FOOTBALL : LE VAFC FAIT TOMBER LE LEADER ET REPREND ESPOIR !

HAC VAFC
Quentin Lecoeuche a conduit son équipe vers la victoire face au HAC (photo DR Emmanuel Lelaidier / HAC

Qui l’eu cru ? Lundi soir, en match de clôture de la 36ème journée de Ligue 2, le VAFC est parti s’imposer au Havre (0-2), chez le leader, le HAC, qui s’attendait à fêter la montée avec tout son public rassemblé au stade Océane. Très solidaires, les Valenciennois ont réalisé une « chose extraordinaire » comme l’espérait leur entraîneur Ahmed Kantari. Maintenant, Valenciennes peut assurer son maintien en Ligue 2 en battant Grenoble vendredi soir au stade du Hainaut.

Ce match déséquilibré sur le papier commençait sur les chapeaux de roue. Dès la 6e minute en effet, les Valenciennois sont récompensés de l’intensité mise dès le début en obtenant un penalty pour une faute de Desmas sur Adrian Grbic. Malgré l’enjeu, l’attaquant autrichien tente une panenka pour ouvrir le score (0-1, 7’). Malheureusement, l’ancien Lorientais, maudit, sort sur blessure quelques minutes plus tard (24’). Une catastrophe pour le VAFC qui perd son buteur arrivé au mercato d’hiver, et auteur déjà de 10 buts.

Les assauts havrais s’enchaînent, jusqu’au tir sur la barre transversale trouvée par Lloris (44’). C’est la douzième fois que les Normands touchent ainsi du bois cette saison. Un record en Ligue 2. Sur la relance, ou presque, le VAFC enfonce le HAC juste avant la pause. Quentin Lecoeuche envoie une longue touche depuis le côté gauche dans la surface de réparation havraise. La défense peine aussi à dégager, le ballon arrive sur Kaba. Le puissant attaquant hennuyer tente sa chance à 20 mètres du but et trompe Desmas d’une frappe surpuissante. Ce n’était pas la soirée du gardien normand…

Une seconde mi-temps stérile

« Je me pose pas de question, je tire et ça rentre », explique Mohamed Kaba au micro de BeIN Sports. » On n’est pas décomplexé, on subit, mais l’important c’est de pas prendre de but, faut pas lâcher. » Effectivement, les visiteurs ne lâcheront rien, malgré la nette domination havraise (70% de possession de balle !).

En seconde période, le HAC augmente ainsi son record de montants touchés sur une saison en le portant à treize, suite à un tir de Lekhal (63’). C’est la seule réelle occasion des Havrais sur cette seconde période. Valenciennes sabote la fête prévue au stade Océane du Havre. Mais surtout, le club du Hainaut sort de la zone de relégation. Ce qui fera dire à Ahmed Kantari au vestiaire: « quand il y a 20 spartiates sur un terrain, il ne peut rien vous arriver… Maintenant, il faut valider ce p… de maintien vendredi !« 

Effectivement, le VAFC peut valider son maintien dès vendredi soir face à Grenoble, qui ne joue plus grand-chose. Nul doute que le public sera nombreux au stade du Hainaut pour ce match crucial. Ce sera l’union sacrée pour le sauvetage du club.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1608 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Football les clubs nordistes font le grand chelem
  2. Fútbol los clubes del norte hacen el grand slam - Notiulti

Les commentaires sont fermés.