FOOTBALL : LE RC LENS DEUXIEME A MI-SAISON APRES SA VICTOIRE CONTRE AUXERRE

RC Lens Auxerre
@Sports 59/62

Le RC Lens bat l’AJ Auxerre (1-0) lors de la 19è journée de Ligue 1. Cette victoire laborieuse permet aux Sang et Or de finir 2èmes de cette phase aller du championnat, derrière Paris Saint-Germain; mais devant l’olympique de Marseille qui a également gagné au Stade Vélodrome. Cette 9è victoire d’affilée à domicile offre à Lens un total record de 44 points à mi-saison.

Deux semaines après la brillante victoire contre Paris SG, le RC Lens retrouvait le stade Bollaert-Delelis samedi soir et accueillait donc l’AJ Auxerre, un club moribond après la claque subie contre Toulouse (0-5) trois jours auparavant. C’était donc la fin de la phase aller et Paris était déjà consacré « champion d’automne », un titre purement honorifique. L’intérêt de ce match contre un mal-classé portait sur la conservation de la 2è place pour les Sang et Or.

En tous cas, l’après-midi commençait bien par un trophée pour un Lensois. Franck Haise recevait des mains de Raymond Domenech, président de l’UNECATEF, le prix « coup de coach » du meilleur entraîneur de France en 2022.

RC Lens Auxerre
Franck Haise à l’entraînement (photo JMD/Sports5962)

Lens se heurte à un mur

L’entraîneur lensois est resté brièvement sur la pelouse pour recevoir son trophée. Il repartait effectivement préparer les siens pour ce match « difficile », comme il l’avait annoncé vendredi en conférence de presse. Effectivement, face à une formation bourguignonne à la recherche de points, il fallait s’attendre à jouer contre un mur.

Ce fut le cas. Durant une première mi-temps insipide, le RC Lens se heurte à un bloc regroupé à Auxerre. Et il faut attendre la 32è minute pour voir une occasion. Sur un corner tiré par Frankowski, Sotoca dévie le ballon pour Openda. L’attaquant belge reprend de la tête… sur le poteau de Costil, alors que l’on croyait au but. Ce sera la seule occasion de ce match très fermé avant la pause. Et aussi le seul tir cadré…

Des incidents vont d’ailleurs opposer les supporters des deux camps en fin de mi-temps. Ce qui nécessite l’intervention des stadiers. Probablement un effet de frustration. Une statistique résume à elle seule cette 1è période: la possession de balle, à 72% en faveur du RCL !

Lens trouve la faille en 2è mi-temps

Pour ce match, Franck Haise n’alignait pas d’emblée sa nouvelle recrue, Adrien Thomasson, arrivé cette semaine de Strasbourg. Il le fera rentrer en toute fin de rencontre, pour l’acclimater à l’incroyable ambiance lensoise.

Le match va quand même se débrider après la reprise. Auxerre continue à jouer en contre. Mais Lens obtient un penalty justifié à la 57è minute pour une faute de Birama Touré sur Massadio Haïdara. L’arbitre M.Delajod n’hésite pas. Et la VAR confirme la faute. Przemyslaw Franckowski tire le penalty en force et ouvre le score: 1-0 pour Lens (59è). Ce but récompense aussi la bonne prestation du Polonais, certainement l’homme du match.

« Je me sentais bien aujourd’hui », confirmera l’international polonais aux journalistes après le match en anglais. « J’ai fait de bonnes choses ce soir. Quant au pénalty, c’était décidé en début de semaine que je tirerai le premier. Je ne me suis pas posé de question et j’ai frappé en force. »

Przemyslav Frankowski, l’homme du match contre Auxerre (photo JMD/Sports5962)

Nouveau record d’affluence

Le plus dur est fait. D’autant que quelques instants plus tard, le jeune défenseur auxerrois Isaac Touré est sanctionné pour une vilaine faute sur Florian Sotoca. C’est aussi son 2è carton jaune, qui le conduit vers le vestiaire. Auxerre va désormais jouer à dix. Le match semble désormais « plié ».

Effectivement, il ne se passera plus rien dans le dernier quart d’heure. Lens s’impose péniblement 1-0 devant une équipe d’Auxerre réduite à dix. Mais l’essentiel, c’est que Bollaert reste un bastion imprenable. Le RC Lens enchaîne en effet sa 10ème victoire d’affilée à domicile. C’est aussi la 9ème de la saison. Elle permet donc à Lens d’atteindre le total de 44 points et de terminer 2ème de la Ligue 1 à mi-championnat. Et un nouveau record est battu, cette fois par le public. Avec 38 208 spectateurs, ce Lens-Auxerre constitue la meilleure affluence de la saison, avant même le récent Lens-PSG.

Mais pas le temps de savourer. Il faudra en effet disputer la Coupe de France dès la semaine prochaine avec un périlleux déplacement à Brest.

La feuille de match

RC Lens-AJ Auxerre: 1-0 (0-0)

19ème journée de Ligue 1. Stade Bollaert-Delelis (38 208 spectateurs). Temps frais et pluvieux. Pelouse en mauvais état.

Arbitre: Willy Delajod

But pour Lens: Frankowski (59è, sur penalty)

Avertissements : RC Lens : Danso (27’), Medina (54’). AJ Auxerre : I. Touré (54’, 65’).
Expulsion à l’AJ Auxerre : I. Touré (65’).

RC Lens : Samba – Gradit, Danso, Medina (Machado, 73’) – Frankowski (Le Cardinal, 90’+1), Abdul Samed, Fofana (c), Haïdara –, Pereira da Costa (Claude-Maurice, 66’), Sotoca (Thomasson, 90’+1), Openda (Saïd, 66’). Entraîneur: Franck Haise

AJ Auxerre : Costil – Zedadka, Jeanvier, I. Touré, Raveloson – M’Changama (Sakhi, 76’), B. Touré (c), Hein (Sinayoko, 76’), Perrin Abline (82’), Autret (Jubal, 68’) – Niang (Da Costa, 76’). Entraîneur: Christophe Pélissier

Les réactions

Franck Haise, entraîneur du RC Lens. « Dans ce genre de match et dans un championnat qui est un véritable marathon, il faut savoir gagner. On aime bien gagner en faisant du beau jeu, on n’a certainement pas été suffisamment flamboyant mais je le répète, je ne vais pas me fâcher ce soir parce qu’on n’a pas fait le match du siècle. On a 44 points après 19 journées, c’est ce que je retiens.« 

Christophe Pélissier, entraîneur de l’AJ Auxerre. « J’ai félicité mes joueurs après le match, malgré la défaite. Ce soir, nous avons fait déjouer Lens. Ils ne sont pas parvenus à nous transpercer. Mais aurions pu repartir avec un point. Il a fallu faire front et être solidaire. Mais on cède sur une décision arbitrale sévère. C’est ce que j’ai dit à l’arbitre. J’ai pris un carton jaune pour cela et je l’assume. »

Mathias Autret, milieu de l’AJ Auxerre. « Je pense que l’on est sur la bonne voie. Si on oublie la mésaventure contre Toulouse, les matches sont cohérents. Monaco c’était cohérent. Nantes c’était cohérent même si c’était difficile. Ce soir contre Lens c’est cohérent. Mais on n’a pas grand chose qui nous sourit. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. LOSC Troyes 5-1

Les commentaires sont fermés.