipes accrocheuses, un terrain compliqué. On voit qu’ailleurs il y a eu des surprises. Mais les joueurs n’ont pas lâché mentalement. Si on gagne aux penalties, ce n’est pas un hasard. »

Cette qualification en tous cas redonne certainement un peu de moral à une équipe actuellement en pleine crise, avec sa dernière place au classement de Ligue 2.

Son voisin de l’Entente Feignies-Aulnoye (Nationale 2), se qualifie également à l’extérieur en s’imposant 2-3 à chez les Ecureuils d’Itancourt-Neuville, club de R1 de l’Aisne. Un déplacement finalement court pour les supporters sambriens. Ceux-ci espèrent maintenant un tirage au sort prestigieux, comme celui du 19 décembre 2021, qui leur avait permis d’affronter le PSG au stade du Hainaut.

Dunkerque au fond du trou

Les trois autres clubs nordistes ont connu moins de réussite. Le poucet de ce tour, Blériot-Plage (R3), sort avec les honneurs de la Coupe de France. Les amateurs calaisiens sont battus 0-3 par les Picards de Chambly, anciens pensionnaires de Ligue 2. Mais qui jouent désormais en Nationale 2. Le match avait lieu à Gravelines, stade homologué pour la Coupe de France.

Leur voisin du RC Calais (R1), qui espère un destin à la CRUFC, n’a rien pu faire face au Stade Malherbe de Caen, un des cadors de Ligue 2. Les Normands s’imposent devant 4 000 spectateurs venus au stade de l’Epopée, par 4 à 1. Mais les jeunes Calaisiens ont longtemps rêvé. Car Redwan Aboukassem a ouvert le score dès la 11è minute. Et ils vont tenir jusqu’à la 70è minute. Mais l’ancien capitaine valenciennois Emmanuel Ntim égalise avant de récidiver à la 84è. Gaucho (85è) et Alexandre Mendy (90è) vont alourdir un score un peu sévère pour les valeureux Calaisiens.

En revanche, c’est la déchéance pour Dunkerque. L’USLD, qui rame déjà en championnat de L2 (19è), est éliminé par un club de Nationale 3, Reims Sainte-Anne. Les Champenois s’imposent là aussi aux tirs au but -3), face à des Dunkerquois qui s’enfoncent un peu plus eux aussi dans la crise.

Le RC Lens et le LOSC rejoindront ainsi directement Valenciennes, Feignies et Saint-Omer pour les 1/32ès de finale qui auront lieu les 7 et 8 janvier, premier week-end de l’année 2024. Les 5 clubs nordistes encore en course connaîtront leur adversaire ce lundi 11 décembre; date du tirage au sort qui aura lieu à 19h au Pavillon Dauphine à Paris.

Les résultats du 8è tour de la Coupe de France

  • Reims Sainte-Anne (N3) / USL Dunkerque (L2): 1-1, 4 tab 2
  • RC Calais (R1) / SM Caen (L2): 1-4
  • USP Saint-Omer (R1) / SAS Epinal (Nat): 1-1, 4 tab 2
  • Ecureuils d’Itancourt-Neuville (R1) / Entente Feignies-Aulnoye (N2): 2-3
  • US Blériot-Plage (R3) – FC Chambly Oise (N2) 0-3
  • FC Mulhouse (R1) – Valenciennes FC (L2) 1-1, 4 tab 5

Les qualifiés par niveau au prochain tour

  • Ligue 1 : 18 (entrée en lice).
  • Ligue 2 : 12
  • National : 5
  • National 2 : 12
  • National 3 : 11
  • Régional 1 : 6, dont 2 ultramarins
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1621 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Avant Lens Séville : enjeu et contexte du match

Les commentaires sont fermés.