FOOTBALL : LE RC LENS ET LE LOSC RETROUVENT LA COUPE D’EUROPE

RC Lens Coupe d'Europe
Przemyslaw Frankowski et les Lensois débutent mercredi en Ligue des Champions (photo JMD/Sports 5962)

C’est le retour cette semaine des grandes soirées européennes. Mercredi, le RC Lens et le LOSC débutent la phase de groupes dans leur Coupe d’Europe respective: la Ligue des Champions pour Lens; la Ligue Europa Conférence pour Lille. Le contexte et les adversaires sont bien différents pour les deux clubs nordistes, qui ont vécu un mauvais week-end en Ligue 1.

C’est désormais une habitude dans les clubs européens qui se déplacent. Sauf déplacement lointain, ceux-ci effectuent leur dernier entraînement, ouvert 15 minutes aux media selon le protocole UEFA, chez eux. Avant d’effectuer leur déplacement et d’embrayer sur la conférence de presse de présentation sur place en fin de journée.

C’est ainsi que ce matin, le RC Lens et le LOSC s’entraînaient presque au même moment avant leur déplacement en Coupe d’Europe. C’était à 11h au Domaine de Luchin pour les Dogues. Et à 10h45 à la Gaillette pour les Sang et Or.

Un groupe presque complet à Lens

Pas vraiment d’enseignements à tirer de ce quart d’heure d’observation à Avion. Tous les joueurs semblaient opérationnels. Seul David Pereira Da Costa n’était pas dans l’entraînement collectif. Le jeune attaquant lensois effectuait un footing avec un préparateur physique.

L’ambiance semblait plutôt sereine, malgré la mauvaise situation du RCL en Ligue 1. Après sa défaite à domicile samedi soir contre Metz, Lens pointe en dernière position avec un seul point après 5 journées. Qui l’aurait cru après la saison exceptionnelle réalisée en 2022-2023 (2ème avec 84 points) ?

Le départ des deux stars Seko Fofana et Loïs Openda, un mercato pas vraiment concluant et pourtant coûteux expliquent peut-être ce démarrage raté. Sur le terrain, les Lensois manquent aussi terriblement d’efficacité, comme le montrent les 31 tirs tentés contre Metz dimanche. Et logiquement, le doute commence à s’immiscer dans les esprits face à ce manque de réussite.

Franck Haise comme les supporters attend maintenant le déclic. Un match motivant comme celui de Séville constitue une situation idéale. Même si le déplacement s’annonce périlleux. Après un début de championnat également manqué, les Espagnols ont redressé la tête. Et surtout, ils ont une énorme expérience européenne pour avoir gagné plusieurs fois la Ligue Europa.

Plus le droit à l’erreur pour Lens

Malgré tout, lors de leur dernier entraînement mardi matin à la Gaillette, les Sang et Or semblaient quand même détendus, mais concentrés. On ne parle pas encore de crise au RCL. Si ce premier match de Ligue des Champions se classe un peu à part, la pression sera plus forte dimanche contre Toulouse. Une nouvelle contre-performance risquerait fort cette fois de déclencher une crise sportive. A l’inverse, un bon résultat à Séville pourrait servir de déclic et redonner de la confiance au groupe.

« Ce qui est certain, c’est que nos adversaires ont un passé européen bien plus important que nous », affirme ainsi Franck Haise en conférence de presse. « Mais toujours est-il que ce sont les performances sur le terrain qui donnent les résultats. Le Racing est un outsider mais on va prendre chaque rencontre avec beaucoup d’ambition. »

Contrairement au RC Lens, le LOSC a bien commencé le championnat et aussi la Coupe d’Europe. Pour rejoindre la phase de poules, Lille a dû passer par un barrage contre les Croates de Rijeka. Les Dogues ont souffert pour se qualifier (2-1 à Lille, puis 1-1 au match retour après prolongations). Et comme les Lensois, ils restent sur un match frustrant à Rennes, où ils sont rejoints au score après avoir mené 0-2.

Le LOSC dans l’inconnu

Ils partent un peu dans l’inconnu face à l’Olimpija Ljubljana, qui dispute pour la première fois la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence. Et la presse française a découvert cette équipe slovène lors de l’entraînement mercredi soir au stade Pierre-Mauroy.

LOSC Ljubljana présentation
Le gardien Vidovcek et ses équipiers au stade Pierre-Mauroy mercredi après-midi (photo JMD/Sports5962)

Si l’on connaît peu ou pas du tout les joueurs, Paulo Fonseca en revanche connaît bien l’entraîneur. Portugais comme lui, Joao Henriques est arrivé il y a trois mois. Tous deux de la même génération, les deux techniciens sont amis. Ils ont travaillé ensemble au Portugal. Et Henriques ne tarit pas d’éloge sur son compatriote.

« C’est un coach fantastique« , affirme t’il ainsi. « On se connaît depuis longtemps. Paulo est réputé pour la qualité de son football, avec sa patte personnelle. Il a en effet un style bien à lui avec du beau jeu, conquérant et bien construit. Il est capable aussi de changer de tactique en cours de match grâce à son coaching. »

Ljubljana produit d’ailleurs, de l’avis des deux hommes, un jeu similaire à celui du LOSC. « C’est peut-être dû au fait que c’est un entraîneur portugais aussi », confirme Fonseca. « C’est un entraîneur de qualité qui aime jouer aussi. Il dirige une équipe forte, bien organisée, avec des joueurs de qualité. Ce sera un match difficile, comme nous l’avons vu en visionnant leur victoire dans le derby. »

Trois absents au LOSC

Benjamin André confirme. Le capitaine lillois espère surtout que ses équipiers auront tiré les leçons du match à Rennes. « On a une équipe jeune, qui apprend encore. Mais il faut le faire plus vite. Il y a eu de très bonnes choses à Rennes. On n’a pas concédé d’occasions; le contrôle était là. Mais il faut faire attention au placement, aux pertes de balles. Tous les détails sont importants en Coupe d’Europe. »

Benjamin André en conférence de presse avant LOSC-Ljubljana

Pour ce match européen joué à un horaire inhabituel (16h30 un mercredi), Paulo Fonseca sera encore privé de trois joueurs: Adam Ounas, Tiago Djalo, qui a quand même repris l’entraînement collectif et Nabil Bentaleb. L’entraîneur lillois pense qu’aucun des trois n’est prêt physiquement pour ce match.

Malgré tout, le LOSC part largement favori dans ce match de Coupe d’Europe, ce qui n’est pas le cas du RC Lens. Ce sera peut-être un mal pour un bien pour le vice-champion de France, qui jouera sans doute plus libéré à Séville. Alors que Lille devra faire le jeu devant son public.

Les deux clubs phares de la région passeront donc au révélateur européen. On saura mercredi soir où ils en sont réellement quelques semaines après la reprise du championnat.

Mercredi 20 septembre, LOSC-NH Olimpija Ljubljana (1è journée Ligue Europa Conference), 16h30 au stade Pierre-Mauroy. Et Séville FC- RC Lens (1è tour Ligue des Champions), 21h au stade Sanchez Pizjuan.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1506 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. LOSC Ljubljana : 2-0 en Ligue Europa Conférence

Les commentaires sont fermés.